En fût

L’appât du grain en bouteilles

La nouvelle brasserie L’appât du grain fait son entrée sur le marché avec trois produits disponibles en bouteilles de 500 ml, dans les épiceries et dépanneurs spécialisés indépendants de Montréal, Québec, Trois-Rivières, Drummondville, Ange-Gardien, en Montérégie et sur la Rive-Nord. L’abbey ricane est une IPA belge sèche à 5,9 % brassée avec du houblon américain. La Chèque en blanc est une Witbier à 4,3 % accessible et rafraîchissante et, vers la mi-juin, Léopold premier, une blonde belge à 5 % aux notes de biscuits et de pain et à la saveur poivrée et épicée sera mise en vente. Des produits saisonniers seront aussi lancés. Les propriétaires, Fabrice Guindon et Mathieu Bergeron, ont choisi de brasser chez Bières Brisset, histoire de tester l’intérêt des gens pour leurs produits, avant de lancer leur propre micro (avec salon de dégustation si la localisation le permet), entre décembre et mars prochains. Jusqu’au 16 juin, L’appât du grain tient une campagne de sociofinancement sur Ulule dans le but d’augmenter son volume de production pour passer de 1500 bouteilles par mois à 3000. Encouragez-la!

Une usine pour la Microbrasserie St-Arnould

La Microbrasserie St-Arnould, de Mont-Tremblant, a fait l’acquisition d’une usine de 4000 pieds carrés située au 1039, rue St-Roch. Il faut dire que depuis son acquisition par Sylvain Robitaille, il y a presque quatre ans, la micro a connu une augmentation fulgurante de son volume de ventes qui a d’ailleurs augmenté de 60 %, uniquement en 2016. La microbrasserie, qui célèbre son 20anniversaire, fonctionnait donc à pleine capacité. L’usine, qui ne comprend pas de salon de dégustation, procure ainsi une nouvelle capacité de 4000 à 4500 hectolitres par année. Une production de 200 000 à 300 000 bouteilles de 500 ml est prévue pour les 12 prochains mois. Et le proprio voit grand : 600 000 bouteilles par année d’ici quatre ans! « Il va y avoir de nouveau produits. Ça va être différent de ce qu’on connaît de St-Arnould et de ce que font les autres micros. On veut surprendre les gens », nous tient en haleine le propriétaire qui est très fier des grandes possibilités que lui offre son nouveau système d’embouteillage ultra performant. Les produits de St-Arnould devraient se retrouver dans 300 à 350 points de vente d’ici la fin de l’année.

Bièrerie Shelton brasse chez Oshlag

La Bièrerie Shelton arrive dans le paysage brassicole et elle a choisi de brasser chez Oshlag! La distribution a commencé en mai avec Shelton La Saison Collabo, une Saison houblonnée à 6,5 % avec laquelle le propriétaire Darryl Shelton avait gagné le premier prix du jury et le choix du public aux Iron Alers. Cette fois, elle est modifiée en version sure, à l’initiative d’Oshlag. La Shelton Saison Houblonnée, avec laquelle il a gagné ces deux prix, est aussi disponible en fût, dans les bars de la région de Montréal. Fruits tropicaux, bonbons et épices constituent la saveur de ce produit, également à 6,5 %. La Shelton New-England IPA, une bière très houblonnée à saveur de fruits tropicaux à 7,5 %, a d’abord été lancée en fût dans les bars de la région de Montréal, puis en juin, elle sortira en canettes de 473 ml. Une production de 5000 à 6000 caisses de 24 cannettes, disponibles dans les dépanneurs et épiceries spécialisées à l’échelle du Québec, est visée la première année.

Réédition du primé Les saveurs gastronomiques de la bière en un seul volume

Initialement paru en coffret de deux volumes, le désormais célèbre livre de David Lévesque Gendron et Martin Thibault fait peau neuve, réuni en un seul ouvrage. Si le contenu demeure le même, la fusion des deux volumes permet de réduire considérablement le coût ce qui devrait plaire aux quelques rares passionnés ne l’ayant pas encore acheté. Sacré Best Beer Book in the World au Gourmand World Cookbook Awards, gagnant du prix littéraire du Mondial de la bière, lauréat d’or au concours des livres culinaires canadiens Taste Canada et finaliste au prix Marcel-Couture, Les saveurs gastronomiques de la bière pose un regard différent sur la catégorisation des bières en plus de s’avérer un outil fort pratique pour tout dégustateur. On y retrouve un vocabulaire et des principes de dégustation, un voyage au centre de la bière et de ses ingrédients, des fiches de flaveurs, un guide d’accords mets et bière, des dégustations thématiques, ainsi que les bons détaillants et les brasseries du Québec. Notons que le duo récidivera dès l’automne avec un nouvel ouvrage, les Paradis de la bière blanche, qui s’attardera aux styles s’apparentant visuellement à des blanches, mais qui ont des choses bien différentes à offrir que la célèbre Witbier. De quoi rappeler aux gens qu’il ne faut pas se fier aux couleurs, mais aussi aux saveurs. À découvrir.

Peluso ouvre une épicerie fine

Le Dépanneur Peluso (Boni-Soir) situé au 2500, Rachel Est, à Montréal, a fait des petits; depuis le début de juin, la succursale Peluso épicerie fine, située au 251, Beaubien, propose, elle aussi, des bières de microbrasseries, mais également des fromages, charcuteries et produits de boulangerie. La première succursale, ouverte depuis 1984, offre plus de 500 bières d’environ 80 microbrasseries. Depuis le début des années 2000, ce dépanneur a toujours eu comme objectif de faire connaître les bières de micro. Située dans La Petite Italie, la seconde succursale propose un nouveau concept. Des professionnels vous conseillent et vous suggèrent des accords bières et fromages. L’offre en bières sera d’abord centrée sur les valeurs sûres et après quelques mois, elle devrait ressembler à celle du Peluso original. On y trouvera également des vins et cidres québécois qui ne sont pas disponibles à la SAQ.

Les Sodas Marco changent de mains et reviennent en force

Ah, les Sodas Marco… Synonymes de nostalgie et de bons souvenirs pour plusieurs personnes, ces produits créés en 1956 étaient fort appréciés il y a plusieurs années, mais se faisaient discrets depuis quelques temps. Eh bien, Patrick Cool, Frédéric Savaria, Éric Buteau et Alexandre Provost, de l’entreprise de distribution de produits de terroir et bières de microbrasseries Foodrinc, ont remédié à la situation en achetant l’entreprise, à la fin de l’année 2016. « Je voyais qu’il y avait une belle tendance pour les sodas artisanaux. Marco, c’est un symbole au Québec. Ça fait partie du patrimoine et je trouvais que c’était un beau défi de rendre la marque plus présente », explique Patrick Cool. La Bière d’épinette, la Racinette et la Bière de bouleau retrouveront leur place un peu partout sur les tablettes aux côtés de leur nouveau produit, la Bière de gingembre. Ils ont également pour projet de lancer une bière d’épinette alcoolisée d’ici un an et demi. Les Sodas Marco sont disponibles, à l’échelle de la province, dans les grandes surfaces, boutiques spécialisés et casse-croûtes. Ils sont offerts en bouteilles de 355 ml.

La Pimenterie; main dans la main avec le monde de la bière

Julien Fréchette, pimenteur en chef de La Pimenterie, a déménagé ses installations de fabrication et d’entreposage à MaBrasserie, dans le quartier Rosemont–La-Petite-Patrie à Montréal. « J’adore cet endroit. C’est une petite communauté très vivante. Je voulais rester dans mon quartier et j’habite à deux minutes de MaBrasserie. Les valeurs de la coopérative sont proches des miennes. Il y a une salle de dégustation pour boire et manger sur place. C’est très familial et convivial », explique M. Fréchette qui voit un lien évident entre l’univers de la bière et celui des sauces piquantes, particulièrement au niveau de la créativité et de l’embouteillage. D’ailleurs, une sauce au houblon a été créée en collaboration avec MaBrasserie et sera disponible au début juillet dans une centaine de points de vente, dont au moins la moitié des points de vente sont liés au monde de la bière. Sept autres sauces sont présentement offertes incluant, entre autres, la Cold Turkey (canneberges et épices boréales), la Vertigo (jalapeño, poblano, lime et coriandre), la Colonel (moutarde, miel et bière Pale Ale), la Fumisterie (Stout, café, pommes, dattes et mélasse) et Bollywood (indienne, cari et coco). Selon l’entrepreneur, les sauces sortent des sentiers battus alors que c’est toujours la saveur qui est à l’avant-plan plutôt que le côté piquant.

La Microbrasserie St-Pancrace prend du galon

Seule brasserie sur la Côte-Nord, la Microbrasserie St-Pancrace de Baie-Comeau jouira prochainement de sa nouvelle usine qui permet de faire passer sa production de 1050 à 2500 hectolitres. Avoisinant les 2,2 M$, le projet a notamment été rendu possible grâce à un investissement de 289 000 $ du gouvernement fédéral destiné à l’achat d’une embouteilleuse et de cuves de maturation. Plus tôt ce printemps, la microbrasserie fondée il y a quatre ans se voyait décerner trois prix lors du 25e Gala de l’entreprise de la Chambre de commerce de Manicouagan qui vise à récompenser les meilleures PME de la région de Baie-Comeau, sur la Côte-Nord. La jeune brasserie s’est ainsi mérité « Fierté et rayonnement régional », « Employé clé » et le « Coup de cœur du jury ». Gageons que l’on n’a pas fini d’entendre parler d’elle!

Lancement de Brasseurs des Cantons

Une quinzaine de microbrasseries de la région des Cantons-de-l’Est ont récemment uni leurs forces pour se rassembler sous la signature Brasseurs des Cantons. Pour concrétiser cette association, une carte réunissant les brasseries de la région a également été lancée sous le nom Circuit Microbrasseries. Les microbrasseries participantes sont les suivantes : Farnham Ale & Lager, Le Grimoire (Granby), Brasserie Vrooden (Granby), Brouemont (Bromont), Brasserie Dunham, Auberge Sutton Brouërie, À l’Abordage (Sutton), La Memphré (Magog), Siboire (Sherbrooke), Le Boquébière (Sherbrooke), La Mare au Diable (Sherbrooke), Le Lion d’Or (Sherbrooke), Moulin 7 (Asbestos), et Microbrasserie Coaticook. Le Conseil de l’industrie bioalimentaire de l’Estrie (CIBLE), sous la marque régionale Créateurs de saveurs Cantons-de-l’Est, a piloté le projet en collaboration avec Tourisme Cantons-de-l’Est. Comme pour la grande variété d’entreprises agroalimentaires regroupées sous la marque, l’objectif est de mettre en valeur les gens derrière les produits. Il est possible de consulter la carte Circuit Microbrasseries à l’adresse createursdesaveurs.com/fr/microbrasseries.