La mère des Rousses Douces est sans contredit la Boréale. Par la suite, plusieurs brasseries se sont inspirées des Red Ale anglaises pour brasser des bières aux arômes typiques de caramel et céréales rôties sur une amertume discrète. L’ingrédient vedette est le malt.

Bières sélectionnées

Trèfle Noire Chronique Red Ale – 4.8 %

Une belle mousse généreuse offrant un nez de pain frais. En bouche, la bière présente une amertume discrète et une finale légèrement plus amère que ses consœurs. Elle est à la limite des rousses amères mais présente un beau corps céréalier pour figurer dans les rousses douces.

La Voie Maltée L’Ambiguë Bitter – 4.5 %

Sa couleur laisse penser à une ambrée foncée ou une rousse claire, il a fallu choisir. Un nez très céréalier, dominé par le caractère particulier des malts rôtis. En bouche, la bière repose encore sur la céréale, laissant place à quelques pointes d’amertume discrètes. La finale est courte mais loin d’être désagréable

À La Fut La Rousse Rustre Brown Ale – 4.8 %

Un nez légèrement plus beurré que ses consœurs et une carbonatation plus fine laisse dévoiler une bière plus sucrée. La finale est courte mais marquée par une belle présence des céréales. C’est le caramel qui l’emporte.

Les fromages

Importation – Garrotxa

Description

Fromage de chèvre, pasteurisé à pâte pressée. Il dévoile des notes lactiques et de fraicheur. En bouche, il laisse s’installer une belle acidité fraiche.

Accords

Devant l’Ambiguë, le fromage se transforme en noisette fraiche. Un accord des plus surprenants. La Chronique ne se laisse pas apprivoiser si facilement, les notes caprines sont accentuées. Quant à la Rousse-Rustre, elle ne se dévoile pas tant que ça et les deux produits s’annulent.

Points communs

Derrière les céréales caramélisées et la faible amertume, chaque bière est unique et c’est cette particularité qui attire le plus ce fromage. Notez cependant que le caramel est toujours mis en valeur, dans chaque dégustation.

Fromagerie au Gré des Champs – Grés des Champs

Description

Fromage fermier à pâte ferme au lait cru biologique de suisse brune. La pâte est chauffée et le fromage est affiné environ 2 mois, laissant place à une belle couleur jaune pâle. Au nez, il offre des notes fruitées et herbacées. En bouche, le fromage est doux et sa finale est sur une note de beurre.

Accords

L’Ambiguë et le fromage vous transportent en automne. Des notes caramélisées mais également de sous-bois présentes tout au long de la dégustation. Du côté de la Chronique, le houblon se place en avant plan et fond tranquillement au profit des sucres de la céréale. Quant à la Rousse-Rustre, sa douceur accompagne parfaitement le Gré des Champs; les notes de beurre fusionnent.

Points communs

C’est encore la céréale qui est le point commun de cet accord. Parfois, la douceur de la bière amplifie le beurre du fromage, parfois le caractère de celui-ci explose l’aromatique de la bière.

Importation – Castellano

Description

Fromage espagnol, produit à partir de trois laits dans la vallée de la Mancha. Il est affiné environ 6 mois. Ses notes peuvent rappeler le parmesan mais en bouche, il est beaucoup plus fruité et moins amer. Sa finale plaira aux amateurs de fromages offrant une belle rétro-olfaction avec des notes d’ail confit.

Accords

L’Ambiguë n’aime pas ce fromage, quelques notes métalliques déstabilisent la première gorgée. Du côté de la Chronique, des notes herbacées sont agréables et accompagnent bien cet accord. La Rousse-Rustre est discrète derrière ce fromage qui prend beaucoup de place, ce n’est pas un accord très stimulant.

Points communs

C’est la bière la plus aromatique qui s’en sort le mieux. Dans ce cas-ci, le caramel n’est pas très utile, c’est vraiment les arômes des autres ingrédients qui sont stimulés.

Fromagerie Lehman – Le Valbert

Description

Fromage à pâte ferme cuite de lait thermisé de suisse brune. Il est affiné environ 6 mois. Ses arômes offrent des notes particulières de beurre, d’herbes et légèrement sapinées si vous sentez la croute. En bouche, il est moelleux, puissant, riche, fondant et long en bouche.

Accords L’Ambiguë s’amuse avec le fromage, relevant son coté animal. La finale est longue et le caramel de la bière offre une autre dimension au fromage. Du côté de la Chronique, on voyage en Sardaigne avec ses notes d’herbes séchées et de cuisine chaleureuse. Quant à la Rousse-Rustre, sa douceur permet de découvrir le fromage autrement, il est encore plus doux et encore plus moelleux.

Points communs

Plus la bière sera douce, plus le fromage se laissera apprivoiser. On a cependant eu un bel accord original avec la Chronique, signe que des bières aux notes plus herbacées offrent des accords plus intéressant sur le plan olfactif.

Importation – Queso Azul

Description

Fromage à pâte persillée de lait de vache. Il est affiné 4 mois. Ses arômes sont typiques d’un fromage bleu. En bouche, il est puissant et sa texture est fondante. En finale, il rappelle des saveurs de Roquefort.

Accords

On se demande si le fromage n’est pas trop fort pour le type de bière choisi. Mais à la première gorgée avec l’Ambiguë, le sel du fromage nous offre une piste aromatique différente des accords précédents. Avec la Chronique, le fromage offre des notes de pâte d’amandes suivies d’un retour en force du bleu grâce au houblon. C’est la Rousse-Rustre qui se démarque le plus en enveloppant le fromage sur des notes de caramel au beurre salé mais la finale est encore celle du bleu

Points communs

Un accord qui plaira aux amateurs de sensations fortes car derrière la force d’un bleu se cachent des notes aromatiques subtiles que les bières caramélisées sont capables de révéler.