La canneberge encore sous-estimée

Canneberge

Véritable trésor naturel, cette petite perle rouge, connue depuis des temps lointains, est plus qu’un bienfait pour la santé, et l’est aussi pour les papilles. Comme la bière, on l’aimera tantôt sucrée, amère ou acide. Alors pourquoi ne pas lui donner sa place à table durant le temps des fêtes ?…Avec une bière bien sûr !

Origines

Qu’il soit appelé canneberge, atoca, pomme des prés, ou ataka, ce petit fruit d’arbustes de la famille des airelles était consommé par les Amérindiens, bien avant l’arrivée des premiers colons, qui la consommèrent alors pour lutter contre le scorbut. Présente dans les régions tempérées froides d’Europe et d’Amérique du Nord, elle est principalement cultivée au Canada, et aux États-Unis, qui en est le principal producteur mondial. Riche en vitamines C et E, elle est aussi un des fruits les plus riches en antioxydants ! Riche en proanthocyanidine, la canneberge est bien connue pour son rôle dans la prévention d’infections urinaires. Cette molécule serait aussi efficace pour soigner la gingivite et autres inflammation des gencives. Préférez cependant des jus 100 % naturels, les cocktails de canneberge étant plus riches en sucre pour dissimiler son acidité.

À table

Fraîche, la canneberge se consomme rarement, car trop acide. On l’utilise ainsi en priorité dans les préparations cuites tels que les pâtisseries, pains, brioches et autres. Elle fera aussi un excellent ingrédient pour des confits, des confitures ou des sirops. Faites les cuire dans un peu d’eau dans une casserole puis ajoutez-la à vos sauces. On pourra aussi évidemment penser à l’utiliser dans la traditionnelle dinde aux canneberges qui aura sa place à table durant le temps des Fêtes.

En jus, on la consomme fréquemment en Amérique du Nord, Angleterre, Russie ou France. Son jus sera un des ingrédients du cocktail, désormais populaire, Cosmopolitain. Pensez aussi à ce jus pour faire vos vinaigrettes ! Séchées, elle se plaira dans vos salades, sur vos fromages, ou mangez la tout simplement en collation. Vous avez la dent sucrée ? Vous trouverez en épicerie des canneberges séchées au sirop d’érable ou enrobées de chocolat ! Osez réhydrater les canneberges dans des jus ou de l’alcool pour vos recettes.

Les bons amis de la canneberge

Amie des autres baies, elle se plaira à être associée aux pommes, cerises, poires, pêche, sirop d’érable et fruits secs. Côté épices, cannelle, cardamone, graines de coriandre, clou de girofle, gingembre et vanille, seront ses bons amis. Mariez-la au porc et à la volaille avec qui elle partage bien des affinités !

Et dans la bière ?

Bien que cette baie soit pourtant si réputée au Canada, rares sont les bières la prônant ! On se rappellera toutefois de la fameuse Éphémère aux canneberges d’Unibroue dont le retour n’a hélas toujours pas été annoncé. En 2012, la microbrasserie Dunham nous avait gratifiés de la Canneberge Oak Aged, une bière aux canneberges maturée en fût de vin rouge, aux accents fruités, vineux, boisés et sauvages. On souhaiterait volontiers son retour !

L’an dernier c’est la microbrasserie À l’abri de la tempête qui nous offrait la Palabre grand cru, une bière forte légèrement surette aux canneberges. Si vous êtes chanceux ou avez l’instinct du détective, peut-être aurez-vous l’occasion de mettre la main sur une Grande Rivière des Brasseurs du Temps, une bière belge aux canneberges encore disponible sur certaines tablettes d’épiceries spécialisées. La microbrasserie HopEra sort prochainement une bière Saison aux levures sauvages Brettanomyces et canneberges, maturée en fûts de chêne de chardonnay, la Saison Bretton. Sans ajout de fruits, vous pourrez cependant déceler des notes rappelant les canneberges dans des bières maturées en fût de chêne de pinot noir, un cousin aromatique de la canneberge. De même, les surettes Rouges des Flandres et Krieks pourront aussi vous rappeler le petit fruit.

Comment les accorder ?

Évidemment, ouvrir une bière aux canneberges et agrémenter son plat du même fruit sera une harmonie réussie. Aussi, pensez à en ajouter dans vos poissons, volailles, gibiers des Fêtes ! Un peu de sirop d’érable, de noix et de canneberges sur un brie au four raviront vos papilles. L’acidité des bières aux canneberges viendra couper le gras du fromage et du sucre ! Optez pour un Stout ou un Porter pour accompagner une viande dont vous aurez parsemé la sauce de canneberges. Rouges des Flandres, foie gras et confit de canneberge feront un excellent premier trio sur votre table du réveillon. Remplacer le vin de votre recette de vin chaud par une double belge et agrémentez de cannelle, badiane, girofle et canneberge évidemment !

De l’apéritif au dessert, faites-en le cadeau de vos repas pour le temps des Fêtes !