Domaine Berthiaume, une ferme brassicole à découvrir

Domaine Berthiaume
Photo Éric Hardoin

Carl Berthiaume et sa femme Sonia Raymond-Landry ont décidé de combiner leurs passions pour l’agriculture et pour la bière. Résultat : le Domaine Berthiaume, une ferme brassicole qui a ouvert ses portes en juillet dernier.

L’agriculteur produit son orge afin de brasser des bières que les amateurs peuvent déguster sur une terrasse de 38 places, ou alors les emporter et les savourer dans le confort de leur foyer. En plus d’avoir 70 points de vente à l’échelle du Québec – nombre qui augmente rapidement –, les produits sont offerts directement sur place. Bien que la terrasse ne soit évidemment accessible que durant la belle saison, la dégustation de produits l’y est toute l’année, et ce, gratuitement. Il n’y a par contre aucun espace pour s’asseoir à l’intérieur.

En fût et en bouteilles

Quatre lignes de bières en fût sont offertes. On y retrouve l’Elfe blonde, brune et noire, des bières classiques et légères qui plairont au plus grand nombre. Le quatrième produit en fût variera. À venir ce mois-ci : les Scotch Ale Sang de Gobelin, la Vermine et le Grand Chef et, d’ici les Fêtes, les amateurs pourront déguster la IPA Bave de trolls. Les mêmes produits seront également disponibles en bouteilles. La blonde expérimentale changera de nom vers la fin octobre et pourra être trouvée sous l’appellation L’eau Claire. Les produits sont offerts en bouteilles de 500 ml et dans quelques cas 375 ml et 750 ml. L’objectif est de commencer par offrir des bières plus accessibles, et de proposer au fil du temps des produits spécialisés comme La Moine, une triple belge extra-forte à 10 % qui sera en vente vers la fin octobre. La capacité de brassage est d’environ 75 000 litres (150 000 bouteilles) par année. Si vous habitez proche de la ferme, vous aurez tout avantage à vous y rendre pour profiter de prix spéciaux et obtenir votre carte de fidélité.

« J’ai démarré ça pour rester dans le milieu agricole et rentabiliser mes terres. Nous avons aussi un vignoble qui entrera en production l’année prochaine. J’ai un côté épicurien. J’aime les bons breuvages et les produits du terroir québécois. J’ai toujours eu un intérêt pour la bière de microbrasseries. Je lisais sur le sujet et j’ai fini par développer de bonnes recettes. Je n’en dormais plus la nuit. C’est devenu une passion » – M. Berthiaume.

C’est un rendez-vous au 562, Chemin du Petit Bernier, à Saint-Jean-sur-Richelieu.