Liste de whiskys de la Cuvée d’hiver de Montréal 2014

La Cuvée

jeudi Whisky & Co à  la CuvéePour la seconde édition de la Cuvée d’hiver de Montréal, Whisky Montréal vous a préparé une carte de whiskys assez intéressante. Nous tiendrons d’ailleurs le Whisky bar pour les 3 jours de La Cuvée, soient les 27 et 28 février ainsi que le 1er mars.

Sans compter que, pour le Jeudi Whisky & Co., La Cuvée accueillera des agences représentants des whiskys du monde entier. Leurs produits sont sans l’ombre d’un doute plus intéressants les uns que les autres.

Voici donc un aperçu de ce que vous pourrez déguster au jeudi Whisky & Co. de La Cuvée qui se déroulera de 17h-24h le 17 février.

Connoisseurs Choice Balmenach 1999

Un Speyside facile à boire d’une distillerie qui n’embouteille pas de single malt, mais qui vient d’un embouteilleur indépendant reconnu. Probablement un bon whisky pour s’initier ou pour ceux qui aiment les whiskys doux. Celui que j’ai le plus hâte d’essayer vu sa rareté. Frais, malté, vanillé. Il est intéressant de noter que le Caorunn Dry Gin est distillé au même endroit. Dans la même veine, mais disponible dans 118 SAQ, le Glen Moray 12 ans (Société Clément).

Auchentoshan 12 ans

Single malt légendaire des Lowlands, il demeure l’un des whiskys les plus accessible tout en dissimulant une complexité trop souvent ignoré par les experts. Un choix classique pour s’initier au single malt, mais l’amateur averti y trouvera une richesse crémeuse et velouté démontrant bien comment les ex-fûts de bourbons peuvent influencer un scotch. Représenté par l’agence Vin Conseil.

Glenfarclas 105 10 ans Cask Strenght

L’incontournable brut de fût de la distillerie familiale Glenfarclas. Il affiche un 60% d’alcool, mais ne le laissez pas cela vous rebuter: il s’en sert pour vous offrir simplement plus de saveurs. Ajoutez-lui un peu d’eau pour le dompter, certes, mais surtout pour libérer toutes les saveurs classiques d’épices, de bois et de pastilles pour la toux, de cette distillerie des Highlands. Disponible au kiosque d’Importation épicurienne. Un des scotchs offrant le meilleur ratio qualité-prix.

Wiser’s Red Letter

Trop souvent on lève le nez sur les whiskys canadiens. Après tout, nul n’est prophète dans son pays. Mais vous le ferez à votre détriment avec le magnifique Red Letter de Wiser’s. Un rye qui s’inscrire fermement dans la tradition canadienne, mais avec une couche supplémentaire offerte par les 150 jours qu’il a passé en fûts de chêne neufs. Si on pouvait distiller une veille de Noël traditionnelle, ça ressemblerais fort probablement à ceci.

Glenfiddich 15 ans Solera

Glenfiddich est pour plusieurs synonyme de single malt scotch whisky. Et c’est bien normal car c’est cette distillerie qui, la première, a introduit au monde la complexité des single malts au début des années 1960. Mais, on n’a pas affaire ici au Glenfiddich de vos parents. Cette édition 15 ans est en effet issue d’un vieillissement incluant à la fois des fûts de chêne américain ayant contenu du bourbon, des foudres de chêne européen assaisonné au xérès mais aussi des barriques de chêne américain neufs. Il est assemblé dans une immense vat d’où seulement la moitié est tirée, selon la méthode Solera, pour un mariage final en tonneau de chêne portugais. Le tout donne un whisky avec des couches et des couches d’arômes intéressants et explosant de saveurs. À découvrir chez LCC vins et spiritueux.

Michel Couvreur Overaged 12 ans

Un assemblage de whiskys écossais maturés dans des fûts de xérès  dans les caves bourguignonnes d’un maître assembleur belge. Comment voulez-vous être plus européen comme whisky? Cette magnifique version renferme plusieurs dizaines de single malts différents âgés entre 12 et 25 ans. Les plus jeunes fournissant vie et tourbe et les plus âgés, rondeur et complexité. L’affinage final en fût de PX apporte un fil conducteur juteux et épicé qui est hors du commun pour un vatted malt. Les magnifiques whiskys de feu Michel Couvreur sont représentés au Québec par Bella Vita grands crus.

Ardbeg Uigeadail

Ce whisky et la maison qui le produit n’a plus besoin de présentation tant ils ont fait de remous depuis leur acquisition par Glenmorangie PLC, propriété de Louis Vuitton Moët Hennessy. La mystérieuse édition canadienne de ce single malt fut nommé meilleur whisky de l’année par le controversé Jim Murray en 2009. L’Uigeadail est un hommage aux Ardbeg d’antan, assemblant d’ailleurs des whiskys distillés au siècle dernier. Une balance quasi parfaite entre le salin maritime, la tourbe mythique et la richesse du xérès. Je le redécouvrirai avec plaisir.

Ridgemont Reserve 1792

Voici tout simplement le bourbon que je recommande toujours à ceux qui demandent ce qu’ils devraient boire pour les convaincre de la qualité des whiskeys américains. Et je dois dire que sans exception, tous à ce jour l’ont été. Complexe, sombre mais invitant, il a tout pour plaire. En passant, 1792 fait référence à la création du  Commonwealth of Kentucky.

Redbreast 12 ans

Peut-être le secret le mieux gardé d’Irlande, ce single pot still whiskey est distillé avec un moût fait à partir d’un mélange à part égale d’orge malté et non malté. Le tout est ensuite élevé en fût de xérès oloroso. Il est, sans l’ombre d’un doute, l’un des meilleurs whiskys du monde. Et le faible prix demandé ne fait qu’amplifier son immense valeur.

Coureur des bois – whisky à l’érable

Un de mes coups de cœur de 2013, ce savant assemblage de 2 whiskys canadiens et de sirop d’érable québécois offre des saveurs à la fois douces et racées. On y reconnait évidemment les arômes du whisky et de l’érable: malt, caramel, bois, vanille, terre, épices, torréfaction. Et le mariage fait ne sorte que le tout est plus grand que la somme des composants. À boire frais, mais pas obligatoirement sur glace et génial en cocktail ou avec du café.

 

[divider]Bella Vita grands crus[/divider]

  • Amrut Fusion,
  • Michel Couvreur 12 ans,
  • Dry Fly Wheat Whisky,
  • Armorik Double Maturation,
  • Sullivans Double Cask,
  • Big Peat

[divider]Vin Conseil[/divider]

  • McClellands’s Islay Malt,
  • Bowmore 12 ans,
  • Bowmore 15 ans,
  • Auchentoshan 12 ans,
  • Auchentoshan three wood

[divider]Société Clément[/divider]

  • Buffalo Trace,
  • Eligah Craig 12 ans,
  • Evan Willimas Single Barrel Vintage 2002,
  • Peat Chimney Wemyss 8 ans,
  • Glen Moray 12 ans,
  • Mackmyra The Swedish Whisky,
  • Blanton’s Special Reserve,
  • Evan Williams Black

[divider]Importation Épicurienne[/divider]

  • Glenfarclas 12 ans,
  • Glenfarclas 15 ans,
  • Glenfarclas 17 ans,
  • Glenfarclas 25 ans,
  • Glenfacrlas 105 10 ans Cask Strenght,
  • Old Pulteney 12 ans,
  • Speyburn 10 ans,
  • AnCnoc 12 ans,
  • Caorunn Dry Gin

[divider]LCC vins & spiritueux[/divider]

  • Glenfiddich 12 ans,
  • Glenfiddich 15 ans,
  • Glenfiddich 18 ans et
  • Wild Turkey 81

[divider]Pinnacle[/divider]

  • Produits Coureurs des Bois:
    • crème à l’érable,
    • whisky à l’érable,
    • cidre de glace à l’érable
  • dry gin Ungava et
  • Les Produis Pinnacle

[divider]Whisky Bar[/divider]

  • Glenkinchie 12 ans,
  • Canadian Club 12 ans,
  • Bushmills Original,
  • Woodford Reserve,
  • Ridgemont Reserve 1792,
  • Redbreast 12 ans,
  • Connoisseur Choice Balmenach 1999,
  • BenRiach 10 ans Curiositas Peated,
  • Aberlour 12 ans non chill filtered,
  • Springbank 10 ans,
  • Taketsuru Pure Malt 12 ans,
  • The Spice Tree,
  • Ballantine’s 17 ans blended scotch,
  • GlenDronach 15 ans,
  • Wiser’s Red Letter,
  • Ardbeg Uigeadail,
  • Highland Park 18 ans

P.S. Y aura plein de bonne bière itou!

 

[divider]Église Saint-Enfant-Jésus​[/divider]

5039 rue Saint Dominique,
Montréal, QC
H2T 1V1