Great American Beer Festival : tout un festival !

GABF

Le grand festival américain de la bière, le GABF pour les intimes, porte bien son nom. Les États-Uniens ont une forte tendance à utiliser des superlatifs et ont pourraient croire que c’est le cas ici. Laissez moi vous confirmer que ce festival est effectivement impressionnant tant par la quantité de brasseries présentes et de bières offertes que par la qualité des produits disponibles.

Le GABF est considéré comme le plus important festival où il est nécessaire d’avoir un billet pour y accéder. En 2014, les 49 000 billets se sont vendus en 32 minutes. En 2015, le prix d’un billet s’établissait à 80 $ US. (Les billets pour cette édition ont trouvé preneur il y a belle lurette.) Un billet vous donne accès à l’une des quatre sessions d’une durée de 4 heures 30 minutes. Les « sessions » sont une formule très populaire aux États-Unis. Elles ont une durée limitée et, en ce qui concerne la bière, vous pouvez en boire autant que vous le désirez sans avoir à débourser pour les bières consommées.

En 2015, le site a été agrandi de plus de 8 000 m2. L’effet immédiat est de faire passer le nombre de brasseries (toutes états-uniennes) présentes à près de 750. Chaque brasserie offrant en moyenne quatre bières, vous avez donc accès à près de 3 000 bières. Pour toutes les essayer en une seule session, vous devriez en goûter une à toutes les cinq secondes ! Et si vous assistiez à toutes les sessions, vous devriez quand même prendre une bière à toutes les 20 secondes pour toutes les essayer !

Le premier festival s’est déroulé en 1982 et était beaucoup plus modeste, attirant un grand total de 22 brasseries, 40 bières et 800 personnes. Il est maintenant presque impossible de naviguer le hall sans avoir téléchargé l’application du GABF !

Ce qui m’a renversé lors de mon passage est la qualité des bières offertes. Vous y trouverez, pour la plupart des brasseries, un ou deux produits d’exception, les autres bières pouvant être qualifiées d’excellente ou de très bonne.

Le bémol est que l’on ne vous sert que des échantillons d’une once. Par contre, lorsque vous avez fini votre échantillon, vous pouvez tout simplement en demander un autre. L’avantage de ce format est que vous pouvez butiner d’une brasserie à l’autre et pouvez donc savourer de nombreux produits auxquels vous n’auriez pas accès normalement.

L’incontournable des incontournables

Du point de vue d’une brasserie, le GABF est « le » festival. En effet, les médailles d’or, d’argent et de bronze du Great American Beer Festival Competition sont considérées comme la récompense ultime pour un brasseur états-unien. À cet effet, la session du samedi après-midi est la plus intéressante puisque les brasseurs tout juste médaillés et flottant sur un nuage se dirigent vers le hall où ils versent les bières primées.

Selon Visit Denver, le GABF engendrerait des retombées économiques estimées à sept millions US pour la ville. Les retombées associées à la bière sont encore plus importantes si l’on considère que le GABF se déroule durant la semaine de la bière de Denver. Les pèlerins de la bière convergent en masse vers la ville tellement qu’il est difficile d’y trouver une chambre.

Durant cette semaine, Denver est bière. La liste d’évènements organisés en l’occasion est plutôt impressionnante. Pour les tripeux, le septième Denver Rare Beer Tasting (Dégustation de bières rares) est l’évènement auquel on rêve d’assister. Par exemple, des cinq bières offertes par The Boston Beer Company, vous auriez accès à trois déclinaisons de la Samuel Adams Utopias. Plus important encore, l’évènement se déroule dans le cadre de la campagne Pints for prostates (Pintes pour la prostate).

Au moment d’écrire ces lignes, plus de 70 évènements étaient présents sur le site de tourisme de la ville de Denver. Et c’est sans compter tous les évènements qui s’y déroulent mais qui ne sont pas annoncés sur ce site. On pense entre autres à ceux offerts par Falling Rock Tap House et Great Divide Brewing Co.

Assurément, un évènement auquel on doit assister au moins une fois dans sa vie !