À découvrir : en couple ou entre amis
Durée du voyage : au moins 5 jours
De Montréal : avion (vol avec une escale : 5h de vol au total)
Transport urbain conseillé : voiture ou vélo

Le Texas, il n’y a pas que les ranchs, cowboys, gros steaks et les armes. Dans cet État majoritairement républicain, Austin, petite enclave démocrate, brille par son excentricité. Ce n’est pas sans raison que South by Southwest (SXSW) a choisi de s’y établir. Reconnu pour sa coolitude, ce festival de musique, cinéma, techno et médias interactifs attire début mars des hordes de hipsters venus découvrir les dernières tendances et vibrer au cœur d’une ville qui a beaucoup à offrir.

« Keep Austin Weird », affirme le slogan d’Austin. Ça vous dit quelque chose ? C’est effectivement la même devise que celle de Portland, en Oregon, avec qui la ville partage de fortes affinités. Les deux cités sont à la fois jeunes, dynamiques, créatives, excentriques et écolos. Et fourmillent de restaurants, food trucks, microbasseries, salles de spectacles, boutiques éclectiques, vélos en libre-service, bref, de tout ce qui plaît à la jeunesse branchée.

Fondée en 1839 sous le nom Waterloo par Jacob Harrell, la ville, rapidement rebaptisée Austin, compte maintenant 1,9 million d’habitants. Au cours des cinq dernières années, Austin a enregistré une spectaculaire croissance de 13,2 %, l’une des plus fortes aux États-Unis. Des données attribuables à la venue récente de plusieurs compagnies de nouvelles technologies telles Dell, Facebook, Google, Hewlett-Packard, IBM et Oracle.

C’est aussi à Austin que Whole Foods, la célèbre chaîne de supermarchés bios, a débuté sa fabuleuse aventure et que les Stevie Ray Vaughan, Janis Joplin et Willie Nelson de ce monde ont fait leurs premières armes.

Austin, l’excentrique

Lorsque vous déambulez à Austin, vous apercevrez rapidement d’étranges murales, des graffitis artistiques ou encore des poteaux décorés de divers objets qui y ont été collés. L’une des principales attractions demeure une murale avec l’inscription « I Love You So Much » où les visiteurs font la queue afin de prendre leur selfie. Excentrique, que l’on vous disait.

Si les « attractions » se font rares, il faut marcher sur Rainey Street, South Congress Avenue, 6th Street et dans East Austin pour vivre la ville, prendre son pouls et ressentir son âme profonde.

Sur la populaire Rainey Street, vous pourrez admirer les charmants bungalows transformés en restaurants, bars, discothèques et microbrasseries branchés. Chacun a sa terrasse où l’on vient prendre un verre et manger. Tout aussi fréquentée mais plus éclectique, South Congress Avenue accueille les renommés commerces Uncommon Objects, véritable caverne d’Ali Baba d’objets en tout genre, et Allen Boots avec ses centaines de bottes de cowboy de tous styles.

Mais ce qui fait aussi la renommée de la ville, ce sont ses nombreux brouepubs, bars à bière, taps rooms et autres lieux dédiés à la divine boisson apparus à un rythme effarant au cours des dernières années. Les habitants d’Austin adorent la bonne bière et cet amour se manifeste aux quatre coins de la ville.

À peu près tous les restaurants qui se respectent offrent une carte bien garnie de bières de microbrasseries. Même le Shake Shack, célèbre casse-croûte new-yorkais de hamburgers maintenant établi à Austin, offre la bière de Brooklyn Brewery en fût. Et que dire de la chaîne Alamo Drafthouse Cinema où l’on peut déguster des dizaines de bières de microbrasseries dans le confort de notre siège de cinéma. Pas de doute, Austin carbure à la bière !

Pour s’y rendre

L’avion demeure la seule façon de se rendre à Austin, à moins de vouloir passer quelques jours en road trip dans sa voiture. Privilégiez une correspondance à Chicago (ORD), Minneapolis (MSP) ou Toronto (YYZ; vol direct quotidien de Toronto avec Air Canada). Si vous disposez de quelques heures avant votre prochain départ, vous aurez le loisir d’explorer la scène brassicole de ces trois villes en pleine effervescence. L’aéroport Austin-Bergstrom (AUS) est petit, donc l’arrivée sera rapide. Le trajet en taxi vers le centre-ville coûte une quarantaine de dollars.

S’y déplacer

Impossible de circuler efficacement à Austin sans voiture. La ville est beaucoup trop étendue. Il y a bien un tramway (le MetroRapid), mais celui-ci ne couvre qu’une portion de la ville et comporte peu de stations. Nous avons essayé l’autobus, mais avons rapidement abandonné. Nous perdions un temps fou. L’automobile s’est révélée beaucoup plus efficace et permettait d’aller dans les endroits en périphérie. Si vous aimez le vélo, le système de vélopartage Austin B-Cycle peut aussi être une bonne option. Les stations sont nombreuses et le prix plus qu’abordable.

À découvrir

Histoire: Texas State Capitol

Devenue capitale du Texas le 19 janvier 1840, Austin se dote d’un capitole, le Texas State Capitol, dont la construction se termine en 1888. Semblable à celui de Washington D.C., il est considéré comme l’un des plus beaux exemples aux États-Unis. Il accueille le Sénat (31 sénateurs) ainsi que la Chambre des représentants (150 membres). Lorsqu’on pénètre à l’intérieur, l’endroit est majestueux avec sa rotonde, son dôme, ses colonnes sculptées et ses splendides escaliers. Ne manquez pas de monter aux étages supérieurs afin d’avoir une vue d’ensemble. Entrée gratuite.

Plein air: Zilker Park

Pour prendre un grand bol d’air pur, rien de tel que le Zilker Park. Ce vaste parc accueille le Lady Bird Lake où l’on peut pratiquer canot, kayak et paddle board. Les nageurs adoreront l’immense bassin Barton Spring Pool où ils pourront nager de longues distances avec l’eau à une température constante de 20°C. Les enfants voudront quant à eux monter à bord du Zilker Zephyr, un train miniature qui fait le tour du parc. Des sentiers de randonnée et de vélo permettent également d’admirer les points de vue sur la rivière et la ville.

Gourmandises: BBQ texan

Nul ne peut visiter Austin sans goûter son célèbre BBQ. Et le chef de file en la matière est bien entendu Franklin Barbecue. Évidemment, il faudra faire la file longtemps. Très longtemps. Nous avons patienté pas moins de 3 h 40. Mais l’attente en vaut réellement la peine. Franklin peut se targuer de servir les meilleurs briskets et ribs et le plus savoureux pulled pork. Deux conseils : arrivez aux aurores et évitez les week-ends. Si la patience n’est pas votre truc, visitez plutôt La Barbecue, un food truck de BBQ tout aussi savoureux. L’attente y est beaucoup moins longue.

Notre sélection bières

Microbrasserie et magasin de bière: Jester King Brewery

Quel est l’endroit le plus cool d’Austin où l’on trouve la meilleure bière ? Chez Jester King, pardi ! Cette microbrasserie campagnarde a tout pour séduire. On y concocte la plus délicieuse des pizzas à déguster sous le chapiteau de bois ou à une table de pique-nique. Accompagnée d’une des 12 Jester King en fût. Toutes les variétés sont également en vente à ramener ainsi que des centaines de bouteilles d’autres brasseries. On n’oublie pas d’aller à la toilette dans le Airstream et on en profite pour jouer aux poches entre deux gorgées.

13 187 Fitzhugh Road

jesterkingbrewery.com

Bar à bières: Banger’s Sausage House and Beer Garden

La plus belle liste de bières en fût d’Austin, c’est ici qu’on la trouve. L’ambiance la plus éclatée aussi. Cet immense beer garden accueille les amateurs de bière (104 choix) et de saucisses (30 variétés) qui prennent place à l’une des longues tables de pique-nique tandis que les cabots s’ébrouent dans le parc à chiens. Le soir, les guirlandes de lumières – symbole par excellence d’Austin – procurent une ambiance géniale qui donne le goût de s’y attarder. Surtout lorsqu’un groupe se produit sur scène et fait littéralement lever le party.

79-81 Rainey Street

bangersaustin.com

Brouepub: The Austin Beer Garden Brewing Co.

Ne vous fiez pas à l’aspect extérieur de l’endroit. Un local de tôle grise peut parfois réserver des surprises. C’est le cas ici. Ce brouepub offre aux visiteurs l’occasion de siroter une broue dans son grand beer garden sous les arbres. Les 10 bières en fût (cinq régulières, cinq saisonnières) sont toutes excellentes. Vous souhaitez casser la croûte ? De délicieuses pizzas et des sandwichs bien garnis sauront satisfaire votre fringale. Et si vous aimez la musique, la petite scène accueille régulièrement des musiciens.

1305 West Oltorf

theabgb.com

Bar à bières, magasin et microbrasserie: Whip In

Le Whip In est un endroit hors normes. On y trouve un magasin avec des centaines de bières en bouteilles et un bar où 72 fûts – la plupart texans – nous font de l’œil. Et comme si ce n’était suffisant, le Whip In brasse également ses propres créations. Nous y avons dégusté une Sour Beer et une Oud Bruin peu banales. Si la faim vous tenaille, le restaurant propose des spécialités… indiennes ! On peut aussi assister à un spectacle musical ou prendre place dans le beer garden ceinturé de tôle. Original et sans prétention.

1950 South Interstate Highway 35

whipin.com

Bar à bières: Easy Tiger Bake Shop and Beer Garden

Lorsqu’on pénètre à l’intérieur du Easy Tiger, notre nez est immédiatement sollicité par l’irrésistible odeur des miches toutes chaudes. Après avoir fait provision de délicieux pains et biscuits, nous descendons au sous-sol où 33 bières en fût à prix d’ami sont consignées à l’ardoise. Mais le clou du spectacle se situe à l’extérieur. Là où un splendide beer garden avec vue sur la rivière invite au farniente. Ou aux parties de ping-pong endiablées, si vous préférez.

709 East 6th Street

easytigeraustin.com