Jour 01: L’Insulte part en voyage!

L'Insule part en voyage

JOUR 1

Jour 1 sur la routeNous déambulions avec enthousiasme sur l’avenue Ossington au moment où l’enseigne du Bellwoods émergea, réveillant du même coup notre soif. Trente minutes avant une table, selon l’hôtesse? Pas de problème si on a une terrasse, des chaufferettes déchaînées, ma femme, un vieil ami de passage à Toronto et une Farmageddon houblonnée à froid. C’est un peu là que le voyage a commencé.

Un voyage qui nous amènerait, Michèle et moi, jusqu’à San Diego après une traversée de 9 jours à travers Michigan, Indiana, Illinois, Iowa, Nebraska, Colorado, Nouveau-Mexique, Arizona et finalement la Californie où nous serons pour au moins la prochaine année, peut-être quatre! Un voyage rempli de liberté mais taillé dans un échéancier précis. Les pintes de Farmageddon et autres englouties coïncidèrent avec l’appel de nos tabourets, à l’intérieur, impatients de recevoir nos derrières glacés.

La soirée n’avait pas nécessairement besoin d’être plus assaisonnée mais quand ton karma de migration est musclé comme le nôtre, tu ne choisis pas tous les ingrédients. Assis sur le siège d’à côté un visage familier, en plein milieu de sa bulle, s’apprêtait à payer et déguerpir. C’était Hugo, l’animal aux multiples tentacules du Vices & Versas, qui n’allait certainement plus partir finalement.

Le flot de denrées vocales, solides et liquides allaient à bon rythme et la soirée s’étira jusqu’au Bar Volo pour une pinte rapide de Fuller’s ESB en cask. Pas question d’arriver fripé aux douanes américaines considérant que notre traversée n’allait pas être de tout repos. Deux humains avec des visas à valider, conduisant le véhicule d’un étranger qui veut passer ses vacances à L.A, n’est pas une situation à haute teneur en fluidité. La seule réelle mésaventure possible à travers l’aventure. La nuit fut courte et…surtout courte.

Suivez mon récit sur ma page spéciale.