Une bière, une histoire : Arctic Saison

Arctic Saison

Ma dernière chasse au butin au Vermont Beverage Warehouse à Winooski, juste au nord de Burlington, fut faste en trouvailles impromptues. Le gérant du gigantesque entrepôt d’alcool en tout genre, un paradis pour tout aficionado de bières artisanales, fut d’une gentillesse incontestée en me mettant quatre Heady Topper de côté, geste que normalement il ne fait pas, selon ses dires (réalité ou stratégie de marketing?). En déambulant dans les vastes rangées de l’endroit à l’affût de petits bijoux, une bière attire mon regard. Elle était esseulée sur le haut d’une étagère, me suppliant de lui prêter attention. Grassroots Brewing … mais qu’est-ce que cette brasserie qui m’était alors inconnue? La description de la bière m’attira suffisamment pour que je l’achète.

Je ne le savais pas encore, mais je me retrouvai alors avec une de mes bières favorites de la dernière année, la Arctic Saison de Grassroots Brewing, une seconde alternative créative au maître-brasseur de Hill Farmstead, Shaun Hill. Brassée sur les lieux de Anchorage Brewing en Alaska, cette bière de type Saison est fermentée en barils de chêne avec des brettanomyces. Ce traitement lui confère donc une acidité prenante, mais pas trop, et une sécheresse rafraîchissante. La bière idéale pour les journées estivales où la chaleur accablante engendre une soif sans fin.  Par contre, le nom de cette ale exhume un souvenir qui est loin d’être estival …

Grassroots Brewing

La première vague de froid intense de l’hiver en cours, un froid percutant qu’on pourrait qualifier d’arctique, un froid qui fait que tous et toutes s’empressent d’exprimer à quel point ils ont « frette » sur Facebook, s’est pointée lors du weekend du Winter Warmer IV, les 6 et 7 décembre dernier. Le nom de l’évènement ne pouvait être plus attirant compte tenu des circonstances météorologiques favorisant un ardent de désir de se réchauffer  avec de la bière. Bon, j’entends déjà les puristes s’insurger  et me faire remarquer qu’il est faux de croire que la bière réchauffe le corps, mais je ne parle pas d’un réchauffement physique ici, mais plutôt d’un réchauffement  de l’âme.

Winter Warmer - l'Hivernale des Brasseurs

Après avoir englouti un copieux déjeuner-dîner  question de se faire un bon fond dans l’estomac, je quitte ma demeure pour une petite marche de dix minutes vers MABRASSERIE, futur sanctuaire de la bière qui ouvrira ses portes officiellement le 1er juin prochain. L’instant de deux  soirées, Marc Bélanger, propriétaire et brasseur au Brouhaha, maître d’orchestre du  Winter Warmer, génie derrière MABRASSERIE et géant sympathique, nous offrait en exclusivité le privilège de pénétrer dans son château-fort de la rue Holt, dans l’arrondissement Rosemont-Petite-Patrie, à Montréal. Une énorme file d’attente s’était déjà dessinée avant mon arrivée, file composée de convives fébriles et frissonnants, l’ambiance familiale  étant déjà au rendez-vous.

C’était ma toute première excursion au Winter Warmer, enfin! J’y suis entré excité comme un petit enfant à qui on donne 5$ pour aller s’acheter un sac de bonbons mélangés et j’en suis sorti avec un pincement au cœur, ému du moment que je venais de vivre et triste de savoir que ce sera la seule et unique occasion que l’endroit accueillera cette grande fête de la bière. Un party comprenant près de 500 passionnés de bonnes bières, des néophytes aux plus grands érudits, qui se tendent la main et échangent sur leurs coups de cœur respectifs sans retenue, c’est plus qu’admirable.

Winter Warmer - L'Hivernale des Brasseurs

Je n’ai plus beaucoup d’occasions de célébrer en famille, pour de nombreuses raisons qui sont inutiles d’énumérer ici. Une poignée de personnes seulement agissent comme bouée de sauvetage lorsque j’ai un retentissant besoin de m’imprégner d’amour familial. Le soir du 7 décembre restera à jamais gravé dans ma mémoire non seulement pour les divines bières que moi et mes amis avons dégustées avec ferveur et curiosité, mais d’abord et avant tout pour l’esprit de famille qui planait au-dessus de l’endroit. Je croyais revivre les grandes célébrations de Noël de mon enfance et ça, ça valait bien plus que le prix d’entrée. Des magnifiques rencontres que j’y ai faites en passant par les discussions aléatoires dans la file d’attente pour les toilettes, il n’y avait aucune once de malice ce soir-là, seulement des onces de bière.

Mon grand coup de cœur de la soirée fut la Trois-Portages en barriques de Pinot noir des Brasseurs du Temps. Quel délice! Et vous, quels ont été vos coups de cœur?

La prochaine édition du Winter Warmer sera la cinquième et tout porte à croire que Marc Bélanger nous réserve de belles surprises pour l’occasion, et je crois que je parle au nom de tous les amateurs de bière, on a tous hâte!

[divider]Arctic Saison[/divider]
Œil : Dorée, trouble, épais col mousseux
Nez : Levure sauvage, tourbe, fruits tropicaux
Bouche : Levure sauvage, agrumes, boisée, sèche et désaltérante

[divider]MABRASSERIE coop de solidarité brassicole[/divider]

2300, rue Holt
Montréal (Québec) H2G 1Y4

Site Web

www.MABRASSERIE.com

Courriel

info@MABRASSERIE.com