Président de table aux Prix du public – volet bière

Prix du public 2015

Les Prix du public est une compétition où la parole est donnée aux consommateurs. Le volet vin en est à sa septième édition tandis que le volet bière en est à sa première.

Dans le cadre de cet évènement, les participants sont amenés à vivre une expérience similaire à celle vécue par les professionnels et spécialistes du monde de la bière.

Sous la houlette de Martin Thibault et David Lévesque Gendron, la session débute par l’introduction des grands principes de la dégustation et de l’art d’apprécier une bière. Suivent les explications concernant la fiche et la façon de la compléter.

Les bières sont classifiées selon les catégories que Martin et David ont développé suite à leur cheminement au cours des années quant à la façon dont elles devraient l’être du point de vue du consommateur. Ces différentes catégories sont décrites dans leur livre Les saveurs gastronomiques de la bière, coffret qui s’est mérité de nombreux prix littéraires depuis sa mise en marché.

Une ronde de dégustation consiste à noter une série de trois à cinq bières (si j’ai bonne mémoire) de même style. Le temps est compté et huit minutes sont allouées pour chaque bière et une seconde plus tard, une charmante bénévole est à ma droite prête à verser la suivante.

Les rôles du président de table sont multiples et rappelez vous qu’il n’y a que huit minutes pour tout faire.

Le premier rôle du président de table est de s’assurer que les six personnes à la table ont bien complété leur fiche et qu’ils me l’ont remise à temps. Si non, Martin et David ne seront pas contents. Ah oui! j’oubliais que je dois, moi aussi, compléter cette même fiche. Il faut mentionner que ni les participants ni les présidents de table ne connaissent les bières qui leur sont proposées et même à la fin de la compétition on ne leur dira pas quelles bières ils ont évaluées.

Tout aussi important est de répondre aux questions de toute sorte que les six personnes à la table posent. Exercice plaisant mais je me rendrai compte dans sept minutes que ça ne me laisse pas beaucoup de temps pour noter la bière et compléter ma fiche.

Dans le cadre des Prix du public, la discussion entre les participants est fortement encouragée. Elle permet aux participants d’échanger sur les odeurs et saveurs qu’ils ont associées à la bière dégustée. Ces échanges permettent entre autres de confirmer ce qu’ils ont perçu et ainsi de les rassurer quant à leurs habiletés à trouver et nommer une flaveur.

Le président de table à le privilège d’être le premier à goûter une bière puisque c’est lui qui détermine si elle est sans défaut et devrait être servie. Bien que toutes les bières destinées à notre table étaient de qualité, il est surprenant de constater que certaines bières envoyées à ce concours avaient des défauts facilement identifiables.

Dès que la bière est servie, un certain silence s’établit. Je peux vous confirmer que les participants ont pris leur rôle au sérieux et ont été consciencieux. Après une minute ou deux, les langues commencent à se délier et les questions fusent de toute part. Je m’efforce d’y répondre le mieux possible et je leur renvoie des questions afin de les aider dans leurs démarches de juge. Ça se déroule plutôt bien jusqu’à l’apparition d’une ombre à ma droite, la charmante bénévole avec la prochaine bière! Déjà! Ça ne fait pas huit minutes, on vient de commencer! Je n’ai pris que deux gorgées de la première bière, je n’ai même pas commencé à compléter ma fiche, les participants non plus d’ailleurs. On passe donc à la vitesse supérieure. Je goûte la deuxième bière et donne mon accord pour la servir. Pendant ce temps, les participants ont complété leur fiche pour la première bière et me les ont remises. Il faut que je les vérifie et que je complète la mienne. Puis, je dois assembler le tout pour qu’un autre bénévole puisse venir ramasser les précieuses évaluations. Ça passe plutôt vite huit minutes.

Évidemment, on s’est rapidement ajusté et le reste de l’après-midi s’est déroulé dans le plaisir.

Lorsque le travail est terminé, les participants ont été invités à un goûter et à savourer quelques bières. Petite déception pour certains puisque les numéros des bières qu’ils ont jugées n’apparaissent pas sur les bières qui sont offertes. On ne saura jamais le nom des bières jugées…

En résumé, une belle expérience et je crois m’être bien acquitté de mes tâches puisque j’ai réussi à convertir une amatrice de vin aux bières brassées au Québec.