Rencontre avec le brasseur de Magnolia Pub and Brewery

Magnolia Brunch Old Major

Le Great American Beer Festival (GABF) est un endroit privilégié pour rencontrer des gens de l’industrie brassicole, principalement états-unienne. Certaines rencontres sont fortuites mais d’autres sont prévues au calendrier bien avant le départ. Ma rencontre avec le brasseur de Magnolia Pub and Brewery fait partie de la dernière catégorie.

Comment ça fonctionne? Lors de l’inscription, les organisateurs du GABF nous demandent la permission de permettre aux différents intervenants de nous contacter. En donnant mon accord, j’ai reçu quelques invitations et parmi celles-ci, j’ai accepté celle du Magnolia Pub and Brewery, une microbrasserie de San Francisco que je ne connaissais pas. Un tel cadre donne un accès privilégié au brasseur tout en me permettant de découvrir une microbrasserie.

L’évènement consistait en un brunch où on en profitait pour présenter des mariages plat-bière produites par cette microbrasserie.

L’évènement a commencé plutôt lentement et il y a eu des délais avant de nous servir. Il faut absolument mentionner la rapidité avec laquelle les gens du restaurant Old Major ont réagi. Qu’ont-ils fait de si spécial? Ils nous ont simplement servi un verre de champagne pour nous faire patienter. Évidemment, ce geste fut grandement apprécié par ceux qui patientaient mais ils ont surtout réussi à tourner une situation négative à leur avantage. Tous ceux qui subissaient ce retard ont maintenant une opinion positive de cet endroit. Un petit geste qui fait que maintenant nous nous rappellerons en bien de notre passage au Old Major.

Le menu consistait en une entrée de champignons d’automne cueillis à la main accompagnée d’une Kalifornia Kölsch, d’une assiette de viandes  servies sur biscuit accompagnée d’une Blue Bell Bitter et d’un gâteau au café épicé accompagné d’une Cole Porter. Sans surprise, les mariages plat-bière étaient des plus réussis. Il faut mentionner qu’en plus du maître-brasseur et propriétaire, le chef exécutif était sur place. Ce qui était presque un gage de succès assuré.

Après nous être sustenté, le brasseur Dave McLean est venu nous rejoindre à la table pour une discussion à bâtons rompus. Celui-ci a fait la rencontre de bières savoureuses lors de festivals de musique dans la région de Boston. En effet, les festivals où il allait offraient des bières microbrassées : c’est donc la musique qui l’a amené à la bière. Amateur de Grateful Dead, c’est sous ce thème que se déroulait le brunch.

La brasserie a été fondée en 1997. Comme les bières britanniques sont une de ses principales influences, on retrouve au menu des bières plutôt maltées et plus faibles en alcool. Suite au succès de sa brasserie, Dave McLean a décidé d’ouvrir l’Alembic, un bar artisanal spécialisé en cocktail. Puis, il s’est rendu à l’évidence, une expansion de la brasserie devait être entreprise et c’est en 2014 que celle-ci eut lieu. Son implication dans le monde de la bière dépasse le cadre de ses entreprises puisqu’il a aussi fondé la Guilde des brasseurs de San Francisco et qu’il est un des organisateurs de la Semaine de la bière de San Francisco. Une belle rencontre toute en simplicité malgré toutes ses réalisations.

Dans la mesure du possible, je prends aussi l’occasion de ces rencontres privilégiées afin de promouvoir les bières du Québec. Ici, j’en ai profité pour lui offrir une Dominus Vobiscum Hibernus de la MicroBrasserie Charlevoix. Un cadeau qu’il a grandement apprécié.