Du nouveau à Penticton, BC

Bad Tattoo

L’an dernier je vous ai parlé de la vallée de l’Okanagan et de sa scène brassicole, de Kelowna jusqu’à Osoyoos.   https://bieresetplaisirs.com/2013/09/29/la-vallee-de-lokanagan-paradis-du-vin-oui-mais/  Je n’ai toujours pas eu l’occasion d’explorer le nord de la vallée mais j’ai eu une belle surprise en me promenant au centre-ville de Penticton il y a quelques semaines.   Là où se trouvait auparavant  un stationnement, on trouve aujourd’hui la Bad Tattoo Brewing Company, brasserie artisanale et brouepub.  Il y a un nouveau joueur dans le monde de la bière dans l’Okanagan, et ça promet d’être du solide.   Lors de ma visite, j’ai goûté à quatre produits : une bière invitée, la Naramata Nut Brown, de The Cannery, deux bières maisons et une racinette, aussi faite sur place.   Comme je suis passée un samedi soir, l’endroit était plein à craquer mais les proprios et employés ont tout de même pris le temps de me parler (en francais!) et m’ont offert de faire un tour de la brasserie le lundi suivant.   Trop gentils, je vous dis.   J’ai donc été reçue lundi matin par le propriétaire et directeur des bières, Martin Lewis et le brasseur en chef, Robert Theroux.  Ce dernier connait très bien Montréal, même qu’il a travaillé un peu plus d’un an chez McAuslan, où il a acquis une discipline sans faille, et il entend bien poursuivre son travail avec autant de précision et minutie chez Bad Tattoo.

L’endroit a discrètement ouvert ses portes le 12 juillet et sa grande ouverture officielle a eu lieu quelques temps après.  Sans publicité, sans tambours ni trompettes, l’endroit s’est rempli dès le premier jour, comme quoi les gens ont soif de bière artisanale.  Le brouepub est situé sur la rue Winnipeg, tout près de la plage, alors on peut aller au lac,  prendre une pause du chaud soleil, boire une ou deux pintes, se rassasier un brin et retourner faire la belle vie sur le bord du lac Okanagan.

Les deux bières disponibles lors de ma visite étaient la West Coast IPA et l’ECP Golden Ale.   La West Coast IPA a 65 IBU, 6.5% d’alcool et on jurerait qu’elle  en fait 5% tout au plus.  C’est une belle bière, bien balancée avec des saveurs de mangue, ananas, et fruits de la passion.   Il y a aussi une toute petite pointe d’agrumes et une discrète pointe d’épinette.  Le prochain brassin, me dit-on, aura les touches d’agrumes et d’épinette un peu plus présentes.  J’ai fichtrement hâte de prendre l’avion pour y goûter.  L’ACP Golden Ale est une bière avec une mission.  ACP veut dire : Achieve, Conquer, Persevere.  (Atteindre, Conquérir, Persévérer)  Pour chaque pinte vendue, 25 sous sont versés à des charités locales, qui en profiteront à tour de rôle.  Cette blonde, bien qu’elle ressemble à une lager, n’en est pas une. Elle est fermentée à 16 degrés Celsius, a un profil très rafraîchissant, et pourra facilement permettre à un non-initié de découvrir le monde de la bière artisanale parce qu’elle est plutôt douce (mais non sans personnalité!).   D’ailleurs, elle donne le goût d’en prendre une deuxième pinte, et puisque  c’est pour une bonne cause, on ne se gêne surtout pas pour le faire!

La racinette est aussi faite à partir d’une recette maison et on travaille en ce moment sur un soda aux pommes.  J’étais contente de voir qu’on avait pensé à ceux qui ne boivent pas, ce n’est malheureusement pas toujours le cas dans les débits de boissons, même chez nous.  Les deux autres bières régulières sont les Full Sleeve Strong Stout et la Los Muertos Cerveza Negra.   La Full Sleeve ne ressemble pas aux stouts typiques d’Angleterre, c’est un stout semi-sucré, mais il n’y a pas de lactose dedans, alors ce n’est pas un « milk stout » non plus.   On a simplement mis beaucoup de malt et le brasseur arrête la fermentation alors qu’il reste encore des sucres fermentescibles dans le brassin.  La Cerveza Negra de son côté est une lager inspirée des Bocks allemands, qui aura aussi un profil très rafraîchissant.   Dans une ville comme Penticton, où le mercure monte souvent en haut des 35 dégrées Celsius l’été, c’est une très bonne chose!  Bien que nous soyons dans la vallée de l’Okanagan, des bières aux fruits ne sont pas prévues dans un avenir immédiat, mais l’idée n’est pas tout à fait écartée non plus.  Par contre il y aura d’autres saisonnières à découvrir tout au long de l’année et qui changeront au gré des saisons, ainsi que des bières invitées en rotation.    De plus, il y aura de temps à autres de la bière en cask, servie à la pompe.

Côté restauration, on y retrouve un menu simple mais efficace.   Pas question d’avoir 100 items sur le menu, on se concentre sur des pizzas, des salades, du vin et de la bière.   Dans les pizzas, on retrouve des styles traditionnels, mais aussi quelques créations un peu plus … originales!   Voyez par vous-même! http://www.badtattoobrewing.com/menu/   (site en anglais) Les visiteurs peuvent aller casser la croûte pour un prix plus que raisonnable, prendre une excellente bière sur place, faire remplir leur cruchon (growlers) retourner à la maison pour continuer l’expérience.  De plus, la brasserie va bientôt embouteiller, avec des bouteilles de verre et d’autres d’aluminium.

Une autre raison pour aimer Bad Tattoo est que la brasserie a l’environnement à cœur et essaie de minimiser l’énergie utilisée et la quantité d’eau nécéssaire à la fabrication de sa bière.   En moyenne, pour chaque litre de bière produit, on doit utiliser 7 litres d’eau.   Chez Bad Tattoo, on vise de 3 à 3.5 litres,  et en ce moment on en utilise 4.5, ce qui n’est pas si mal, me dit-on.  Pour ce qui est des résidus du brassage, pas de gaspillage!   Un fermier de la région vient chercher la drèche (le grain après brassage) pour nourrir ses animaux, qui en raffolent.  Tout le monde y gagne.

Bien que contente d’avoir trouvé un nouveau débit de bière à Penticton, j’étais vraiment triste de faire la découverte l’avant-veille de mon retour vers Montréal.    À chaque année je me réjouis d’aller faire mon tour à ma brasserie chouchou, The Cannery, pour me chercher des bières, je me sens comme une enfant quand je vais faire des provisions au BC Liquor Store mais, à mon humble avis, la scène brassicole de Penticton était plutôt ordinaire pour les fans de bières artisanales.   Maintenant, avec Bad Tattoo Brewing Company, la ville vient de passer en mode 2.0.   Vivement l’été 2015 que j’y retourne!