Ballast Point – Sea Monster Impériale Stout

San Diego est une ville californienne reconnue pour ses IPA sèches et hyper houblonnées. Ce qui m’intrigue le plus de cette stout impériale que je m’apprête d’ouvrir, c’est justement son origine. Saura-t-elle exprimer les particularités de son terroir malgré les directives d’une style fortement malté?

Mon expérience avec la brasserie Ballast Point se limite à quelques superbes exemplaires de ces fameuses tisanes de houblon, dont la Sculpin IPA (Mondial de la Bière 2012). Rien qui puisse me préparer pour une stout, qui d’habitude possède un gros sucre résiduel, et un profil aromatique tirant vers le chocolat et le café. Voyons voir vers quelle destination voyage cette bière noire saura m’envoler.

Bière: Sea Monster Imperial Stout

Alcool:  10 % alc./vol.

Brasserie: Ballast Point, San Diego, CA USA

À l’oeil:  Premièrement, elle tombe au verre opaque et obsidienne soulevant une mousse docile aux couleurs d’un pain de seigle. La mousse aux bulles fines reste bien présente tout au long de la dégustation en traçant de belles dentelles brunes sur les parois de mon verre.

Au nez: Elle s’exprime en notes de café froid, avec une petite pointe de tabac. Des soupirs de houblons percent le bouquet de torréfaction et lui ajoute un petit côté citrique, de zest de citron, ou de pamplemousse.

L’attaque:  Elle glisse sur la langue en dévoilant un corps velouté, ayant peine à cacher sa teneur en alcool. Elle donne une impression de légèreté derrière une robe de satin. Douce, sucrée, mais au caractère tranchant de cette amertume houblonnée promise au nez. Honnête, mais forte, elle trace la langue de chocolat noir, de truffes à l’alcool, et termine sa course dans une longue respiration orangée.

La finale: Les lèvres collantes, je me demande plus si cette stout sera houblonnée à la californienne. La preuve me colle partout sur les dents.  L’alcool domine toujours le respire, et sa torréfaction pourrait facilement être plus dominante pour tenter de la cacher un peu plus. Elle semble comme une bière très extravertie, quand la situation demande un peu de timidité et de restreinte. Bref, c’est une très bonne bière, mais pour une fin de soirée, et non pour l’ouverture d’un repas, ou d’un 5 à 7.  Elle donne une bonne haleine de fin de soirée que vos collègues de bureau n’apprécieraient guère!

Pour plus d’information sur la brasserie, rendez-vous au www.BallastPoint.com.