Martin nous explique que de quitter le Colorado pour le Nouveau-Mexique c’est aussi passer d’un décor surréaliste à un autre, une transition assez marquante mais qui n’est pas unique à ce coin du monde.
Pour lire ce contenu, vous devez être abonné au Club - Bières et Plaisirs. Cliquez-ici pour en savoir plus