Ma bière préférée de la dernière semaine : Empress of Ireland

Le Naufrageur

La québécoise Microbrasserie Le Naufrageur produit ce porter, l’Empress of Ireland. Cette bière est produite afin de souligner la plus grande tragédie maritime de l’histoire du Canada. En effet, lorsque le Empress of Ireland fut éperonné par le charbonnier norvégien Storstad, il ne fallut que 14 minutes pour que 1 012 personnes périssent.

Placé devant une lumière, la bière me semble acajou, ce qui est un peu étrange pour une bière de ce style. Le liquide est semi-opaque et je ne vois aucune effervescence. La petite couverture de mousse beige qui résulte du service laisse quelques traces de dentelle sur son passage.

Les flaveurs, par contre, sont bien celles qu’on associe à un porter. J’y note rôti, orge torréfiée, un peu de vanille et une touche de caramel. En bouche se rajoute une pointe d’acidité. La finale ramène à l’avant l’orge torréfiée ainsi qu’un filet de vanille.

La Empress of Ireland possède un corps moyen. Sa carbonatation est dans la moyenne. Elle est un peu sucrée et sa texture est à peine rugueuse.

En trois mots : facile à aimer