Micro des Beaux Prés

Ce n’est pas le premier article de Bières et Plaisirs portant sur la microbrasserie des Beaux Prés. Cependant, pour cette édition, il sera question des bières proposées par la micro, provenant des quatre coins du Québec (Simple Malt, DDC !, Cidre Mckeown, etc).

Ouvert depuis le 22 décembre, et une dizaine de brassins plus tard, le bilan est très positif. D’une capacitée d’environ 135 personnes, la micro des Beaux Prés arbore une magnifique terrasse et estrade qui vous offrent la chance d’admirer l’arrivée des oies blanches. Le tout, habillé par une vue donnant sur le St-Laurent. À l’origine, ma visite à la microbrasserie des Beaux Prés était en prévision du Mondial de la Bière. Très vite démentie par Luc Boivin (Co-propriétaire et brasseur), la micro de Beaupré ne sera pas du Mondial 2012 mais consolez-vous, elle fera acte de présence au Festibière de Québec cet été.
À mon arrivée, le menu comportait huit bières, brassées avec soin par Luc. Un menu bien varié où tout amateur de bière devrait y trouver son compte. Allons-y d’un petit résumé des bières dégustées sur place!

-La Bonne St-Anne est une petite blonde, bien classique, avec des touches céréalières et une petite amertume bien subtile. Attribut significatif de ce genre de bière. Une bonne petite bière de soif bien sympathique.

-La deuxieme dégustée est une hefeweizen, nommée l’Oie Blanche. Aux premiers effluves, une légère odeur de banane se distinct ainsi qu’un petit côté fruité et de blé. Une bière parfaite pour les journées chaudes et ensoleillées.

-Demeurons dans les styles allemands avec l’Escapade, une sympathique dunkelweizen beaucoup plus légère que sa cousine l’Oie Blanche avec en finale, un mince goût d’acidité.

-La Grosse-Île , quant à elle, est une irish red ale qui fait référence à l’arrivée des Irlandais sur l’île au 19ème siècle. De ses allures rousses, elle est la plus appréciée des amateurs du coin avec son aspect sucré et ses notes de malt caramel.

-Ma préferée sur le menu : la Mestashio. Elle s’affiche en tant que pale ale avec une saveur fraîche et une belle amertume en finale, mettant à l’honneur le houblon Centennial. Une valeur sûre!

-Brassée pour la Saint-Patrick, la Ste.-Pat s’illustre comme étant une cream ale et respecte bien la tradition.

-D’un généreux col beige et des notes de grains grillés, une stout portant le nom de Croix-Noire séduit avec ses aromes de café, un brin fumé, et bien du corps(azotée). Un bel exercice de style!

-La dernière sur le menu se veut une old ale, la Protestante. Une bière bien maltée avec des touches de caramels, faisant beaucoup penser au scotch ale.
Au moment de la dernière gorgée de la Protestante, on nous annonce qu’on vient tout juste de brancher le dernier cru. Une petite brune avec des notes d’érable!

Un menu bien complet pour une brasserie aussi jeune. D’autres bières devraient y figurer d’ici l’été dont une fruitée et un porter fumé qui sauront charmer les papilles des amateurs les plus avertis! Côté menu «bouffe», l’ensemble est relativement simple mais tout de même varié. Passant du nachos au gratin dauphinois, de l’assiette de fromages québecois et des hot-dogs européens… Que demander de mieux ? Quelques modifications seront apportées au menu d’ici la saison estivale.

Pour terminer, je tiens à remercier Luc et Johanne pour leur accueil chaleureux. La microbrasserie des Beaux Prés, un endroit incontournable pour tout amateur de bières !

Pour en savoir plus: http://www.mdbp.ca