Le coureur des bois – Un camp de chasse pour buveurs

Le Lac-Saint-Jean est une région où quelques brouepubs faisaient déjà fureur, mais cela n’a pas empêché une nouvelle microbrasserie d’émerger et de partir à la chasse aux amateurs de bières.

C’est dans la municipalité de Dolbeau-Mistassini (1551, boul. Wallberg) que le maître-brasseur Louis Simard, accompagné de ses partenaires Luc Simard et Caroline Mailloux, a donné pignon sur rue à son brouepub conceptuel, Le coureur des bois. Ouvert depuis la fin 2011, l’endroit se veut un véritable sanctuaire pour les amoureux de la nature… et de la bière, bien évidemment.

Aménagé dans un camp en bois et inspiré par la richesse des forêts et rivières régionales, le pub offre un décor chaleureux et convivial, avec ses murs, son plancher et son plafond en bois d’origine. Afin de rehausser l’aspect rustique de la maison, les propriétaires y ont ajouté une tête de caribou naturalisé, des peaux de renard et de coyote, des crânes de bison et de loup arctique, un vieux piège ainsi qu’un nid de guêpes. «C’était très important pour nous d’avoir une identité qui créerait un sentiment d’appartenance à la microbrasserie et qui représenterait le côté historique du haut du Lac-Saint-Jean», explique Louis Simard.

Le coureur des bois offre une capacité de 80 places assises, et un menu de quatre styles de bières représentant les animaux de la forêt, soit le Harfang (blanche de type belge), le Lynx (blonde), le Renard (rousse) et bien sûr, l’Ours (noire). Malgré la popularité des produits, l’embouteillage ne serait pas dans les plans du maître-brasseur pour l’instant, il souhaite se concentrer sur son établissement qui lui demande déjà beaucoup de temps. «Les commentaires sont très positifs, affirme-t-il. Le pub est souvent plein à craquer et des clients sont parfois obligés d’attendre pour avoir des places.» À se fier aux commentaires sur la page Facebook de la microbrasserie, les gens de la région se sont sans aucun doute trouvé un nouvel endroit pour des 5 à 7 chaleureux ou des spectacles intimes autour d’une bonne «broue» locale.

Si la tendance se maintient, Le coureur des bois pourrait bien s’inscrire parmi les incontournables microbrasseries de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Un endroit à surveiller de près!

lecoureurdesbois.com