Que nous réservent les brasseurs en 2017?

2017
Photo Wavebreakmedia Ltd | Dreamstime.com

Ouvertures prévues

La ville de Repentigny obtiendra sa première brasserie industrielle. La Microbrasserie L’Ours Brun prévoit d’ouvrir ses portes pendant l’été, dans le parc industriel. L’usine de production distribuera pour commencer quatre bières en bouteilles et en fût, aux restaurants et brasseries artisanales de la région de Lanaudière et, éventuellement six bières saisonnières. L’équipe discute actuellement avec la municipalité de Repentigny afin d’obtenir l’autorisation d’un salon de dégustation.

Les Compagnons d’Armes espèrent ouvrir boutique cet été, au centre-ville de Drummondville. La brasserie artisanale proposera six bières maison et l’on pourra s’attendre à voir s’ajouter des produits saisonniers au fil des ans. Nourriture, bières invitées, alcools forts et vin seront également au menu. Le local pourra accueillir une centaine de convives, et possède une terrasse.

Leur projet de sociofinancement lancé l’hiver dernier a porté ses fruits; la Microbrasserie la Flûte à Bec verra le jour dans les semaines à venir, à Nicolet. La brasserie artisanale comptera dix lignes de fut, d’où couleront trois produits maison, dont une Hefeweizen, une Irish Red Ale et une IPA américaine, et sept bières invitées. Le local situé aux abords d’une piste cyclable est muni de 80 places assises et d’une terrasse. La clientèle pourra également assouvir sa faim, goûter aux cocktails à la bière ou tout simplement choisir parmi les vins, cidres et autres cocktails standards.

Certains connaissent déjà deux de leurs produits : Le Grand Condor, une Belgian Strong Golden Ale à 7 %, et la Cool Banane, une session de blé à 3,5 %, fermentée avec un mélange de levures et de bananes. C’est la Brasserie du Bas-Canada, et elle ouvrira ses portes cet été, à Gatineau. La brasserie industrielle compte produire entre 20 et 30 bières par année, notamment des inspirations belges, américaines et des brassins spéciaux, tels que des créations aux levures brettanomyces ou affinées en barriques. Le salon de dégustation d’une quarantaine de places proposera un menu de bouchées et de plateaux de dégustation signés le restaurant Les Vilains Garçons. Les convives pourront se procurer sur les lieux des grogneurs de 950 ml et des bouteilles de 750 ml, dont les étiquettes sont le fruit d’une collaboration avec des artistes locaux.

La Ferme Brassicole des Cantons sort sa première création à la fin de janvier : la Sweep, une Red IPA aux arômes de fruits tropicaux et cerises avec un côté légèrement malté. La bière est notamment produite avec les houblons Chinook et Centennial, cultivés à même la ferme. Cette collaboration avec la microbrasserie Le BockAle sera en vente dans les dépanneurs spécialisés à travers le Québec. L’entreprise d’agrotourisme d’Orford remettra une partie des profits à l’organisme de secourisme à but non lucratif, Patrouille canadienne de ski. La ferme brassicole compte également sortir d’autres nouveautés au cours des prochains mois, dont une bière à l’érable au courant de mars, une IPA de style Nouvelle-Angleterre au printemps, et une bière à la citrouille. L’entreprise, qui depuis ses débuts en mai dernier a récolté 12 variétés de houblon, espère en cultiver une dizaine supplémentaire en 2017, ainsi que d’autres ingrédients utilisés dans la production de ses bières.

Les fondateurs de Boquébière, à Sherbrooke, lancent un nouveau projet de brasserie rurale : 11 comtés. Située dans la ville de Cookshire-Eaton, en Estrie, la brasserie industrielle proposera une sélection de bouteilles, de futs et un chai d’une cinquantaine de barils, notamment pour des créations sauvages. Les bières des 11 comtés seront offertes entre autres au Boquébière. L’établissement de Sherbrooke dévoilera au cours des prochains mois les développements du projet sur sa page Facebook.

L’année 2017 sera choyée en nouveaux projets microbrassicole. Et s’ajoute à la liste la Microbrasserie La Gare’nison. En pleine élaboration de recettes, l’équipe développe son projet de brasserie, qui devrait ouvrir boutique dans la ville de Lac-Mégantic quelque part cette année. Les détails ne seront dévoilés que quelque temps avant le jour J. À suivre…

Projets à venir dans les bars et brasseries existantes

Si l’année 2017 se montre fertile en brasseries, elle est également favorable au développement de celles déjà existantes. Voici ce qui se trame…

D’ici le mois de mars, les amateurs de la Brasserie Vrooden pourront découvrir trois de leurs nouveaux produits en bouteilles. La brasserie de Granby prévoit également d’ajouter à leur distribution les régions du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de la Beauce, du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-Nord.

En plus de s’agrandir au printemps, l’Auberge Sutton Brouërie s’équipera de trois nouveaux fermenteurs, d’un réservoir de conditionnement (bright tank), de deux foudres importées d’Europe et de nouvelles barriques de vin. L’établissement compte ainsi doubler sa production d’ici l’automne.

À Dolbeau-Mistassini, la microbrasserie Le Coureur des Bois s’arme d’une section industrielle afin de distribuer des produits embouteillés à travers le Québec. L’équipe prévoit également d’ouvrir une boutique à même la brasserie pour la vente sur place.

La Brasserie Artisanale La Souche ouvrira au printemps une deuxième succursale, à Stoneham. Également munie d’une cuisine, cette petite sœur possèdera un permis industriel, avec boutique et distribution aux dépanneurs et épiceries spécialisées, bars et restaurants.

Avec leurs locaux agrandis, la microbrasserie Le Castor, à Rigaud, doublera sa capacité de production, en s’équipant notamment d’une nouvelle salle de brassage. De nouvelles créations s’ajoutent également à leur portfolio, dont des bières houblonnées et des bières sauvages vieillies en futs de chêne.

Les Félicinois pourront profiter d’une plus grande terrasse à la microbrasserie La Chouape. Avec de nouveaux fermenteurs, la brasserie de Saint-Félicien augmentera sa capacité de production. L’équipe a aussi signé un partenariat avec le distributeur Transbroue. Enfin, quelques bières s’ajouteront à leur sélection, soit une New England IPA, un Scotch Ale et une série de Farmhouse aux petits fruits nordiques.

C’est au printemps que le Ras L’Bock – Artisans Brasseurs, à Saint-Jean-Port-Joli, s’agrandit. L’équipe ajoutera 56 barils de chêne à son chai, pour un total de 60 barils, dédié à la production de bières sauvages et de bières barriquées. La brasserie prévoit également quelques collaborations au courant de l’année.

L’Hermite microbrasserie de Victoriaville distribuera désormais certains de ses produits dans les dépanneurs et épiceries spécialisés.

Le Vices et Versa se refait une beauté. Le bistro et bar à bières de Montréal entreprendra en mars d’importantes rénovations. Un nouveau bar et un nouveau système de futs, avec davantage de lignes, permettront d’améliorer le service et la qualité des produits.

Brasserie Dunham lancera cet été de nouvelles bières aux fruits acidulés, dont des hybrides entre la Saison Cassis, la Saison Framboise, la KeKriek et la Berliner Weisse. Du côté des événements, la brasserie planifie deux bottle release et l’anniversaire de l’établissement, le 13 mai. Et puis une petite surprise vinicole, mais tout ce que l’on sait, c’est qu’une gamme de produits liés au vin sortira cette année. À suivre…

Isle de Garde, à Montréal, pourra bientôt brasser maison, alors que l’établissement prévoit posséder son équipement prêt à fournir au courant du mois de mars. Sur les 24 lignes de fut du bar, l’équipe compte offrir autour de six à dix créations maison, notamment des inspirations anglaises, des Lagers allemandes et tchèques et quelques bières de styles américains bien houblonnées. La deuxième phase du projet consistera en l’aménagement d’un chai pour la production de Saisons et de bières aux bactéries lactiques et levures brettanomyces.

De nouvelles cuvées spéciales seront bientôt en vente à la brasserie artisanale Lagabière de Saint-Jean-sur-Richelieu, dont un Russian Imperial Stout, un Stout à l’orange et une bière au sapin. Du côté industriel, on commence le vieillissement en barriques de chêne de certains produits. Dans la cuisine du pub, un nouveau chef fait son entrée, ainsi que des plats cuisinés avec de la bière. Et les convives pourront enfin partir avec leurs grogneurs.

L’installation dans leur nouveau local adjacent l’entrepôt Vin en Vrac est présentement terminé pour Brasseurs du Monde qui ont ouvert au public leur boutique, située à même la brasserie. Rendez-vous du lundi au dimanche.

Archibald sort cette année deux caisses de douze canettes, de 355 ml : la mixte Signature et la mixte Premium Houblon. La première comptera un mélange de leurs classiques, alors que la deuxième contiendra les bières Nuit Blanche, Dérisée et Ci-boire, auxquelles s’ajouteront une toute nouvelle IPA de type Côte Ouest américaine, soit la Belle Mer.

Plusieurs projets en vue pour la Microbrasserie du Lac-Saint-Jean à Saint-Gédéon, qui fête le 1er août ses 10 ans. Près de 20 000 $ seront investis pour rafraichir le bistro, notamment avec de nouveaux mobiliers et l’ajout de lignes, pour un total de 16 futs. Pour l’occasion, la brasserie promet une sélection de bières « qui va surprendre » les invités, lors de la Fête de la bière. Du côté de la distribution, on peut désormais trouver aux points de vente leur bière Rang Dix, un Imperial Stout ayant remporté deux médailles au Canadian Brewing Awards & Conference, et la Tordeuse, une Annedda fermentée avec des levures sauvages.

Attendez-vous à voir plus du Corsaire. La microbrasserie de Lévis travaille avec une agence de marketing pour refaire son image de marque. Et après avoir doublé l’année dernière ses points de vente à travers la province, l’équipe s’équipera de deux nouveaux fermenteurs de 5000 litres afin de répondre à la demande grandissante. Enfin, la brasserie sera le partenaire exclusif d’événements de la région, comme les Fêtes de la Nouvelle-France et les Grands Feux Loto-Québec.

La première brasserie artisanale du Québec fête ses 30 ans cette année. Le Cheval Blanc, à Montréal, promet une année 2017 remplie d’événements pour souligner l’occasion. À commencer par un 5@7 la journée de fête de la brasserie, le 15 avril, avec une bière de type saison vieillie quatre mois en fut de chêne de Pinot noir; une collaboration entre Le Cheval Blanc et la Brasserie Dunham. Joyeux anniversaire Cheval Blanc!

Quelques changements pour Le Trou du Diable de Shawinigan. La microbrasserie agrandit sa terrasse, sort des produits exclusifs tout au long de l’année et proposera davantage de bières importées. Celles-ci proviendront notamment des brasseries Birrificio Del Ducato (Italie), Brasserie Voss (Allemagne), Oxbow Brewing Company et Hill Farmstead (É.-U.), Four Winds Brewing Company (Colombie-Britannique), Brasserie de la Senne et Cantillon (Belgique).

Le Saint-Bock, à Montréal, s’agrandit! La version 2.0 comptera notamment des jeux d’arcades et une salle de spectacle.

Le Bien, le Malt lance deux nouvelles séries : Projet Forestier et Projet Maritime. La brasserie de Rimouski utilisera des récoltes indigènes que l’on retrouve en forêt et en bordure de mer du Bas-Saint-Laurent pour produire les bières de ces gammes. Deux versions tests sont actuellement en vente au pub : une Double IPA aux conifères et un Gruit. Les premières versions finales seront quant à elles offertes en fut au printemps, et en bouteilles cet automne.

La série Momentum de la brasserie Dieu du Ciel! aura en juillet une nouvelle petite dernière : la Mosaika, une Pale Ale au houblon mosaic, à 5,2 %. Du côté du pub, la cuisine de Saint-Jérôme s’agrandit, et le menu sera revisité et développé.

Le pub Ye Olde Orchard devient « brouepub ». La chaîne montréalaise brassera ses premières bières à la succursale de Monkland, la première à avoir été établie, avec un petit système de 3BBL. Elle mettra ensuite sur pied une usine de production qui fournira les six bars. L’équipe est d’ailleurs à la recherche d’un brasseur expérimenté.

Moderniser leurs produits, leur image et l’ambiance du pub; voici l’objectif 2017 de la Micro-brasserie Nouvelle-France, à Saint-Alexis-des-Monts. La brasserie compte lancer ses nouvelles bières avec l’arrivée du printemps, en plus de revisiter quelques anciennes recettes.

Après ses agrandissements de 2016, la Microbrasserie Coaticook prévoit quintupler sa capacité de production et élargir son territoire de distribution.

Pour ses cinq ans, Aux Fous Brassants lancera une bière anniversaire en quantité limitée. La microbrasserie de Rivière-du-Loup compte également augmenter ses points de vente.

Du côté des Brasseurs du Temps, une nouvelle usine devrait voir le jour vers la fin de l’année pour mieux fournir à la demande.

Dépanneurs et épiceries spécialisés

Le dépanneur Peluso de Montréal ouvrira d’ici l’été une deuxième succursale, dans l’arrondissement de Rosemont – Petite-Patrie.

Une cinquième succursale pour le Monde des Bières/So-cho. Ce nouveau venu dans la ville de Lévis proposera dès ce printemps une gamme de produits dérivés, dont des ensembles de verres, des cartes de souhaits et des ouvre-bouteilles, ainsi que plusieurs nouvelles sélections de bières saisonnières. Une version « Express » de la boutique spécialisée s’installera également cet été dans le quartier Neufchâtel Est–Lebourgneuf, à Québec.

Amateurs Gatinois, la boutique Broue Ha Ha travaille fort afin de vous concocter un système qui permettra de trouver le meilleur style de bière pour accompagner vos accords mets et bières.

Festivals

Une vitrine dédiée exclusivement aux microbrasseries du Québec. Voilà la nouvelle formule du festival Bières et Saveurs de Chambly, qui retire les multinationales de sa liste d’exposants. C’est un rendez-vous, du 1er au 4 septembre.

À suivre également dans le prochain numéro de Bières et plaisirs : Le Siboire s’installe à Montréal et Beemer ouvre ses portes à Roberval…