Ste-Ambroise Stout impériale russe vieillie avec bois de Bourbon 2011

Fêter la St-Valentin avec de la bière, faut invariablement une stout pour allier avec tout ce chocolat!

Ma blonde attaque mon talon d’Achilles en m’offrant un petit coffre de Ferrero Rocher me laissant le plaisir de choisir la bière qui leur rendra justice.

Depuis 2003, il y a de la stout McAuslan dans mon frigo. Comme le spaghetti de ma mère, c’est une institution. Quand j’ai appris que Peter McAuslan allait offrir une version impériale de cette bière classique, mon cœur s’est arrêté. Heureusement c’était durant l’Oktoberfest des Québécois de Mascouche et on m’a rapidement offert un avant gout pour me permettre de survivre à la nouvelle.

La SIR 2011 est, tout comme ses sœurs avant elle, une explosion agressive des saveurs qu’on reconnait et apprécie dans la Noire à l’avoine Ste-Ambroise, mais décuplées au grand plaisir du palais.

Au nez, ça sent les brownies et la vanille dominicaine. Les vapeurs de crème glacée au chocolat plaisent, mais m’offrent pas autant de chaleur de bourbon que les versions des dernières années. Des copeaux de chêne issus d’une autre distillerie?

Sans contredits, le chêne brille tout de même au nez, mais on ne saurait deviner son whisky.

En bouche, ça réveille les papilles d’un clairon de mélasse, cassonade, chocolat noir, et d’une douche froide d’amertume prolongée à l’infini qui s’harmonise à merveille avec toutes les saveurs qui reflètent les arômes de son bouquet.

Que de saveurs!

Si vous ôsez allier cette dernière à un Ferrero Rocher, vous en doublerai le plaisir. Une valse de chocolats, noisettes, whiskey, caramels… Orgasmique!

À vous procurer avant qu’elle ne disparaisse avec la fonte des neiges

20120214-215604.jpg