Les canettes VM, bientôt dans un commerce près de chez vous

Canette vm

Adeptes de La Voie Maltée, vous serez comblés. Les bières VM seront à présent disponibles en canettes à travers la province. Avec son ouverture célébrée le 17 juillet 2015 à Chicoutimi, l’usine de production répondra à une demande provenant des quatre coins de la province.

Si l’entreprise prévoyait entamer sa distribution au Saguenay et à Québec, elle a dû s’ajuster à la hausse. « La demande est tellement forte qu’on s’est réajusté. Donc on distribue sur tous les territoires dans les prochaines semaines, » explique Véronique Guérin, coordonnatrice en communications et marketing pour La Voie Maltée.

Canette et cocooning

Établie depuis maintenant 13 ans à Jonquière et depuis plusieurs années à Chicoutimi et à Québec, La Voie Maltée a voulu répondre au besoin de sa clientèle désireuse de consommer ses bières dans le confort de chez soi.

« La tendance est vraiment à consommer les produits qu’on aime à la maison. Donc la suite logique pour nous, c’était d’aller chercher les gens dans leurs activités, comme les gens qui vont à la pêche, puis dans leurs foyers, » explique Mme Guérin.

La Voie Maltée est catégorique sur un point, par contre : la qualité ne sera pas négligée au détriment de la quantité. À preuve, le brasseur en chef de l’entreprise a pour mandat unique d’assurer une constance exacte dans le goût des bières en cannettes. Le but : que les gens aient le sentiment de boire la bière servie directement de la cuve du restaurant.

De bières et d’émotions

Dans la création de ses bières, La Voie Maltée s’est inspirée de noms évoquant les caractères de la femme. « Si je prends une Libertine, elle est blonde et désinvolte. Une Criminelle est une bière forte, délinquante, corpulente. Faites attention à la Polissonne, un vin d’orge qui, avec son taux d’alcool, peut nous rendre très rapidement mal engueulé, mais évocateur, » décrit Daniel Giguère, président-directeur général de l’entreprise.

L’usine de 22 000 pieds carrés, à laquelle se rattache aussi une boutique pour la vente de leurs produits, prévoit un volume de production 7000 hec–tolitres cette année et 10 000 hec-tolitres d’ici trois ans. Premières à apparaître sur les étagères partout au Québec, seront les cuvées maison Libertine (Ale légère), Malcommode (Hefe Weizen), Ambigüe (Bitter) et Faisant-Malt (Pale Ale américaine).

Les bières signatures Polissonne (vin d’orge), Grain-cheuse (Belge forte), Soutien-Gorge (India Pale Ale) et Criminelle (Impériale stout), quant à elles, suivront à l’automne. Enfin, la Gigogne, la 5cuvée maison, entrera aussi en circulation.

« Nous sommes très fiers d’être encore au-dessus de la vague, » confie M. Giguère. « Nous nous démarquons dans le mariage de la bière et de la nourriture et nous voulons être le seul au monde à nous distinguer et à pousser la bière au niveau culinaire. »

Alors soyez prêts – les canettes VM s’en viennent dans un commerce près de chez vous.