La bière qui rivalise avec le whisky

25 degré

Les Brasseurs du Monde savent brasser des bières qui ont du coffre! Dernièrement, ils nous présentaient une liqueur de malt extra-forte, la 25o, qui porte très bien son nom puisqu’elle atteint le vénérable seuil des 25 % d’alcool.

Dominic Charbonneau avait un défi en tête. Il était motivé depuis longtemps par l’idée de créer une bière pour chaque occasion et il avait identifié un vide à combler sur le marché.

« Au début du processus de création de la 25o, on voulait offrir un produit mitoyen entre la bière et le whisky. Chez des amis, je voyais qu’en fin de soirée, il y avait souvent quelqu’un qui sortait le whisky pour enchaîner avec quelque chose de plus puissant. On voulait leur offrir la possibilité de sortir une autre bière à la place » raconte le maître brasseur chez Brasseurs du Monde.

En voyant cette nouvelle création, plusieurs vont penser aux essais (très réussis) de la brasserie en matière de bière extra-forte avec la Frankenstein (15,5 %), l’Elixir (17,31 %) et la Mauvaise influence (20,92 %). Mais cette fois-ci, la technique est différente. C’est la cryoconcentration (geler la bière pour éliminer une partie de l’eau et ainsi se retrouver avec un liquide plus concentré en alcool) qui a permis d’atteindre ce sommet.

« Pour l’Elixir et la Mauvaise influence, on avait utilisé le sucre et différents types de levures pour augmenter le taux d’alcool. Avec la 25o, on savait que la cryoconcentration allait nous aider. Le challenge était davantage au niveau des saveurs. On tenait à avoir une complexité et une finesse » précise Dominic Charbonneau.

La liqueur est certainement puissante et goûteuse, mais vous serez effectivement surpris par son raffinement. Des saveurs de toffee, de chocolat noir et de sirop d’érable sont présentes sans être trop appuyées. Le 25 % d’alcool se goûte, mais ne vole pas la vedette. Les amateurs de whisky reconnaîtront la subtilité dont peuvent faire preuve certains alcools forts malgré leur taux élevé d’alcool (la 25o a d’ailleurs maturé en barriques de whisky). D’autres penseront également à la délicatesse d’un porto. À noter qu’il s’agit bel et bien d’une bière, mais qu’elle est liquoreuse et sans bulles, ce qui renforce encore plus la comparaison.

Brasseurs du Monde vous invite à la déguster à diverses températures pour en tester les possibilités.

« Le fun avec la 25o, ajoute Dominic Charbonneau, c’est de la voir évoluer. Je la conserve au froid et lorsque je m’en verse un verre, je le bois très tranquillement. Au fil du temps, les saveurs changent complètement. »

Un produit d’une grande valeur

Certains pourraient être refroidis par le prix qui dépasse les 40 $. Mais il faut comparer le produit avec les autres alcools forts sur le marché et non avec les autres bières.

D’ailleurs, la 25o se déguste peu à peu à coup de dram. Si vous êtes patients, elle pourrait vous accompagner pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. « C’est une bière extrêmement stable. Tu t’en sers un verre ou deux, tu la remets au frigo, puis elle est bonne pour encore plusieurs mois » souligne Alain Thibault, sommelier en bière à la brasserie.