Les Saisons

La Saison est une Ale blonde aux reflets orangés, habituellement bien coiffée et présentant une bonne effervescence. Elle est bien houblonnée, épicée et fruitée, offrant une finale sèche aigrelette et surtout rafraîchissante. Autrefois faible en alcool, elle propose de nos jours des pourcentages plus élevés.

Comme plusieurs autres, la Saison demeure un style un peu vague et laisse place à la créativité des brasseurs. Après tout, le style puise ses origines dans les fermes brasseries de la Belgique où les matières premières s’avéraient changeantes en fonction des récoltes.

Un peu d’histoire…

En anglais, les Saisons sont également appelées Farmhouse Ales qui se traduirait bien par l’expression «bières de ferme brasserie». Cette catégorie est toutefois encore plus vaste puisqu’elle inclut également les Bières de Garde typiques des Flandres. On pourrait même y ajouter les bières dites de récolte ou de moisson (Harvest Ales) traditionnellement fermières elles aussi.

À l’époque, les petites fermes brasseries de la Belgique et du Nord de la France abondent et brassent des bières en fonction de leur récolte et de leurs besoins. Dans la région wallonne belge, les fermiers brasseurs produisent une bière d’été légère et rafraichissante qui permet aux employés travaillant dans les champs de combattre la chaleur.

Brassée à la fin de l’hiver, on y ajoute des houblons généreusement, ce qui lui permet de se conserver et qui la rend encore plus rafraîchissante. L’ajout de blé ou autres céréales, puisqu’ils en ont parfois sous la main, lui donne un petit côté aigre qui semble s’amplifier avec les levures épicées. La Saison est la bière d’été par excellence.

Dans le Nord de la France, la bière fermière la plus commune se brasse également au début du printemps en vue d’être consommée durant l’été, mais elle est conservée dans des celliers.

Elle ne présente pas les caractéristiques d’une Saison, elle est plus ronde, plus maltée, plus sucrée et plus alcoolisée. Elle peut être blonde, brune ou ambrée. La Bière de Garde est conçue pour se conserver.

La belle Saison

Avec l’industrialisation et le regroupement des grosses brasseries, la Saison était vouée à disparaître dans les contrées wallonnes là où elle avait été créée. Même en Belgique, il ne s’agissait pas d’un style très répandu. Encore une fois, ce sont les microbrasseurs américains qui se sont approprié le style pour le faire découvrir au Nouveau Monde, amplifiant bien sûr les caractéristiques qui lui son propre.

La Saison se distingue des autres bières belges par son acidité, ainsi que par la présence de ses houblons, tant en amertume qu’en aromatique. La levure y joue néanmoins un rôle important, lui conférant des notes épicées très variées.

De nos jours, le taux d’alcool varie selon les interprétations. Lorsqu’il est élevé, les côtés aigres et houblonnés sont amplifiés. Certains utilisent également des épices dans sa fabrication; zestes d’orange et de citron, gingembre, coriandre, poivre, baies de genévrier, etc.

Les épices utilisées dépendent réellement des épices disponibles et de la volonté du brasseur à bonifier les esters créés par la levure. L’effervescence accentuée de la bière permet l’expression des flaveurs et augmente l’impression de sècheresse.

Profil général

Les arômes mis en valeur sont fruités et agrémentés de notes d’agrumes et de houblons. Les versions plus complexes offrent également des arômes épicés, s’approchant du poivre, et présentent une légère acidité ou aigreur.

En bouche, les flaveurs fruitées et épicées se combinent à de douces notes maltées, une faible présence d’alcool et une aigreur, voire acidité, rafraîchissante. Le fruité se manifeste surtout par des flaveurs d’agrumes, parfois citronnées. Les épices ajoutent à sa complexité et malgré une belle présence des houblons en amertume, ces derniers ne devraient pas camoufler son côté épicé.

Bien que de nos jours son taux d’alcool a tendance à être plus élevé, elle est avant tout rafraîchissante et assez effervescente. L’acidité est assez forte pour équilibrer une finale sèche et les notes aigrelettes la rendent encore plus rafraîchissante.

À la table

La Saison est vraiment une grande bière de table. Elle réussit à merveille avec les mets épicés comme les plats cajuns, indiens, thaï et ceux des caraïbes. Les fruits de mer lui vont également bien, notamment calmars frits et les crustacés. Bien sûr, les salades fraîches sont tout indiquées; misez sur les agrumes et les zestes de citron. Côté fromages, les chèvres s’accorderont plutôt bien, particulièrement ceux à pâte ferme, de même que les goudas vieillis.

Notre dégustation

Notre sélection compte cinq Saisons très récentes, la plus vieille datant de 2011. La Saison Tradition des Brasseurs du Monde est moins effervescente et se démarque par un côté légèrement caramel. Elle est la plus foncée du lot. D’agréables notes épicées sont mises de l’avant.

La Saison de Dunham est blonde scintillante et bien effervescente. Nez acidulé, notes de céréale et de citron, elle offre des flaveurs épicées très variées et une pointe houblonnée. La Saison Haute des Brasseurs du Temps est tout en épices, offrant notamment des notes de poivre et d’agrume. Avec ses 8,5%, elle est la plus chaleureuse du lot.

La Dominus Vobiscum Saison de Charlevoix mise sur la subtilité avec un agréable côté fruité, de petites notes épicées et des pointes d’agrumes. Précisément équilibrée en bouche, elle charme également à l’œil.

La Saison Voatsiperifery du Brouhaha se distingue d’emblée par son nez citronné et poivré. En bouche, les notes herbacées et de pain sont tranquillement rejointes par le poivre qui prend sa place. Ce n’est pas la plus fidèle au style, mais l’ajout de ce poivre spécial est très réussi et a simplement séduit notre panel.

Note: La Saison Station 55 de Hopfenstark n’était malheureusement pas disponible au moment de notre sélection. La microbrasserie est depuis longtemps réputée pour la qualité de ses Saisons et elle en compte maintenant quatre en bouteille. La Saison Station 55 a d’ailleurs remporté la médaille d’argent dans la catégorie «Saison belge ou française» au World Beer Cup de 2012. Ne vous en faites pas, ce n’est que partie remise. D’ici là, rien ne vous empêche de l’ajouter à votre dégustation.

Saison Voatsiperifery

Présentation
La Saison Voatsiperifery est une Saison au poivre de Madagascar, à 6,0% d’alcool, brassée par le Broue Pub Brouhaha à Montréal depuis 2011.

Description
Blond paille, elle est couronnée d’une fine mousse alléchante et propose un bouquet citronné et poivré aux notes d’agrumes, de fleurs et d’herbes. En bouche, elle est douce, présentant de légères pointes piquantes et des notes de pain. Le poivre s’installe tranquillement s’alliant aux flaveurs herbacées des houblons et lançant l’invitation pour la prochaine gorgée.

Suggestion
À servir avec une salade grecque maison au feta et un plat de crevettes sautées accompagnées d’une petite sauce Tzatziki. Miam!

Divers
Ce poivre sauvage de Madagascar est cueilli à la main par des villageois dans des zones forestières tropicales humides. Il présente des parfums de fruits, d’agrumes et de fleurs.

La Saison Haute

Présentation
La Saison Haute est une Saison contemporaine, à 8,5% d’alcool, brassée par les Brasseurs du Temps à Gatineau depuis 2010.

Description
Blonde aux reflets orangés, elle est surmontée d’une somptueuse mousse blanche. Au nez, elle offre un bouquet frais de fleurs, d’orange et de citron. Elle présente des accents de poivre et de genévrier qui traversent une acidité finement ressentie. En bouche, l’explosion d’agrumes épouse parfaitement l’acidité désaltérante des céréales fraîches.

Suggestion
Aux Brasseurs du Temps, on l’ajoute à de l’huile vierge et de l’origan pour accompagner les brochettes souvlaki de porc.

Divers
À 8,5% d’alcool, elle se veut une interprétation contemporaine des Saisons, soit plus axée sur l’expérience aromatique, mais toujours rafraîchissante.

Saison

Présentation
La Saison est une Saison rustique, à 6,0% d’alcool, brassée par la Brasserie Dunham à Dunham depuis 2012.

Description
Blonde scintillante et chapeautée d’une onctueuse mousse blanche, elle nous laisse au nez des notes de malts et de céréales acidulées et citronnées. En bouche, on retrouve des flaveurs épicées de levure et de houblon herbacé, ainsi qu’une touche acidulée de citron. La finale est subtilement poivrée et citronnée.

Suggestion
Excellente en compagnie d’olives farcies au citron qui se marient à ses flaveurs épicées, poivrées et citronnées. À essayer avec une salade fraîche aux zestes de citron…

Divers
Comme la majorité des interprétations de la brasserie, celle-ci met un peu plus d’accent sur les houblons herbacés, ce qui ne l’empêche pas d’être bien équilibrée. Elle représente bien la nouvelle génération de Saisons.

Saison tradition

Présentation
La Saison tradition est une Saison, à 5,2% d’alcool, brassée par Les Brasseurs de Monde à Saint-Hyacinthe depuis 2012.

Description
Ambrée orangée, elle se coiffe d’une fine mousse blanche. Elle présente des arômes légèrement fruités et épicés au nez. En bouche, des flaveurs de caramel sont accompagnées de pointes acidulées d’agrumes et de délicates notes épicées de levure. Peu effervescente, son côté caramel lui confère une petite rondeur à la fois inattendue et agréable.

Suggestion
À déguster en compagnie de calmars frits et d’une salsa fraîche faite maison; la tomate s’y agence à merveille.

Divers
Sortie au printemps 2012, elle fait partie de la Gamme Passion de la brasserie et arrive sur les tablettes au même moment que plusieurs autres Saisons québécoises.

Sainte-Réserve Saison

Présentation
La Dominus Vobiscum Saison est une Saison, à 6,0% d’alcool, brassée par la MicroBrasserie Charlevoix à Baie-Saint-Paul depuis 2012.

Description
Blonde dorée claire aux reflets orangés, elle est surmontée d’une mousse épaisse et onctueuse. Au nez, une signature de levure belge nous intrigue sur la suite à venir. En bouche, elle est un peu fruitée, libérant des flaveurs de pommes et d’oranges ainsi que de fines notes épicées. La finale est sèche et rafraîchissante.

Suggestion
À déguster avec un fromage de chèvre vieilli ou à pâte ferme, notamment la Tomme des joyeux fromagers ou le Chèvre Noir.

Divers
Quatrième bière de la Sainte-Réserve, elle était attendue des amateurs de la microbrasserie qui ne demandaient qu’à goûter une saison «charlevoise».