En fût – avril 2017

La Croisée des chemins déménage

La Croisée des chemins déménage, s’agrandit et se développe. Le nouvel emplacement du restaurant de Chambly ouvrira ses portes au courant du mois d’avril. Après avoir partagé pendant un an avec le restaurant Bonté Divine l’ancien local sur l’avenue Bourgogne dans le Vieux-Chambly, les propriétaires de La Croisée des chemins ont décidé de plier bagage vers un local trois fois plus grand. Ils déménagent aux portes de Chambly, sur le boulevard Fréchette. L’établissement doublera donc sa capacité, en passant à 80 places assises. L’équipe développera davantage l’aspect culinaire servant le déjeuner, le dîner et le souper, ainsi que l’aspect spectacle et événementiel. Les convives pourront choisir parmi quatorze bières de microbrasseries québécoises en rotation, ainsi que les bières maison. Celles-ci sont pour l’instant brassées au Loup Rouge de Sorel-Tracy. Le nouveau local était en rénovation au moment d’écrire ces lignes et la date exacte de l’ouverture restait à déterminer.

Dernier petit nouveau pour le Monde des Bières

Le Monde des Bières/So-Cho ouvrira en avril sa cinquième succursale, cette fois, dans la ville de Lévis. «Notre clientèle de la Rive-Sud nous demandait sans cesse d’ouvrir à Lévis, et il s’agissait d’un secteur que nous envisagions depuis longtemps, compte tenu du dynamisme de la ville, et de la croissance du marché», explique le propriétaire, Éric Bouchard. Opéré par la fille et le fils de M. Bouchard, Joanie et Guillaume, ce nouveau venu sur la route du Président-Kennedy proposera une section «Bières de garde», une gamme de produits dérivés, dont des ensembles de verres, des cartes de souhaits et des ouvre-bouteilles, plusieurs nouvelles sélections de bières saisonnières, une section cadeaux ainsi qu’un espace restaurant plus convivial. L’inauguration aura lieu lors de la fin de semaine de Pâques, avec des dégustations de bières animées par des brasseurs, une bière brassée pour l’occasion, des dégustations de bières et saucisses et des tirages. L’équipe a des projets plein la tête, notamment une version «Express» de la boutique spécialisée, qui s’installera cet été dans le quartier Neufchâtel Est–Lebourgneuf, à Québec.

Succès de la campagne « Coule pas chez nous »

La bière Coule pas chez nous!, née d’une collaboration entre la Fondation du même nom et 24 microbrasseries québécoises, est un tel succès, que 3000 litres de plus ont été brassés. «Il y a un engouement incroyable. Les gens aiment la bière, mais en plus, ils se déplacent pour la cause, relate Anne-Céline Guyon, porte-parole de la fondation. La campagne est un succès incroyable, et les micros veulent continuer. Alors pourquoi pas?» La Session IPA, produite par la Distillerie Oshlag, a été offerte tout le mois de mars par les microbrasseries participantes, afin de militer contre le projet Énergie Est de TransCanada : un tracé d’oléoduc qui traverserait plus de 800 cours d’eau au Québec. Quelque 12000 bouteilles ont également été distribuées dans les détaillants à travers la province. Cette fois, c’est MaBrasserie qui manie le fourquet de cette nouvelle cuvée. Le produit 100 % québécois sera distribué en canette et en fût jusqu’à écoulement des stocks chez les détaillants participants. La même formule sera employée, c’est-à-dire que pour chaque bière achetée, pinte ou bouteille, 1$ sera versé à la fondation. Pour en savoir plus : coulepascheznous.com

Les microbrasseries St-Pancrace et La Pécheresse s’agrandissent

La microbrasserie St-Pancrace de Baie-Comeau a récemment fait l’acquisition d’un bâtiment, situé au croisement des routes 138 et 389, où le brassage industriel sera au cœur des opérations dès cet été. Avec comme nouveaux équipements une brasserie de 20 hectolitres, quatre fermenteurs et une chaîne d’embouteillage, la production passera désormais de 1050 à 1850 hectolitres. Cette augmentation permettra à l’équipe d’étendre son réseau de distribution à l’extérieur de la Côte-Nord. Plus de 150 nouveaux points de vente à travers le Québec seront ajoutés au courant de juin. Les amateurs pourront visiter la brasserie, son salon de dégustation et sa boutique. La cuisine du pub, situé au cœur du centre-ville de Baie-Comeau, sera également rehaussée.

Pour ce qui est de la microbrasserie La Pécheresse, elle s’équipe de deux nouveaux fermenteurs, ce qui augmentera la production de 300 hectolitres par année, pour un total de 1300 hectolitres d’ici la mi-avril. Leur équipement rehaussé, les propriétaires sortiront bientôt de nouveaux produits, dont une Tripel au miel, une Saison seigle et une Gose au citron, à la lime et au poivre. Actuellement présente dans plus d’une centaine de points de vente à travers le Québec, la brasserie de La Tuque prévoit aussi de distribuer ses produits au Saguenay, au Lac-Saint-Jean et à Charlevoix.

Hopfenstark brasse maintenant ses bières aux États-Unis

Après plus d’une année de planification et de préparation, la microbrasserie Hopfenstark de L’Assomption dispose maintenant d’un lieu de production aux États-Unis afin de desservir le marché américain sur lequel il est constamment demandé. Depuis 2013, Hopfenstark n’arrivait plus à fournir son marché de l’exportation puisqu’une grande portion de sa production est maintenant dédiée à la Station Ho.st, son établissement de Montréal situé sur la rue Ontario. Avec la bénédiction de son importateur, Frederic Cormier pourra se remettre à abreuver les Américains grâce à un magnifique système de 30BBL. Au début du mois de mars, il s’est ainsi rendu à Boston afin de brasser un premier brassin qui sera disponible en grand volume sur les tablettes ainsi qu’en fûts dans divers établissements à travers les États-Unis. Et pour ce premier brassin américain, quoi de mieux que sa Boson de Higgs chérie, un hybride « BerlinerRauchSaison » unique en son genre et fort en demande depuis son lancement au Farmhouse Tap & Grill de Burlington en janvier 2011. La brasserie débutera par des brassins de 7000 litres question de tester les équipements et l’évolution des produits pour ensuite augmenter à 10 500 litres par brassin. Ils l’ont l’affaire les Américains!

Une bière en hommage au maire Jean Tremblay

La microbrasserie HopEra a rendu hommage aux 20 ans de service du maire de Saguenay, Jean Tremblay, en lançant une bière en collaboration avec celui-ci. « C’est apolitique. Un des assistants du maire est un bon client de l’HopEra et ça nous a donné l’idée de créer une bière en hommage au personnage puisque c’est son dernier mandat. On voulait qu’elle soit forte de caractère comme lui », explique le gérant de l’HopEra, Vladimir Antonoff. Le maire Tremblay s’est impliqué dans la conception de la recette et a même pris part à une journée de brassage. Résultat? La Pour-toi-Jean, une Scotch Ale affinée en fût de bourbon à 10 %, parfaite pour le maire qui préfère le scotch à la boisson au houblon. Avec son goût de sirop d’érable et caramel et une belle amertume, cette bière sèche et tannique a rapidement trouvé preneur. Tellement que les 2000 bouteilles de 500 ml qui ont été distribuées dans des dépanneurs spécialisés à Saguenay, Québec et Montréal sont déjà toutes vendues. Malheureusement pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’y goûter, elle ne sera pas rebrassée. Pour découvrir les autres produits de la Microbrasserie HopEra, rendez-vous au 2377, rue Saint-Dominique, à Saguenay (Jonquière). Infos : hopera.ca.