Retour sur Baconpalooza

Baconpalooza 12 septembre 2015
Baconpalooza 12 septembre 2015

Le premier Baconpalooza se tenait à Ottawa en fin de semaine. Avec un tel nom, vous vous doutez que le bacon était à l’honneur.

Le site choisi pour tenir cet évènement était des plus approprié puisqu’il se tenait au Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada. Les profits de l’évènement étaient versés à la Fondation du Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada.

Pour cette première édition, une dizaine de camions, remorques et stands de restauration offraient, bien entendu, des mets spécialement conçus pour l’occasion. Il était entre autres possible de savourer une glace aux œufs au bacon et à l’érable, des pâtés impériaux enveloppés de bacon et des boules de pacanes au bacon enveloppées de chocolat (mon coup de cœur) sans oublier The Works avec son hamburger contenant six déclinaisons de bacon.

Une autre dizaine de marchands proposaient des produits où le bacon tenait le haut du pavé tels que beignes au bacon et à l’érable ou confiture au bacon. Des agriculteurs et éleveurs étaient aussi présents pour offrir la viande qui provenait de leur élevage. Kiefro Wild Boar Farm a retenu mon attention avec son bacon de sanglier, une version étant fumée au bois de pommier et l’autre, au cerisier.

Des chefs invités se succédaient à la scène principale où ils nous démontraient différentes techniques et façons de cuisiner le porc et le bacon. Ces séances étaient suivies avec attention par les festivaliers qui attendaient impatiemment la fin des présentations pour goûter les plats préparés.

Comme tout festival extérieur, la nature peut être autant l’ami que l’ennemi. En cette première édition, la nature était l’ennemi puisqu’il a mouillé pendant une bonne partie de la journée.

Le site permettait par contre d’accéder au Centre d’apprentissage du musée et de profiter de l’exposition qui portait sur la conservation des aliments. Des animaux étaient aussi présents : chevaux, vaches, chèvres, canards et moutons mais je n’ai pas vu de cochon!

Des spectacles étaient aussi prévus pour la fin de la journée mais la température a eu raison de mon vouloir.

À ma sortie, je n’ai pu m’empêcher de noter que quelques manifestants montraient leur désaccord avec la tenue de l’évènement. La plupart des pancartes dénonçaient les conditions dans lesquelles sont élevées les porcs dans un cadre industriel.