Un cabaret jazz pour les amateurs de bière et de whisky

Photo Jean Desjardins photograph

Vous aimez le jazz, le swing et le blues et vous êtes en quête d’une ambiance digne des années 1910 à 1940? Une visite chez Bootlegger L’Authentique s’impose!

Situé sur le boulevard Saint-Laurent, à Montréal, ce bar à Whisky est le fruit de la passion débordante du jeune entrepreneur de 24 ans Christ Desjardins. « Les bootleggers faisaient le transport illégal de l’alcool. On s’inspire de l’ère de la prohibition aux États-Unis en proposant de la musique d’ambiance et un décor chaleureux composé d’un piano antique de 1917, de chandelles sur chaque table, de bancs d’église qui font office de banquettes, de patères en bois qui viennent d’un couvent ainsi que de vieilles radio et machine à coudre. C’est un voyage dans le temps », explique le propriétaire qui souhaite d’abord et avant tout proposer la plus grosse sélection possible de whisky. Et c’est bien parti puisque dès l’ouverture, le bar en offrait déjà une centaine de variétés.

Et la bière dans tout ça?

Bien sûr, votre alcool de prédilection a une grande place dans ce bar. On y offre des produits spécialisés qu’on ne retrouve pas ailleurs, une sélection de cinq-six bières saisonnières en bouteille renouvelées à toutes les deux semaines et huit choix en fût permanents : Coup de Grisou, Griffon blanche et rousse, St-Ambroise Cream Ale, Stout et IPA, Cheval Blanc et Death Valley (en exclusivité). Un sommelier a également choisi cinq vins pour plaire à tout le monde. De plus, une sélection de fromages fins et de charcuteries ainsi que du popcorn et des arachides sont servis.Desjardins souhaite que le Bootlegger soit un endroit calme où amis et collègues peuvent jaser tout en dégustant une bonne bière durant les 5 à 7. Bien que l’établissement propose surtout des produits invités, le proprio considère la possibilité d’éventuellement faire brasser ses propres recettes de bière et de whisky.

« Je voulais devenir un entrepreneur. Je viens de graduer d’une technique de gestion de commerce et marketing. On m’a mis des bâtons dans les roues, j’ai dû avoir deux emplois tout en allant à l’école, mais je pense qu’il faut prendre des risques et que, lorsqu’on veut vraiment, tout peut se réaliser avec beaucoup de temps et d’efforts », explique le jeune homme.

L’établissement peut accueillir 110 personnes. C’est un rendez-vous au 3481, boulevard Saint-Laurent (deuxième étage), à Montréal. Pour en savoir plus : barbootlegger.com.