New Orleans, une ville unique aux États-Unis

New Orleans est une ville charmante du sud états-unien où se mêlent plusieurs cultures qui ont, à travers de nombreuses décennies, laissé leur marque au grand plaisir des gens qui y habitent, mais également de ceux qui ont la chance de la visiter. Musique omniprésente, bonne bouffe, traditions, histoires et plus encore sont au rendez-vous. Difficile d’y résister !

[divider]Info-tourisme[/divider]

À découvrir : en couple ou entre amis

Durée du voyage : minimum 3 jours

De Montréal : avion (5 h 45, incluant 1 escale)

Transport urbain conseillé : Tramway, la marche à pied

Fondée par les Français au début du 18e siècle, New Orleans (ou Nola) est située le long de la rivière Mississippi au sud des États-Unis. Après avoir connu deux grands incendies qui ravagent la majorité de la Nouvelle-Orléans — aujourd’hui le French Quarter (Vieux carré français) — en 1788 et 1794, on a reconstruit en s’inspirant de l’architecture méditerranéenne que l’on peut admirer, encore de nos jours. En 1803, Napoléon vend les terres aux États-Unis. Les Américains arrivent dans la ville, mais boudent le Vieux carré français et s’installent plutôt tout près, à l’Ouest, prenant la place de plusieurs plantations, et développent le Garden District. On peut y retrouver, dans ce quartier aisé de Nola, parmi les plus belles résidences anciennes des États-Unis.

Vivre à Nola

New Orleans est la ville la plus peuplée de l’état de la Louisiane avec plus de 350 000 habitants. Malgré le fait que plusieurs résidents ont déserté la ville après l’ouragan Katrina, d’autres, courageux, se sont amenés pour aider les sinistrés à nettoyer et reconstruire leur ville lourdement endommagée par le désastre. Une grande partie de ces « nouveaux venus » tombent rapidement sous le charme de la ville et y demeurent de façon permanente depuis.
Les résidents de la région dépendent en grande partie des touristes ainsi que de l’activité portuaire pour subvenir à leurs besoins. Le port de Nola est le 5e en importance aux États-Unis pour la marchandise qui y transite.

Mais la Nouvelle-Orléans est surtout renommé pour son jazz ainsi que pour son côté festif; tout est prétexte à créer un festival… C’est également un des rares endroits aux États-Unis où l’on peut marcher légalement dans les rues de la ville avec un verre d’alcool à la main.

Pour ce qui est de la langue française, elle a disparu depuis longtemps à la Nouvelle-Orléans. Par contre, certaines personnes, beaucoup plus âgées, maîtrisent encore passablement bien le français appris de leurs parents et grands-parents avant eux. Ce n’est pas le cas des générations qui ont suivi. Le retour aux racines avec l’apprentissage de la langue française revient toutefois à la mode depuis peu.

La gastronomie

En plus des plats traditionnels du sud états-unien, la Louisiane à ses cuisines typiques que l’on peut découvrir à Nola. Parmi celles-ci, il y a la cuisine créo­le, généreuse en sauce et réconfortante, qui arrive avec les premiers colons français. Il y a également la cuisine cajun, plus épicée, qui provient des Acadiens. Un des plats les plus répandus est assurément le gumbo. Cette soupe épaisse très aromatisée est cuisinée, à la base, avec un roux, un bouillon, des okras et des épices; on peut également y ajouter de la viande telle que de la saucisse. Le jambalaya est un autre plat mijoté très populaire cuisiné avec du riz et une variété de viande et fruits de mer. Les viandes « noircies » (blackened) sont typiquement cajun et sont succulentes en salade ou dans un po-boy, le sandwich des Louisianais.

La bière

Dans la ville des cocktails, la priorité n’est vraiment pas la bière. Mais celle-ci prend de plus en plus sa place à Nola. Bien que plusieurs bars affichent les grosses marques telles que Miller, Coors et Pabst, on peut retrouver les bières louisianaises de Abita et Nola Brewing à plusieurs endroits. Cette dernière est d’ailleurs la plus grosse microbrasserie de la Nouvelle-Orléans. Elle vend ses fûts à l’extérieur de la brasserie et propose certaines de leurs bières en bouteille ou en canette. Il y a également deux brouepubs situés dans le Vieux carré français, mais ils ne valent pas vraiment le détour. Heureusement, pour l’instant, il est question d’éventuelles ouvertures de pas moins de cinq projets de microbrasseries qui sont présentement en développement ou en attente de permis. Pendant ce temps, les amateurs peuvent découvrir quelques produits de qualité de la Louisiane et d’ailleurs dans quelques restos-bars à bières comme le fameux The Avenue Pub avec ses 40 fûts. Profitez-en pour y découvrir les bières de Yalobusha et de Lazy Magnolia.

Transport

De Montréal, il n’y a aucune possibilité de voyager par avion sans faire une escale. Une fois arrivée à l’aéroport Louis Armstrong, tout est simple et bien indiqué. Une fois sur place, si vous choisissez de ne pas louer une voiture, il vous en coûtera environ 38 $ canadien pour un taxi en direction de votre hôtel. Par contre, une fois sur place, vous pourrez profiter d’une Jazzy Pass pour 3 $ US qui vous donnera droit à un accès illimité au tramway et aux autobus pendant 24 heures !

Sécurité

On peut régulièrement voir des policiers patrouiller les différents quartiers de la ville. Il est toutefois conseillé de demeurer dans les quartiers plus touristiques.

[divider]À découvrir[/divider]

La nature – Parcs et bayous

Si vous recherchez un peu de tranquillité non loin du Vieux carré, le Louis Armstrong Park, est l’endroit idéal pour se détendre. Avec un peu de chance, quelques musiciens seront à l’oeuvre pour votre bon plaisir. Sinon, à quelques minutes de tramway des quartiers touristiques, vous pourrez vous balader au beau milieu de superbes vieux chênes au Audubon Park ou encore profiter d’un service de location de pédalos et de vélo pour admirer le paysage qu’offre le New Orleans City Park. Si vous êtes parmi les curieux qui veulent découvrir les bayous, sa végétation et les quelques espèces animales qui y vivent, dont les fameux alligators, sachez que plusieurs entreprises touristiques offrent des swamp tours pour environ 50 $ US par personne, et ce, incluant le voyagement aller- retour de votre hôtel.

Les festivals

New Orleans est reconnu pour être la capitale mondiale des festivals. La fête du Mardi gras est de loin la plus grande fierté de cette ville festive avec sa grande parade, ses déguisements, sa musique et bien d’autres. Cette fête d’origine européenne clôture les grandes célébrations du Carnival qui débute le 6 janvier de chaque an et qui se poursuit jusqu’au mercredi des Cendres.

Musées

La région comporte de nombreux musées de qualité (plus de 45) qui vous permettront de découvrir les diverses épo­ques de New Orleans, et ce peu importe vos intérêts. On y retrouve notamment le musée officiel du pays sur la Deuxième Guerre mondiale, the National World War II Museum.

[divider]Notre sélection bières[/divider]

Pub, bar à bières – The Avenue Pub

Ce sympathique pub de la rue St.Charles offre pas moins de 40 bières en fût, dont plusieurs de la Louisiane. On y retrouve également de gros noms parmi les américaines tels que Founders, Stone, Southern Tier ainsi que quelques importations qui font la joie des connaisseurs. Pour ce qui est de la nourriture, le menu est limité, mais les plats sont succulents. Profitez de la galerie pour admirer la rue St.Charles et ses tramways…
1732 St. Charles Ave

Microbrasserie – New Orleans Lager & Ale Brewing

Nola Brewing est la seule microbrasserie digne de ce nom à la Nouvelle-Orléans. Leurs bières se démarquent du lot parmi les brasseurs de la Louisiane par leur grande qualité, mais aussi parce qu’ils s’aventurent, avec succès, dans les expérimentations. Ce printemps, avec l’ouverture du resto-pub annexé à la brasserie, le nombre de fûts sur place passera de 16 à 20, et des repas où les accords bières et mets sont à l’honneur seront offerts.
3001 Tchoupitoulas Street

Restaurant, marché – Stein’s Market & Deli

Payez-vous un des excellents sandwichs au Stein’s, vous ne le regretterez pas ! Mais si vous accompagnez votre repas d’une des 450 bières disponibles dans l’arrière- boutique, il vous sera impossible de la boire sur place… Ironiquement, vous pou­vez quitter l’endroit avec votre bière dans un verre en plastique et la déguster à l’extérieur sans problème. Le Stein est l’endroit idéal pour repartir avec quelques bouteilles de choix, américaines ou importées.
2207 Magazine Street

Bar à bières – The Snooty Cooter

Situé à l’intérieur du Cooter Brown’s Tavern, ce bar compte 42 fûts où les amateurs peuvent découvrir les Evil Twin, Founders, Stone, New Belgium et autres grandes brasseries américaines. Si vous raffolez des bars sportifs, cet endroit devient survolté lorsqu’on y présente les rencontres des Saints ! Le Cooter Brown’s offre des plats typiques de la Louisiane, mais côté nourriture, le bar à huîtres est définitivement l’incontournable de la place.
509 South Carrollton Avenue

Bar à spectacles – D.B.A.

Situé sur la fameuse rue Frenchmen où se produisent plusieurs groupes jazz, le D.B.A. est l’endroit idéal pour prendre une bonne bière et découvrir le talent de la scène musicale de la Nouvelle-Orléans. Vers les 20 h ou 21 h, profitez gratuitement du premier spectacle de la soirée. Le deuxiè­me est payant, mais en vaut largement le prix. 20 bières en fût et 200 en bouteille ainsi qu’une grande sélection de Single malt vous y attendent.
618 Frenchmen Street