Le temps des sûres

Peu connues à travers le monde, les bières sûres ont pourtant le profil idéal pour l’obtention du titre de «rafraîchissantes plein goût» par excellence. Luc «Bim» Lafontaine, brasseur coordonnateur chez Dieu du Ciel!, a probablement lancé la prochaine tendance brassicole au Québec en créant sa Symbiose #1, disponible depuis à peine quelques semaines.

«C’est un assemblage de deux bières, explique M. Lafontaine, soit une vieillie en barrique de bourbon pendant 18 mois, et l’autre fraîche du fermenteur. En toute honnêteté, la bière vieillie fut une tentative de rouge des Flandres n’ayant malheureusement pas donné le résultat désiré.» Afin de ne pas gaspiller son produit issu des barriques, «Bim» a donc parallèlement brassé une bière fraîche et acide, fermentée avec deux sortes de levure, à laquelle il a ajouté de la cerise, pour finalement mélanger les deux recettes. Résultat : un breuvage frais, désaltérant, sûr, boisé, fruité, mais surtout, nouveau et original. Bien qu’elle ait un taux d’alcool plutôt élevé pour une bière fraîche (6,5%), la Symbiose #1 est bien balancée et se laissera facilement déguster en ce printemps hâtif.

Le maître brasseur est d’ailleurs agréablement surpris de la réponse des clients et croit que ce genre de produits gagnera à être connu : «C’est ce qui fait parler en ce moment au brouepub de Montréal! Je crois que les bières sûres ont vraiment leur place sur le marché du Québec, mais peu de microbrasseries ont exploré cet univers». M. Lafontaine déplore également la réticence de la SAQ à commander des produits de cette famille brassicole.

En attendant que les papilles des Québécois se familiarisent avec ce goût et que la demande se régionalise, les curieux pourront faire l’essai de la Symbiose #1 à la brasserie Dieu du Ciel! située au 29 rue Laurier Ouest, à Montréal. À défaut d’avoir une température idéale pour un bon temps des sucres, les amateurs de bières pourront se réjouir d’un excellent temps des sûres!