La souche Sympathique repaire dans Limoilou

La Souche

Lorsqu’on parcourt le très résidentiel chemin de la Canardière à Québec en direction nord-est, impossible de se douter qu’un sympathique brouepub de quartier se retrouvera tout à coup sur notre route. Pourtant, l’emplacement de La souche n’aurait pu être mieux choisi, à quelques pas du Cégep Limoilou, fréquenté par des hordes d’étudiants qui ne demandent pas mieux que de déguster une bonne bière.

Depuis février 2012, les copropriétaires  Antoine Bernatchez, Jean-François Simard et Patrick Champagne, qui habitent tous trois le quartier, ont réussi avec La souche à redonner ses lettres de noblesse à la région de la Capitale-Nationale qui manquait cruellement de bons endroits où déguster une broue. Avec La Korrigane, désormais bien établie, le classique Barberie et la venue prochaine des Griendel et Noctem, la Basse-ville est en voie de devenir une réelle destination bière.

Lorsqu’on entre à La souche, impossible de ne pas être frappé par l’omniprésence du bois. Les tables sont fabriquées à partir de souches d’arbres tandis que poutres de bois et planches de vieux bois à l’arrière du bar font office de décor. « Fiers de nos racines », dit le slogan sur la marquise. L’endroit porte effectivement bien son nom. Les murs de couleur jaune et rouge ainsi que les plantes, nombreuses, font écran entre les deux sections et complètent le décor. Simple, mais joli.

À boire !

Lors de notre visite à la mi-juillet, 11 bières d’inspiration belge, anglaise, américaine et allemande concoctées dans la minuscule salle de brassage se retrouvaient sur les pompes. Plusieurs brassins font honneur à Limoilou avec des noms reliés à l’histoire du quartier, comme Stadacona, Limoiloise, Gros pin, Canardière, Parkeville. Une belle façon de s’ancrer au sein de la communauté.

Quelques styles piquaient la curiosité, comme cette Limoilou Beach, une bière de blé sûre au cassis d’un rouge éclatant offrant une belle acidité et un agréable côté fruité. Ou cette Sweash, une hopfenweisse dominée par des effluves de banane, également offerte en cask avec dry hop (houblonnage à cru) aux fraises. Original.

Quelques incontournables même dans vos assiettes…

Côté bouffe, c’est également le bonheur. Le midi, un menu spécial comportant quatre plats principaux (12,50 $ à 14,50 $) incluant un petit verre de bière ou une soupe ainsi qu’un dessert (2 $ de plus) fait le bonheur des travailleurs du coin. Entre la salade grecque et brochette de souvlaki, le burger de tofu et chèvre, le sandwich de smoked meat et la pizza mac’n’cheese avec saucisses d’Ils en fument du bon, nous avons sélectionné cette dernière proposition résolument originale et succulente. Que nous avons accompagnée d’un beau morceau de shortcake aux fraises joliment présenté. La souche favorise l’achat local, bio et écoresponsable et affiche fièrement ses distributeurs sur son site web.

Lors d’une prochaine visite, nous nous promettons d’essayer les croquettes de fromage en grains avec sauce BBQ houblonnée, les ailes de pintade ou encore la poutine drôlement nommée Les boules du bûcheron, grande gagnante de la Poutine Week 2015. Trois propositions qui piquent notre curiosité.

Et comme notre dernière visite ne nous a pas permis de séjourner sur la terrasse puisqu’il faisait frisquet en plein mois de juillet, nous y reviendrons, c’est certain !

[divider]Bières[/divider]

11 fûts (toutes brassées sur place; bières invitées à l’occasion) et 2 casks. Prix de la pinte : 6,50 $, verre : 4,50 $.

[divider]Autres alcools et boissons[/divider]

Cidre en fût.

[divider]Plats[/divider]

Entrées de 3,50 $ à 11,50 $. Plats de 6,25 $ à 17,25 $.

[divider]Clientèle[/divider]

Majoritairement des travailleurs le midi (35-50). En soirée, on retrouve des groupes d’amis (20-30 ans) et des couples (25-35 ans). Beaucoup d’artistes.

[divider]Ambiance[/divider]

Les haut-parleurs faisaient entendre la musique des Rolling Stones, qui se produisaient le soir même au Festival d’été de Québec, lors de notre passage le midi en semaine. Volume raisonnable. Ambiance festive lors du 5 à 7.

La souche

801, chemin de la Canardière, Québec.
lasouche.ca