Le Festi-Bières du Suroît pour une bonne cause

Festi-Bières du Suroît

Cette année, la ville de Salaberry-de-Valleyfield inaugurera son tout premier festival de bière au parc Delpha-Sauvé. Mais l’événement qui aura lieu du 12 au 14 juin se rattache à une cause humaine qui touche la vie de plusieurs jeunes adultes de la région.

Depuis 2009, l’Association pour les personnes ayant une déficience intellectuelle du Suroît (APDIS) n’a qu’un objectif : réaliser la construction de 80 à 90 logements pour des adultes vivant avec une déficience intellectuelle, une trisomie ou un trouble du spectre de l’autisme.

Le projet Défis-Logis est la progression naturelle d’une idée née au Centre du Nouvel-Envol. Guylaine Gagné, formatrice en intégration sociale, a imaginé un logement modèle construit à même une classe, que les étudiants en intégration sociale apprendraient à gérer et à entretenir. Véritable succès, le projet « Ma vie, mon appart », a mené à celui de bâtir de vrais logements pour ces jeunes adultes.

Depuis donc six ans, les membres de l’APDIS s’acharnent à lever des fonds pour faire de ce projet une réalité. Cette année, ils allient la cause aux plaisirs brassicoles et gastronomiques en présentant le Festi-Bières du Suroît.

« L’idée de Festi-Bières est née à partir d’une activité beaucoup plus grosse impliquant beaucoup de monde, qui fait qu’en bout de ligne, on va lever plus de fonds, et tout ça, pour le projet Défis-Logis », explique Jean Luc Pomerleau, directeur général du Festi-Bières et trésorier de l’APDIS.

« Tout le monde est impliqué dans le Festi-Bières. Il n’y a que des bénévoles, personne n’est payé. Même pas l’électricien. De nos fournisseurs à la publicité, tout le monde met du sien pour cette cause. On est choyé. » M. Pomerleau souligne aussi que les élèves du Centre du Nouvel Envol accueilleront et serviront les festivaliers.

Pour souligner l’événement, la Ferme Brasserie Schoune a créé un brassin à l’honneur du projet Défi-Logis. La Défi pourra être dégustée sur place en faisant une contribution volontaire de 10 $. Plusieurs microbrasseries régionales et internationales seront aussi représentées au festival.

Pour le bonheur des familles

Grillades typiques de la région, saucisses maison et autres délices sont attendus, ainsi que divers vignobles, cidreries et hydromelleries provenant des quatre coins du Québec. Avec des espaces de jeux et prestations musicales d’artistes régionaux, c’est un événement pour toute la famille.

La plus belle récompense pour M. Pomerleau et l’APDIS serait d’atteindre l’objectif de 100 000 $ de profits. « Il n’y a pas de petit don. Quels que soient les montants que les gens donnent, c’est important. » Avec les travaux d’excavation pour le premier huitplex entamés le 15 mai, c’est donc l’occasion parfaite de festoyer tout en participant à une bonne cause.

Quelques membres du comité organisateur du Festi-Bières du Suroît.

Dans l’ordre, Jean Luc Pomerleau dir. gén. Lucie Gagnon responsable de l’accueil universel, Lynda Filion responsable Restauration, Solange Boutin responsables Souvenirs, Christine Bellavance spectacle et accueuil VIP, France Larouche coordonnatrice, Gregory McKenna et Jean Pierre Tessier à la logistique.