Brew Expo 2016 – Les tendances à surveiller

brewexpo

Tous les deux ans, je suis invité comme juge dans le prestigieux concours World Beer Cup qui se tient pendant la Craft Beer Conference annuelle de la Brewers Association. Dans le cadre de ce grand rassemblement du marché de la bière nord-américain est présenté également le Brew Expo, un salon pour les professionnels montrant du matériel de brassage, des exposants de tout genre, mais surtout, quelques nouvelles initiatives à surveiller. Bilan de mes découvertes.

Le matériel de distillerie

Peu présent dans les éditions précédentes, le matériel de micro distillerie fait un retour en force dans le marché de la bière. Pas étonnant lorsque l’on sait que plus de 800 distilleries artisanales se sont créées au cours des dernières années aux États-Unis. Saviez-vous que beaucoup de brasseries ont des projets de distilleries? C’est un marché en pleine expansion à surveiller.

De plus en plus de variétés de houblons

La révolution de la bière artisanale passe également par le houblon. Les variétés sont de plus en plus nombreuses et les brasseurs courent après de nouveaux cultivars pour être les premiers à brasser une bière avec un nouveau houblon. Ma grande découverte est sans aucun doute le HBC 472, un houblon expérimental offrant des notes de noix de coco assez prononcées.

La régionalisation des malts

Devant des recettes et des styles qui s’éloignent des grands courants brassicoles, les brasseries n’hésitent plus à commander des malts locaux. Il est donc de moins en moins rare de voir du malt local dans des recettes de bières, mais également des malts de régions peu connues pour leur culture bière. Exemple parfait avec cette sélection de Malts de la Patagonie.

La Chine, une option de plus en plus envisagée

Saviez-vous qu’il vous faudrait attendre des mois et des mois auprès des plus grands fournisseurs américains si vous désirez commander un brewhouse clé en main? Voilà pourquoi de plus en plus de brasseries se tournent vers des fournisseurs chinois qui proposent du matériel à faible coût et des livraisons plus courtes. Même au Québec on n’hésite plus à se tourner vers du matériel provenant de Chine, la qualité étant de plus en plus marquante selon certains.

Les extraits naturels ont la côte

Les bières aromatisées sont de plus en plus populaires et se démarquent dans une tendance très marquée. Ananas, citronnelle, pamplemousse, lavande ne sont que quelques exemples d’extraits naturels disponibles pour les brasseries. Deux philosophies se distinguent aujourd’hui dans le monde de la bière : ajouter des extraits ou travailler directement avec le fruit ou la plante.

Un ebay du houblon

Un chouette petit projet de bourse du houblon a vu le jour depuis moins d’un an aux États-Unis. L’idée est simple : vendre ses surplus de houblon sur un site Internet. Le succès du site Internet est incroyable, faisant plusieurs brasseurs heureux de pouvoir trouver en petites quantités quelques cultivars de houblons rares. Son nom : The Lupulin Exchange.

Le bois se modernise

Le vieillissement en fût de chêne est aujourd’hui très populaire dans pratiquement toutes les brasseries à tel point qu’il est de plus en plus difficile de trouver des fûts vides ayant contenu différents types d’alcool pour affinage. Des compagnies ont trouvé une méthode d’infusion des saveurs recherchées dans des fûts neufs afin d’éviter d’attendre après de longues années. Innovation ou tricherie?