Retour sur le Bacon and Beer Classic

Bacon and beer classic
Bacon and beer classic
Bacon and beer classic
Bacon and beer classic

En fin de semaine dernière se déroulait à New York (New York), le festival Bacon and Beer Classic. Deux autres éditions de ce festival, Seattle (Washington) et Houston (Texas), sont aussi inscrits à l’agenda pour ceux qui seraient intéressés.

Comme le titre l’indique, le festival se concentre en premier sur le bacon bien que la bière ne suive pas trop loin. Suivant le modèle américain, deux sessions sont offertes, une l’après-midi, l’autre en soirée.

Première particularité du festival, il se déroule au Citi Field, le domicile des Mets de New York. En une fin de semaine d’été, un tel site est un choix des plus approprié, intéressant et assurément hors du commun.

Une cinquantaine d’exposants en bacon et une trentaine d’exposants en bière sont présents durant chaque session. Généralement, on retrouve une spécialité bacon à chaque kiosque tandis que les brasseurs offrent deux produits.

Les exposants se situent dans la même zone où se trouvent normalement les concessions. Les kiosques alternent entre ceux offrant du bacon et ceux offrant de la bière. Les participants spécialisés en bacon ne sont pas nécessairement les mêmes aux deux sessions. Une dizaine de kiosques ont soudainement « apparus » lors de la deuxième session, remplaçant autant de participants de la première session. Quant aux exposants bière, ils étaient les mêmes aux deux sessions.

Les amateurs en bacon seront ravis. La qualité des produits offerts y est mais aussi la variété. Mon plat préféré a été celui offert par Lexington Brass, un chimichurri au bacon glacé à l’érable, une assiette où un morceau de bacon sur lequel était posé une petite verdure et de la poudre au bacon et accompagné d’une petite sauce à l’érable. Beaucoup de bonnes décisions ont été prises afin de confectionner ce plat. (Et, oui! oui! de la poudre au bacon. J’y ai même goûté à la cuiller et s’était curieusement léger et bon!)

Je dois aussi mentionner, de Katch Astoria, le cornet gauffré bacon et bière servie avec une crème glacée à la bière et bonbon de bacon XXX. Un mélange de saveurs réussi.

Parmi les autres plats offerts se trouvaient, entre autres, le bacon croustillant glacé au bourbon avec aïoloi au chipotle de American  Whiskey, le brownie au bacon et bourbon de Robicelli’s Bakery et la pizza au bacon et au fromage bleu de South Brooklyn Pizza.

Du côté des bières, on retrouvait beaucoup de India Pale Ale, des bières faites sur mesure pour l’été.

Parmi les produits offerts, la palme du festival revient à la Go To IPA de Stone Brewing Co. (Escondido, Californie). Go To IPA se traduirait par la IPA vers laquelle on va tout naturellement. Cette bière est de style Session IPA, c’est-à-dire, une IPA dont on boirait un verre à la suite de l’autre. (Ouf! Si jamais vous avez des traductions intéressantes de Go-to beer et Session beer, n’hésitez pas à vous manifester.)

Pour revenir à la Go To IPA, elle offrait fraîcheur, arômes citriques, un peu de pin, une sècheresse et beaucoup de plaisir en cette journée. Mention honorable à la Lolita de Goose Island Beer Co. (Chicago, Illinois), une bière aigre qui plairait à beaucoup.

Ce n’est pas vraiment mon style de parler des billets VIP mais ici je dois le faire. Cet accès donnait droit à quelques bières qui n’étaient pas offertes sur le terrain. Mais surtout, il vous permettait de descendre jusqu’au terrain. Même si mon intérêt pour le baseball a disparu il y a très longtemps, fouler un terrain de baseball des ligues majeures a un petit quelque chose de magique. Il était entre autres possible de s’assoir dans l’abri des joueurs, de marcher sur les lignes de côté et de se rendre jusqu’à la piste d’avertissement. Amateurs de baseball, tenez vous le pour dit.

J’ai grandement apprécié ce festival. Le site donne le ton en offrant quelque chose d’inhabituel, les exposants en bacon offraient des produits de qualité tandis que ceux en bière versaient des bières appropriées à la saison.