Gin: notre top 5

Gros plan sur une blanche de bois avec 6 verres de gin sur glace avec un twist se faisant transporter
Photo cyclonebill, CC BY-SA 2.0

Nous vous parlions, dans le plus récent numéro, de gins québécois. Dans la même veine, nous vous proposons aujourd’hui notre top 5 des gins artisanaux d’ailleurs.

  1. Monkey 47 dry gin est sans contredit le gin préféré de notre chroniqueur spiritueux, Jean-François Pilon. «C’est comme une promenade dans la Forêt Noire après un orage en mangeant une orange!». Pas surprenant alors que ce soit un gin allemand…
  2. Le suivant nous vient d’une distillerie ontarienne : Dillon’s. «Une distillerie qui travaille merveilleusement bien ses produits!», de dire Philippe Wouters. Son Unfiltered Gin 22 est créé par le duo père-fils à partir de 22 aromates principalement cultivés dans leur région. Hyper expressif.
  3. Le 3e est aussi le fruit d’une distillerie artisanale, mais du Vermont cette fois. Ancien apiculteur du Vermont, Todd Hardie a créé le Barr Hill Gin avec une touche de miel qui lui donne un doux côté floral unique.
  4. Pour continuer, on s’envole pour l’Angleterre pour un gin rectifié dans l’une des rares distilleries de Londres à encore produire un gin. Et le Mayfair London dry gin est en ligne avec le quartier de la City : sobre, délicat et équilibré. Un coup de cœur du sommelier Yan Lortie.
  5. On termine avec un autre produit provenant du pays qui a donné naissance au gin avec le Chilgrove dry gin. Fait à partir d’un distillat de raisin dans lequel 11 aromates ont été macérés et rectifiés, ce gin offre une texture et un profil différent. La distillerie parle d’un gin 4 saisons. Et pourquoi pas?. Une suggestion d’Éric Tremblay.

Un gros merci pour ce top 5 va à Valerian Roy, amateur de gin et tenancier du Pourvoyeur, ce sympathique gin pub situé tout juste à côté du marché Jean-Talon.

“… C’est vraiment dur d’en choisir juste 5. J’ajouterais à mon top 5 l’Amiral Gin Ale…» — V. Roy.

Il s’agit d’une ale brassée façon gin, c’est-à-dire avec les aromates classiques, qu’il a co-conçue.