Val-d’Or prospectera de nouvelles saveurs

Prospecteur

Val-d’Or a maintenant sa microbrasserie. Depuis le 20 mai, Le Prospecteur est prêt à accueillir les amateurs de bières et de produits régionaux. Les trois propriétaires, Philippe Lord, Maxime Belzil et Jonathan Deschamps ont comme ambitieuse intention de faire découvrir de nouvelles saveurs à leurs invités, et ce, jusqu’à la terrasse sur le toit de leur brasserie!

Originaires de l’Abitibi, les trois fondateurs de la microbrasserie tenaient à ce que le nom de leur entreprise reflète la région, tout en étant significative de leur mission. « Le prospecteur, c’est lui qui a fait découvrir, puis nous autres, on est là pour ça », raconte fièrement Philippe Lord.

Pour remplir cet objectif, Le Prospecteur proposera dix bières en quatre séries. La « Régulière », offrira en permanence une blanche, une blonde, une rousse et une noire de la maison. Les deux bières de la série « Saisonnière », seront inspirées d’ingrédients locaux propres à chacune des saisons. « On veut garder une certaine constance, puis d’un autre côté, un veut un certain roulement pour les amateurs », explique Philippe Lord.

Dans la même philosophie, la série « choix du brasseur » laissera aller la créativité de la micro­brasserie, au grand plaisir des plus aventureux. « On fait plaisir aux brasseurs, puis aux amateurs de grosses bières plus intenses ». Enfin, pour stimuler la découverte d’autres microbrasseries québécoises, Le Prospecteur propose à sa clientèle sa série des invités. Pour Philippe Lord, cette série est d’autant plus importante pour une microbrasserie située en Abitibi. « Le but c’est de faire voyager les gens qui n’ont pas la chance d’aller directement dans les pubs des Îles-de-la-Madeleine ou de la Gaspésie », indique-t-il.

Comme premiers « visiteurs », Le Prospecteur a choisi un produit de l’Abitibi (Trèfle Noir) et un du Témiscamingue (Verger des Tourterelles). « C’était important pour nous de s’affirmer en tant que région », précise Philippe Lord. Cette motivation transparaît également dans les plats cuisinés, parmi lesquels on retrouve des rillettes et des fromages de l’Abitibi et du Témiscamingue.

Malgré sa très courte durée de vie, la microbrasserie Le Prospecteur suscite de l’intérêt. Un fût de La Tête de Pioche, une India Pale Ale de 6,3 %, a déjà été exporté au Bistro des Alpes de Gatineau. Une présence au Siboire de Sherbrooke et à la microbrasserie Le Temps d’une Pinte, à Trois-Rivières, tout comme un partenariat mieux établi avec le Trèfle Noir, de Rouyn-Noranda, sont envisagés. Bien qu’ils soient en demande, les produits embouteillés, quant à eux, seront développés seulement dans quelques années.

[divider]Le Prospecteur[/divider]

Découvrez les bières du Prospecteur
585, 3e Avenue
à Val-d’Or.
microleprospecteur.ca