La Cuvée d’hiver: Une 2e édition pleine de promesse

Photo Sébastien Desgagnés

Forte de son succès de l’an passé, La Cuvée d’Hiver nous revient pour une seconde édition encore plus étoffée. Partenaire de Montréal en Lumière et présentée lors du week-end de la Nuit blanche, les 27, 28 février et 1er mars, La Cuvée sera une occasion à ne pas manquer pour faire le plein de découvertes !

Toujours au sous-sol de l’église Saint-Enfant-Jésus (coin St-Joseph et St-Laurent), elle garde son ambiance illicite et éclatée inspirée des années folles et du rock’n’roll de l’an passé. Le cachet y est aussi fort intéressant. On y verra encore la gastronomie montréalaise à son meilleur. Et l’on pourra de nouveau rencontrer des importateurs, des brasseurs, des producteurs et des connaisseurs passionnés tels que le Trou du diable, La Succursale, Unibroue, Pinnacle, Vin Conseil (Whiskys de Morrison Bowmore Dist.), Bella Vita Grands Crus et bien d’autres.

Place aux microbrasseries

Caroline Leclerc, l’animatrice/conceptrice de l’émission Ça va brasser, a concocté une carte alléchante de bières de microbrasseries qui saura plaire à tous. Elle en est d’ailleurs plutôt fière : « C’était pour moi un beau défi que de monter ma toute première carte de bière. Je tenais à faire les choses différemment de l’an passé, tout en gardant les bières coups de cœurs de la première édition. ». Une place particulière sera donnée aux India Pale Ale. On aura aussi droit à des brassins spéciaux ou limités, comme celui de la Barberie, sans compter quelques casks offerts, entre autres, par MicroBrasserie Charlevoix.

Caroline nous incite à ne pas manquer l’InsPir­Ation du Siboire, l’Impériale Galaxy de Dunham, l’Aphrodisiaque vieillie en fût de rhum jamaïcain de Dieu du Ciel!. « Mais il y a tellement d’incontournables, impossible de toutes les nommer! », précise-t-elle.

Côté cocktails, Tripes et Caviar ramènent leur bar et présenteront des concoctions inspirées qui intègreront les produits de chez Alambika.

Soirée Whisky

La programmation s’enrichit cette année d’une soirée Whisky & Co. Présentée le 27 février dès 17 h, elle est le fruit d’une collaboration avec Whisky Montréal (whiskymontreal.ca) et vise à créer des rencontres autour du whisky. L’amateur autant que le connaisseur trouveront une carte qui saura le combler : de la découverte jusqu’aux valeurs sûres, sans compter les ateliers.

« L’ajout du whisky est une bonne idée. Ça va nous amener ailleurs, et la formule est toute indiquée pour essayer un peu de tout: tous les kiosques sont là, à proximité les uns des autres. Les gens peuvent ainsi voyager et expérimenter avec des accords. » répond d’emblée Caroline quand on lui demande pourquoi les gens devraient aller à la Cuvée.

Voici donc quelques suggestions pour satisfaire votre curiosité :

  • Le sandwich au Pulled Pork de Pas d’cochon dans mon salon avec le Ridgemont Reserve 1792 est un début costaud. L’accord joue sur le boisé et le sucré, avec le gras de l’un enrobant joyeusement l’alcool de l’autre. On peut y aller aussi avec de la tourbe en essayant un Bowmore. Ou pourquoi pas la Wee Heavy du Castor?
  • Essayez leurs huîtres avec le Laphroaig et l’Église Noire de Kruhnen pour voir comment l’un et l’autre peuvent se jouer des conventions. Le costaud Big Peat pourrait aussi être intéressant, avec son côté huileux et iodé.
  • Avec le grilled cheese au canard confit de l’Entre-pôts, allez-y avec l’Old Pulteney ou la Maibock des Trois Mousquetaires. Leurs influences du nord devraient se jouer de toutes les saveurs de ce sandwich.

Rendez-vous sur lacuvee.ca pour plus de détails.