Dégustation Spéciale: Mare Nostrum, France

Quand notre entourage sait qu’on est un grand amateur de bière, c’est souvent à nous qu’ils pensent lorsqu’en voyage ils passent devant un présentoir d’une brasserie qui leur est inconnue. C’est déjà un défi pour le voyageur biérologue que de chercher des opportunités de s’échapper pour une fin de semaine de temps à autres, lorsque quelqu’un nous fait profiter de ses déplacements, on apprécie énormément.

C’est dans ce contexte que j’ai accueilli le retour de ma mère du Sud de la France avec les bras ouverts. Elle m’a bien gâté en pensant à moi lorsque présentée les bières de la brasserie Mare Nostrum, de la région méditerranéenne française.

À faire quelques recherches, je ne suis pas le seul à ignorer l’existence de cette micro-brasserie. En fait, leurs 4 bières n’ont qu’une seule fiche de commentaires sur le site américain Beer Advocate.

Le site web de la brasserie offre plus d’informations, dont des vidéos, des superbes clichés du salon de dégustation et de la salle à manger. Ca donne vraiment le gout d’aller faire un tour!

Chose intéressante, en plus de brasser 4 sortes de bière è fermentation hautes (ale), ils produisent aussi bon nombre de soda et limonades. Bref, des spécialistes du breuvage rafraichissant!

Pendant que vous jetez un coup d’oeil rapide au site web, rien de mieux pour apprendre à connaitre une brasserie que de savourer son potentiel en s’envoyant quelques exemplaires de leurs produits derrière la cravate!
IMG_0845L’abbé des Anges Brune, Mare Nostrum (English Brown Ale, 6% alc./vol., Beer Advocate)

Elle s’installe dans son nid de verre en moussant un beau col de beige pâle, couronnant une bière brune assez profonde. Mousse plutôt timide, elle s’évapore assez rapidement, mais laisse derrière elle un petit volcan de bulles au centre du verre, signe d’une carbonatation en santé.

Au nez dansent des parfums de clou de girofle, de lavande savonneuse, et un tantinet d’anis. De belles arômes plutôt hors du commun pour une brown ale anglaise, mais tout de même l’harmonie est bien réussie. Ca donne soif!

En bouche, une douceur minérale, soyeuse, mais mince coule sur la langue en emportant avec elle des saveurs de sucres d’anis et de nectar. La finale se veux légèrement cendrée, mais un corps d’apparence huileuse lui donne un conduit pour bien s’échapper, et laissant derrière elle des souvenirs de chocolats à l’orange.

IMG_0847

Conclusion: C’est pas de la grande bière, mais c’est très réussit pour une bière brune, sans lourdeur, sans gros sucres, qui se veux désaltérante. J’imagine qu’en boire une sur une terrasse à Nice pourrait être une très belle expérience à vivre!

La Mentonnaise, Mare Nostrum (Spice/Herb/Vegetable, 5% alc./vol., RateBeer)

En décapsulant cette bière, on s’aperçoit immédiatement que la brasserie s’est amusée à mettre en valeur un ingrédient fétiche de la région – les agrumes. La bière tombe au verre d’une jaune pâle et timidement voilé d’un nuage de protéines. Sa mousse blanche se dissipe rapidement, et laisse derrière elle une bière qui semble tranquille.

Au nez, fructose et citron dominent le bouquet, et ça sent BON! Assez unidimensionnel, mais quand tu cherches une bière désaltérante, ca fait la job pas à peu près. On dirait un nez de limonade. Pas grand signe de malt ni de houblon ici.

Un petit chatouillement de gaz démontre que cette bière est loin d’être endormie. Le palais s’enrobe complètement de citron et de mandarine par la suite. L’acidité est quand même légère, et son corps plutôt approchable. C’est superbe comme bière de piscine ça.

Conclusion: Disons que c’est plus parenté en saveurs à une Mike’s Hard Lemonade qu’une bière. Par contre, elle est plus douce, plus approchable. Définitivement une bière qui se vendrait à la tonne chez mesdames et messieurs à l’été, au Québec. Ca nous prends un truc du genre!