Bénélux en 8!

8ieme Bénélux

Suite au visionnement de la défaite crève-cœur de nos Glorieux samedi après-midi face aux puissants Bruins, plusieurs amateurs ont changé leurs prédictions face à l’issue de cette série. Les pessimistes disaient Boston en 6 et les fidèles partisans de la Sainte-Flanelle s’écriaient fièrement Canadiens en 7.

Pour ma part, j’ai prophétisé Bénélux en 8 ce jour-là. En effet, cet incontournable de la scène brassicole montréalais soufflait sa 8e bougie. En huit années depuis leur ouverture, ils ont su offrir des bières qui plaisent autant aux néophytes qu’aux consommateurs les plus aguerris. Voilà la clé de leur longévité et de leur succès.

À notre arrivée vers 16h, l’endroit était déjà plein à craquer, terrasse incluse malgré la température instable, puisque le match de hockey y était présenté avant le début des festivités. Nous avons réussi à trouver à travers le tumulte une petite table près de l’issue de secours qui semblait guetter notre arrivée. Une fois bien assis, nous avons eu le privilège de goûter à quelques raretés en bouteille et d’autres enfûtées spécialement pour l’occasion.

La Flamèche 2011 m’a permis de briser la glace en grand. Pensez à la Rouge des Cantons de Boquébière, mais avec un caractère acétique encore plus prononcé. Ce fut définitivement ma favorite de la soirée. Mentions honorables à la Grisaille, un mélange de deux bières vieillies en cask pendant plusieurs mois et la Amok, une Black IPA belge avec des brettanomyces. Hyper complexe, je n’avais jamais bu quelque chose comme ça auparavant, c’était mémorable.

Le staff super sympathique se promenait à travers la foule compacte en offrant aux convives des bouchées toutes aussi délicieuses les unes que les autres. Les sourires fusaient de toute part, malgré la pluie qui se faisait forte par moment.

Bonne boustifaille, superbes bières, ambiance électrique et staff dévoué, tous les ingrédients étaient réunis pour faire de cette grande fête un véritable happening à ne pas manquer. En attendant la 9e édition l’an prochain, ne ratez surtout pas le tout premier anniversaire du Bénélux rue Wellington qui se déroulera le 7 juin prochain.