Les West Shefford au Lorbeer

West Shefford au Lorbeer
Photo Bruno Guérin

Le 10 juillet dernier, à Montréal, a été inaugurée l’ouverture du Lorbeer où seront servies, et éventuellement brassées, les bières de la West Shefford Brewing Company. Situé aux coins de Mont-Royal et Parc, où trônait depuis 1936 la rôtisserie Laurier BBQ, le Lorbeer sera désormais la place de choix pour goûter les nouveaux produits développés par la West Shefford.

Après avoir fait les manchettes pour l’échec de l’administration entre la famille Nakis et le célèbre chef Gordon Ramsey, le mythique Laurier BBQ a une fois de plus repris vie, mais sous un nouveau concept. « On a décidé de ne plus répéter l’expérience de la rôtisserie », raconte Éric Lefrançois, copropriétaire de la brasserie West Shefford. Lui et ses associés, qui ont pris possession du grand restaurant de 300 places, l’ont divisé en deux.

Le Laurea, la partie restaurant, au deuxième étage, prend notamment sa réputation par son chef Hakim Chajar, finaliste à l’émission Les Chefs! L’étage, totalement vitré avec un toit rétractable, fait également partie de ses particularités. Au rez-de-chaussée, le Lorbeer se distinguera par son ambiance lounge et les bières de la West Shefford qui y seront servies, et même brassées sur place dès cet automne. Éric Lefrançois compte faire du Lorbeer l’endroit par excellence où seront dévoilés les nouveaux produits de la brasserie. « C’est notre première vitrine officielle », indique-t-il.

Nouvel élan pour la West Shefford Brewing Company ?

Éric Lefrançois et ses associés ont acquis la brasserie West Shefford, située à Bromont, il y a deux ans et demi. Ce qui était connu comme La Micro de Bromont a servi d’usine aux nouveaux propriétaires et comme lieu pour lancer leur nouveau pub, le Edgar Hyperlodge. Alors que le groupe de propriétaires détenait déjà une dizaine de bars et restaurants, il a opté pour distribuer leurs produits existants dans ce réseau d’établissements, comme la Taverne Normand, la Taverne St-Sacrement et la Drinkerie Ste-Cunégonde. « Nous voulions prendre le contrôle de l’entreprise puis mieux maitriser le tout avant de développer et avoir nos propres brand [marques]. », explique Éric Lefrançois. « Nous ne voulions pas arriver avec des brands tant et aussi longtemps que nous n’étions pas satisfaits de tout ce que nous avions à faire », précise-t-il.

Pour l’instant, les produits sont brassés à Bromont, mais dans quelques mois, une série de produits seront brassés directement au Lorbeer. Cet automne, West Shefford prévoit dévoiler ses nouvelles mar­ques et envisage également embouteiller et distribuer trois de ses produits en épicerie. « Ça fait longtemps qu’on attend le moment d’ouvrir les valves pour développer et chercher d’autres clients et c’est ce qu’on commence maintenant… là ! », annonce fièrement Éric Lefrançois.

Photo Bruno Guérin