Microbrasserie Tadoussac : place aux houblons et aux malts québécois

Microbrasserie Tadoussac
Photo Microbrasserie Tadoussac

Vous adorez les bières artisanales, mais vous aimeriez avoir plus souvent la chance d’en déguster qui sont faites à partir de houblons et malts purement québécois? Rendez-vous à la Microbrasserie Tadoussac!

Les deux propriétaires, Martin Fournier et Shawn Thompson, ont obtenu leur permis de brassage en avril et ouvriront, aux alentours de la mi-juin, un salon de dégustation pouvant accueillir une trentaine de personnes à l’intérieur et l’équivalent sur la terrasse ainsi qu’une boutique où seront vendus canettes, cruchons de 1,9 litres, t-shirts, casquettes et verres.

À partir de juillet, des tapas seront offerts. La micro a un petit volume de production de 500 hectolitres par année. Bien qu’elle ait un potentiel de neuf lignes de fût, au début deux sortes seront offertes : la Tadoussac Pale (wh)ale, une bière désaltérante à 4,9 % pas très houblonnée au goût de céréales et la Traverse IPA à 6,4 %, plus houblonnée et aux notes d’agrumes. La Saison du Balbuzard sortira également au cours de l’été.

Les proprios se sont donné pour mission de travailler avec des houblons et malts québécois et lorsque ce ne sera pas possible, ils prévoient rester du côté canadien. Afin de conserver les talents dans la région de la Côte-Nord, la micro offre également la possibilité à ses employés  d’acheter  des parts de l’entreprise.

Les deux premiers produits sont déjà disponibles en fût dans les restos, bars et cafés de la Haute-Côte-Nord. Au cours du mois de juillet, des canettes de 473 ml seront offertes dans les dépanneurs et épiceries de la région. Des discussions sont en cours avec Les Amis de la Ferme, à Tadoussac, à propos d’une possibilité de planter du houblon afin de créer une bière spéciale chaque hiver.

« Ça fait plus de trois ans qu’on travaille sur ce projet de microbrasserie. On habite tous les deux à Tadoussac où il n’y en avait pas. Shawn brasse et moi j’œuvre à la mise en marché et au développement des produits », affirme M. Fournier.

La brasserie peut aussi compter sur un deuxième brasseur, Arnaud Bierlaire, qui vient de Belgique. Ça vous intéresse?

C’est un rendez-vous au 145, rue Bord de l’eau. Infos : microtadoussac.com.