Une puissance raffinée

Brasseurs du Monde

Les Brasseurs du Monde ont travaillé plus d’un an sur deux bières extra-fortes, plus fortes que du vin. Certains chanceux avaient pu les goûter au festival Alcools et Saveurs de l’hiver dernier ou encore au Salon de dégustation de la brasserie à Saint-Hyacinthe. Ces deux expérimentations pourront maintenant circuler davan­tage puisque qu’elles se retrouvent en bouteille (de très belles bouteilles d’ailleurs, importées d’Allemagne). Découvrez l’Elixir et la Mauvaise influence.

17,31 % et 20,92 %. Ce sont les taux d’alcool respectifs de l’Elixir et la Mauvaise influence. Vous avez bien lu ! Rares sont les brasseurs qui s’aventurent dans ces territoires. En fait, les Brasseurs du Monde sont parmi les premiers au pays. « Nous avons fait nos vérifications. À plus de 20 %, la Mauvaise influence est la bière la plus forte embouteillé dans tout le Canada » précise Alain Thibault, directeur des affaires et communication chez Brasseurs du Monde.

La micro de Saint-Hyacinthe voulait frapper un grand coup, repousser ses limites et montrer de quoi elle était capable. Diverses techniques de fermentation ont été combinées pour obtenir des résultats aussi puissants. D’ailleurs, ne cherchez pas la mousse ou la dentelle sur votre verre : ces deux bières sont trop fortes pour que vous puissiez créer un col en les versant.

Deux poids lourds de grand calibre

À plus de 17 degrés, l’Elixir est une liqueur de malt extra-forte aux teintes rousses qui rappelle vaguement un porto pour sa touche sucrée, son côté sirupeux et sa chaleur. Mais tout le plaisir vient des différentes épices qui s’entrechoquent en bouche et qui excitent les papilles. Quelles sont ces épices ? C’est un mystère, même pour Alain Thibault. « Ce que je sais, c’est que plusieurs herbes, plusieurs épices et quel­ques fruits ont été utilisées. Mais notre brasseur n’aime pas dévoiler ses secrets ! ».

Il va sans dire qu’avec un taux pareil, la bière est chaleureuse et offre des notes d’alcool. Mais ce goût n’écrase pas tout sur son passage. Au contraire, dans les circonstances, on peut même parler d’une certaine subtilité.

Du côté de la Mauvaise influence, étonnement d’une couleur similaire à l’Elixir, il faut plutôt penser à un stout impérial. Mais un stout impérial réinventé, beaucoup plus liquoreux avec un goût de rôti, de torréfaction (voire de fumée) qui domine. L’inspiration est venue en partie des États-Unis, où les limites de la puissance en alcool et en goût sont régulièrement repoussées. Mais encore là, ne vous laissez pas effrayer par ce 20 %. C’est un produit de luxe très bien calibré.

Quantité limitée

Les deux bières seront vendues en bouteille lors de l’événement du 7 juin à la brasserie de Saint- Hyacinthe pour souligner le 3e anniversaire des Bras­seurs du Monde. Mais, lorsque vous lirez ces lignes, il y a de fortes chances que l’événement soit déjà passé. Si vous ne réussissez pas à mettre la main sur une bouteille, vous pouvez vous reprendre ! Les deux liqueurs de malt extra-fortes demeureront au menu du Picoleur, le bar officiel de la micro.