Souper à la cabane aux pommes du Pied de Cochon

Louise et moi avons passé une soirée mémorable à la cabane aux pommes du Pied de Cochon.

Il faut mentionner que l’ambiance à la cabane est tout à fait différente de celle de l’établissement en plein Montréal. J’ai préféré celle de la cabane à sucre.

Nous avons débuté la soirée avec une bière Pied de Cochon, brassée par la brasserie McAuslan, ainsi qu’un martini aux pommes.

Notre serveuse nous a expliqué que le repas consistait en trois services : entrée, plat principal et dessert. J’étais un peu déçu d’entendre qu’il n’y avait que trois services. Puis le premier service est arrivé.

Il consistait en quatre plats. C’est exactement à ce moment que nous avons réalisé que nous ne pourrions mangé qu’une fraction de ce qu’on nous servirait. Nous avons donc opté pour la solution sage : ne prendre que quelques bouchées de chaque plat et de se garder de la place pour le plat principal et le dessert. Nous ont été servi comme entrées, un risotto tout à fait décadent. Si ce n’avait été de la serveuse qui a acquiescé à notre stratégie de consommation pour la soirée, je l’aurais tout mangé et j’aurais été amplement satisfait de ma soirée. C’est alors que j’ai goûté à la soupe. Wow! Une soupe avec quatre viandes tout aussi savoureuse dont la particularité était de contenir du requin. Et que dire de la tarte Tatin sur laquelle était posé un généreux morceau de foie gras. Ce que vous voyez derrière avec des ciseaux : la salade. Évidemment qu’elle était nécessaire afin de montrer que c’était un repas équilibré contenant des « bonnes » choses pour la santé!

 

Pied de cochon Automne 2013 Entrées

 

Le plat principal consistait en une déclinaison de produits du cochon et juste du cochon (jambon, foie, bacon, trois sortes de saucisson et en brun foncé à l’avant, le pied). Sans oublier la choucroute qui vous amenait une petite larme à l’œil. Et vous ne voyez pas les six fromages qui venaient avec. C’était le deuxième service. Bien entendu, la stratégie de goûter un peu et amener les restants à la maison était toujours de vigueur! Dans le coin gauche en haut, vous voyez un des plats en aluminium que le restaurant nous fournit pour les restants : nous en avons ramené six, dont un pour la soupe.

Pied de cochon Automne 2013 Plat principal

Le troisième service : trois desserts. Comme le reste du repas, c’était délicieux. À noter que la « crème glacée » venait en deux saveurs : en orange, citrouille et en noire, stout impérial. Devinez quelle saveur j’ai préféré? Et que dire de ce mille-feuilles réinventé. Et c’est sans oublier les beignes aux pommes. (Et en haut à droite, les restes de fromage.)

Pied de cochon Automne 2013 Desserts

Nous avons pu discuter avec le chef après la fin du repas. Nous voulions le complimenter pour la qualité du repas bien entendu. Moi, je voulais savoir d’où lui était venu d’utiliser du requin dans sa soupe : « C’est tout simple un de mes amis pêcheurs à attraper un beau spécimen. Il nous l’a offert et on l’a rajouté à la soupe! ».

Bien entendu, après un tel repas et le risque de fringale qui aurait pu nous menacer lors de la longue de retour, j’ai acheté du popcorn au cas où on aurait eu un p’tit creux en s’en revenant!

J’ai mangé des restes une bonne partie de la semaine. Et comme vous le savez, les restes sont encore meilleurs!