À surveiller en 2014

2014 Coup d’oeil

Coup d’oeil sur une année qui s’annonce bien remplie

Ouvertures prochaines

Première microbrasserie à Val-d’Or, Le Prospecteur ouvrira ses portes dès ce printemps au 585, 3e Avenue. Actuellement, la construction va bon train, laissent savoir les copropriétaires qui attendent patiemment leurs équipements de brasse. Inspirés par le caractère minier de leur ville abitibienne, Philippe Lord, Jonathan Deschamps et Maxime Belzil exploiteront dans leur microbrasserie le thème de la prospection et de la découverte. Un concept au mélange rustique et industriel qui donnera lieu à une ambiance unique pour Val-d’Or. Sur les lignes se retrouveront huit bières du Prospecteur, une bière invitée et le cidre de pomme en fût du Verger des Tourterelles. Côté bouffe, le menu d’inspiration bistro-pub inclura par exemple tartes flambées alsaciennes et des fromages et charcuteries fines de la région. Il s’agira d’un deuxième projet de microbrasserie pour Bruno Blais, l’un des cofondateurs de la Barberie à Québec.

Située à même la Station Touristique Duchesnay, sur le territoire de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, la Microbrasserie Duchesnay ouvrira ses portes vers la fin 2014. Une série de rencontres réunissant élus municipaux et dirigeants de la Station se tiendra dans les prochaines semaines afin de déterminer les détails de l’entente et les modalités de construction. Pour l’heure, on parle d’un salon de dégustation d’environ 150 places, adjacent à une brasserie dans un bâtiment neuf.

L’ouverture prochaine d’un brouepub à Montebello fait jaser depuis quelques mois dans la Petite-Nation. Chez Les Brasseurs de Montebello on servira exclusivement des bières de microbrasseries québécoises, en plus d’une ou deux créations du brasseur et copropriétaire de l’endroit, Alain Larivière, qui devraient se brasser dans un établissement de la région… Les quatre instigateurs (Alain Larivière, Patricia Pesant, Luc et Linda Proulx) officiellement propriétaires de leur bâtisse du 485, rue Notre-Dame promettent d’ouvrir le brouepub en mai, qu’ils transformeront tranquillement en microbrasserie d’ici un an ou deux.

Le Refuge des brasseurs est un projet de pub universitaire en développement pour l’Université de Sherbrooke. Pour séduire la clientèle universitaire et sherbrookoise, Louis-Philippe Brault, Marc-Olivier Brault, Martin Beauregard et Myriam Tremblay-Collin ont pensé à monter un projet coopératif simple, où ils offriront des produits brassicoles aux saveurs uniques fabriqués sur place et de qualité exceptionnelle dans une ambiance chaleureuse et festive. Plus encore, le Refuge se distinguera également pour ses prix très avantageux et son système unique de cruchons réutilisables. Disposé sur deux étages, le pub contiendra environ 300 pla-ces assises, une terrasse pour savourer une bière de qualité en plein air et une scène pour diffuser des numéros de tout genre.

L’Hopera viendra s’ajouter aux offres déjà existantes en matière de débits de boisson offrant des bières québécoises à Jonquière – Le Balthazar, troisième succursale au Québec ouverte récemment et La Voie Maltée – , déjà installés rue Saint-Dominique. Il s’agira cette fois d’une microbrasserie-pizzeria équipée d’un four à bois antique capable de cuire de délicieuses pizzas en seulement 90 secondes, que le propriétaire et maître-brasseur Mathieu Roy prévoit accompagner de bières « classiques », « périodiques » et « électriques » dès le printemps.

Nouveaux projets confirmés

Le restaurant-microbrasserie Archibald exporte son concept dans la grande région métropolitaine avec l’ouverture d’une troisième succursale, cette fois à l’Aéroport international Pierre-Elliot Trudeau vers la mi-février. Une quatrième succursale est également attendue à Trois-Rivières pour l’automne.

Bières et plaisirs a eu vent de la création d’un deuxième Siboire à Sherbrooke dans un nouveau bâtiment situé au coin des rues Jacques-Cartier Sud et King Ouest. Ouverture prévue pour l’été.

Après l’ouverture récente d’une nouvelle succursale aux Galeries de la Capitale, les 3 Brasseurs ouvriront un 11e restaurant-microbrasserie en terre québécoise, cette fois sur la Grande-Allée. La bière, toujours brassée sur place par les maîtres-brasseurs, est jumelée à un menu bistro mettant en vedette des plats inspirés des traditions françaises, tels que les fameux Flammekue-ches maison, ponctué d’une touche nord-américaine avec par exemple le jarret de porc braisé à la bière.

Expansions et nouveaux produits

Cette année, À la Fût agrandit ses installations pour accueillir trois nouvelles cuves de garde et plus de visiteurs dans son resto-pub. Les nouvelles cuves qui devraient rentrer sous peu permettront aux tenanciers de l’endroit de maximiser la production de bières saisonnières et « gâteries » tout en maintenant le stock des bières régulières, ceci coïncidant avec l’arrivée des canettes. L’agrandissement du resto-pub est prévu pour cet été.

La Barberie projette de faire quelques améliorations locatives au salon de dégustation… Du côté des produits, les brasseurs poursuivent avec les brassins limités et comptent sortir une nouvelle bière en quantité limitée (3500 bouteilles) tous les deux-trois mois. D’ailleurs, la sortie d’un troisième brassin, le Stout au café, se fera en février. Une nouvelle gamme de produits disponible uniquement chez les commerces spécialisés… Par ailleurs, depuis novembre dernier, le salon de dégustation offre également le service de bière randall, différent chaque semaine.

Brasserie Dunham reverra son portfolio, notamment avec la sortie de bières en format 750 ml refermentées en bouteille. Côté production, on envisage une augmentation de 30 % (2000 Hectolitres en 2014). Autres nouveautés en vrac : une première expérience de fermentation spontanée; en fût : la Saison du Pinnacle, la Saison 52 IBU aux houblons Citra, Simcoe, Sylva et Topaz, la Porter Coco, une Porter Baltique à la noix de coco et chili et une Weizen; en bouteille : le retour de la Red Sashes et l’arrivée de la Double Dose. On répètera aussi l’expérience à succès des Bottle Releases de 2013.

Le Bien, le Malt ont entrepris l’aménagement d’une nouvelle salle de brassage dans ses locaux de la rue Belzile à Rimouski, et procédé à l’acquisition d’équipement en vue d’embouteiller et mettre en marché trois bières dès l’automne. Une actualisation de la carte de la Route des bières de l’est du Québec a également été effectuée et sera disponible dans la prochaine édition du guide Petit Futé et chez les brasseries participantes.

Chez Brasseurs RJ, les produits Belle Gueule bientôt disponibles en canette 473 ml (Originale, Pilsner, Rousse et Houblon); le lancement de la 750 ml Cheval Blanc Double Blanche; un nouveau mix pack des produits de spécialités et l’édition 2014 de la Tord Vis (bière à l’érable).

Bière saisonnière brassée pour la première fois en 2013 spécialement pour le temps des sucres, la St-Ambroise à l’érable de McAuslan sera désormais disponible en quatre packs à partir de février, jusqu’à épuisement des stocks. Côté canettes en format 473 ml, la St-Ambroise Rousse et la St-Ambroise Noire à l’avoine s’ajouteront prochainement aux St-Ambroise Pale Ale, Abricot et IPA qui se retrouvent déjà sur le marché. Quant à la nouvelle St-Ambroise Rousse, on l’attend dans les prochaines semaines (canettes 473 ml, pression et bouteilles 341 ml en six et douze packs).

Broadway Pub pense à agrandir son espace de brassage pour ajouter une ou deux cuves de garde et une cuve dédiée à l’embouteillage afin d’augmenter la disponibilité des produits réguliers (Sein d’Esprit blanche et rousse, Tchucké, Turbine et Wescott) dont on arrive trop souvent à épuiser les stocks… Les propriétaires aimeraient aussi ajouter une nouvelle sorte à la gamme de bières régulières, soit fort probablement une noire. Les travaux pourraient débuter à la fin de l’hiver et l’on pourrait envisager la livraison pour le début de l’été.

La microbrasserie de Carleton-sur-Mer, Le Naufrageur, investit plus d’un million de dollars pour agrandir son aire d’entreposage et moderniser ses équipements de brassage. Les travaux qui devraient s’échelonner sur un mois débuteront en avril et l’entreprise qui brasse désormais près de 300 000 litres de bière annuellement verra sa capacité de production doubler. Grâce à ces investissements, Le Naufrageur sera non seulement en mesure de répondre à la demande accrue sur le marché gaspésien et québécois, mais pourra également s’implanter ailleurs au pays… et même en Europe !

Après avoir remporté une médaille d’or en 2013 dans la catégorie « Bière de fruits » au World Beer Awards de Londres, la brasserie Sleeman-Unibroue proposera une nouvelle Éphémère, à voir le jour au printemps. De son côté, la toujours aussi populaire Éphémère Pomme continuera d’être disponible à longueur d’année en plus de la nouvelle qui viendra s’ajouter au portefeuille. Enfin, la brasserie ajoute La Cuvée d’hiver à son calendrier d’évènements et sa boutique en ligne continuera de grandir… de beaux ajouts d’items en perspective !

En mars aura lieu la première pelletée de terre pour construire une nouvelle brasserie d’envergure industrielle pour les Brasseurs du Temps. On procèdera également en 2014 aux premières expériences avec des Brett qui vieillissent présentement en baril de Pinot Noir, tandis qu’en mai ce sera l’occasion de souligner le cinquième anniversaire en l’honneur duquel on brassera une première Lager Dopplebock.