FoBAB : Festival of Barrel-Aged Beers

FoBAB : Festival of Barrel-Aged Beers

Le Festival of Barrel-Aged Beers (Festival des bières vieillies en fûts) se déroule en novembre, à Chicago. Aux États-Unis, plusieurs le placent tout juste derrière le Great American Beer Festival.

Une fois de plus, j’ai sacrifié mon corps pour la cause et j’ai participé à cet évènement. Si vous n’avez qu’une chose à retenir de tout ce que j’en ai écrit, c’est que les bières de qualité y sont bien présentes.

Mais avant de vous amener au FoBAB, je me dois de bifurquer vers le Souper des brasseurs.

Le Souper des brasseurs

Le souper des brasseurs précède le FoBAB et est orchestré par Goose Island Brewery. Il se tient dans un endroit plus qu’approprié, leur gigantesque entrepôt de fûts. Cet endroit vous ferait rêver puisque c’est ici que vieillissent entre autres les Bourbon County Stout et ses nombreuses variantes.

L’évènement s’adresse avant tout aux brasseurs mais certains chroniqueurs y sont aussi invités.

Difficile de déterminer ce qui y était le plus impressionnant : les bières à circulation très limitée offertes, la langue de bœuf servie avec des œufs fumés de truite, ou simplement échanger avec certains des brasseurs les plus en vue.

Le FoBAB

Comme pour la plupart des festivals états-uniens, c’est la formule « buffet » qui est offerte. Une fois votre billet acheté, vous n’avez plus rien à débourser pour la bière. Techniquement, ce n’est pas le cas. Vous retrouvez dans le guide qu’on vous remet à l’entrée deux pages où les volontaires doivent signer lorsqu’ils vous versent un échantillon. En tout, vous avez le droit à 16 échantillons de bières et quatre de spiritueux. Ne vous en faites pas. Durant toute la session, je n’ai vu qu’un volontaire signer une fois la petite page. Les pages de mon guide sont demeurés vierges et j’ai légèrement dépassé les limites…

Trois sessions sont offertes, chacune dure quatre heures. Votre billet vous donne accès à une seule session. Si vous voulez assister aux trois sessions, vous devrez donc vous procurer trois billets. Petite mise en garde : les billets s’envolent très rapidement.

Cette année, il y avait plus de 300 bières vieillies en fût, provenant de plus de 90 brasseries. Dans cinq des neuf catégories, la proportion d’alcool est supérieure à 7 %. Pour être offerte aux festivaliers, une bière doit être entrée dans l’une des catégories et jugée.

Vous goûterez donc aux mêmes bières que les juges et, bien entendu, pourrez comparer vos goûts aux leurs. La session du samedi après-midi est celle où sont dévoilés les gagnants.

Puisqu’on est sur le terrain de Goose Island Brewery, celle-ci offre de loin le plus de bières différentes aux festivaliers, soit 14 – la plupart des brasseries n’offrant qu’une ou deux bières –. Huit d’entre elles sont des déclinaisons de la très appréciée et recherchée Bourbon County Stout. Beaucoup de personnes se dirigent rapidement vers l’un de leurs deux kiosques afin de maximiser leurs dégustations avant que le site ne se remplisse.

Malheureusement, l’organisation ne publie pas la liste des bières disponibles avant l’évènement. Quand il faut choisir parmi 300 bières dont plusieurs sont peu connues et offertes par des brasseries qui le sont encore moins, il est bien de pouvoir faire ses devoirs afin de cibler les bières qu’on aimerait essayer. Par contre, il est facile de contourner cet embargo. Il ne suffit que d’aller sur Untappd (untappd.com) et de regarder ce que les gens y ont entrés la veille.

Amateurs de bon vieux rock classique, vous apprécierez grandement le choix musical. Et le volume est conséquent.

Ma bière préférée fut la Angel’s Share Grand Cru de Lost Abbey Brewing. L’équilibre de ses flaveurs est exceptionnel. Son alcool était à peine perceptible, un tour de force considérant que son étiquette affiche un impressionnant 15 %.

Le FoBAB devrait plaire à tous ceux qui aiment les bières vieillies en fût. Et même si vous n’assistez qu’à une seule session, Chicago a tellement à offrir côté bière que vous y apprécierez votre fin de semaine.