Brasserie Auval : Benoit Couillard, passionné du brassage

Brasserie Auval : Benoit Couillard,

Après avoir consacré huit ans à sa brasserie, Pit Caribou, Benoit Couillard a vendu ses actions pour se consacrer à sa passion : brasser de la bière ! Depuis la fin août, il est possible de se procurer les bières de son nouveau bébé, la Brasserie Auval Brewing co., dans une cinquantaine de dépanneurs et d’épiceries.

L’artisan-brasseur ne souhaitait pas ouvrir une nouvelle brasserie accessible au public. Il voulait plutôt créer ses propres bières et les distribuer en Gaspésie, dans le Bas-Saint-Laurent et les environs.

« Nous avons un petit volume de production. Ce sont des bières de diverses inspirations que j’adapte à mon interprétation libre. J’ai des influences européennes et américaines et un style distinctif. Je crée des bières à plus longue maturation en fût de chêne », décrit le passionné.

Complexité, délicatesse et raffinement sont tous de bons qualificatifs pour décrire les bières de la Brasserie Auval.

Trois créations artisanales sur les tablettes

À la fin août, le brasseur a lancé ses trois premiers produits : une Saison, une framboise (une bière maturée en fût de chêne avec framboises) et une IPA.

La bière aux framboises est bien représentative des produits de la Brasserie Auval. « On est entouré de terres bios. On implante un verger avec des petits fruits. Il y a plusieurs avenues possible avec les aromates, les plants et les levures sauvages », explique le brasseur enthousiaste.

La bière à la framboise maturée en fût de chêne a l’avantage de pouvoir plaire même à ceux qui ne sont pas de grands amateurs de bière. Elle a un goût qui se rapproche de celui du vin rosé.

M. Couillard souhaite se consacrer à un petit volume de production et à la vente locale. Il pourra ainsi s’assurer de vendre un produit de qualité.

« Durant les huit ans que j’ai travaillé chez Pit Caribou, la bière est devenue une réelle passion pour moi. Je lis toujours des livres et des textes sur le Web à ce sujet. Je m’arrange aussi pour visiter des brasseries lorsque je voyage. Maintenant, je peux me consacrer à ce que j’aime le plus : créer, brasser et vendre de la bière », conclut-t-il.