Connaissez-vous le Trèfle Noir ?

IMG_00000051Un petit détour par le Trèfle Noir avec ça?

Si, comme le disait Raoul Duguay, l’Abitibi est un pays « de lacs bien rares », il l’est aussi de microbrasseries…Mais rare ne signifie par autant dépourvu!

En effet, de passage à Rouyn-Noranda il y a quelques semaines, je m’arrêtais visiter la désormais célèbre microbrasserie du Trèfle Noir. Si leurs produits réguliers sont maintenant présents sur une bonne partie des tablettes des épiceries et dépanneurs spécialisés du Québec, le pub situé sur la rue principale de Rouyn propose 8 lignes de fût des bières de la microbrasserie ainsi qu’une ligne invitée.

Ainsi, en plus de leurs produits réguliers (telle la controversée Tribun’Ale) quel ne fut pas mon plaisir de goûter à la délicieuse Aigle Noir, une black IPA aux belles notes de torréfaction, de chocolat soutenues par une cinglante amertume. De même, je fus immédiatement séduit par la Fabulus Lupulus, une american pale ale aux notes d’agrumes et d’épices. Étaient aussi disponibles en primeur la Ale-O-Queen (bière à la citrouille présentement disponible en dépanneur) ainsi que la Berliner, une berlinerweiss que j’aurais cependant aimé plus acide.
Pour ce qui est des futures nouveautés bouteilles, j’ai eu la chance de faire le tour de la brasserie en compagnie d’Alexandre Groulx (Propriétaire-brasseur) qui m’a fait l’honneur de me laisser goûter à un produit qui devrait être sur le marché mi-décembre ou en primeur au Winter Warmer, à savoir un barley wine vieilli en fût de Bourbon. Même si la bière ne maturait dans le fût que depuis un mois elle laissait déjà annoncer un futur bijou : des belles notes boisées-vanillées, une belle présence d’alcool, des notes d’orange confite….bref encore un peu de patience et jetez vous dessus… ou venez la goûter au Winter Warmer.

De même ma visite adonnait avec la mise en bouteille d’une stout à la vanille présentant une superbe rondeur avec ses accents chocolatés et vanillés. Une belle bière qui réchauffera la cœur durant l’hiver qui s’en vient!
En résumé, je ne peux que vous conseiller de traverser la parc de la Vérendrye pour faire un crochet à Rouyn, mais pour les plus frileux, je vous conseillerais de vous jetter sur leurs prochains produits, au coin du feu, Raoul Duguay dans le piton!!
Santé!