Accords bière & musique : Le pourquoi du comment !

Pour être sincère, les accords bières et musiques, ça ne m’avait jamais vraiment préoccupé. Quand j’ai envie de me détendre, je m’installe confortablement, je mets un de mes albums préférés (Skatalites – Greetings from Skamania ou Rico Rodriguez – Roots to the Bone) et je sors une Duvel du cellier, histoire d’être en confiance et de ne pas être surpris.

Le 8 février dernier, en voyageant sur les réseaux sociaux, je vois que l’équipe du Mondial de la bière demande aux BIERTROTTERs© de proposer des morceaux de musique pour créer une playlist. Ma réflexion commence lorsque je tombe sur le commentaire : « Ça dépend de la bière. », dixit Guillaume Rondeau.

Sur le coup ça me paraît évident… Mais pas tant que ça en fait. Existe-t-il une relation théorique objective entre bière et musique ? Ou est-ce purement personnel ? Peut-on effectivement apprécier une bière d’une façon optimale avec une musique qui lui convient le mieux ?

C’est l’idée que je lance, essayer de comparer deux arts, de prime abord incomparables, pour pouvoir les accorder au mieux.

J’ai décidé de partir sur 5 axes. Tout d’abord l’ambiance, l’impression personnelle que m’évoque le style de musique choisi puis de le décortiquer. Le grave sera associé à la rondeur et au sucré, l’aigu quant à lui symbolisera l’amertume, le rythme évoquera la diffusion de l’alcool (plus le tempo est lent, plus il y a d’alcool qui se diffuse) et enfin la mélodie suggérera les arômes et saveurs.

Soyons clairs que cette approche est très subjective et que liée à l’hédonisme, cela ne reste qu’une piste parmi tant d’autres. La complexité des styles de bière comme des styles de musique peuvent faire apparaître plusieurs accords différents. Cela aura le mérite de créer une interaction et des débats pour découvrir  les plaisirs qu’apportent la bière et la musique associées.