Bonnes manières dans un bar à bières

Un serveur et 2 clients au resto
Photo stockphotosecrets.com

De façon très générale, les clients des bars à bière sont fort sympathiques et dotés d’un savoir-vivre exemplaire.  Mais il arrive, en de très rares occasions, qu’une serveuse ou un barman aimerait avoir le temps et le tact de faire comprendre l’une ou l’autre des réalités de son métier exigeant.  Voici donc, basé sur nombre d’anecdotes accumulées au fil des ans, quelques trucs à faire et à ne pas faire, le plus possible en lien direct avec la bière.

On vous aime quand vous…

… consultez le menu et faites votre choix avant de nous faire signe que vous êtes prêts à commander, car il a pour but de répondre à plusieurs questions que vous pourriez avoir sur nos produits. Si vous n’avez pas vu tel ou tel produit sur notre menu, les chances sont fortes pour que nous n’en ayons pas.

… commandez la bière par son nom, et non par sa couleur, améliore notre service. Le classique « je prendrais une blonde » quand il y a plusieurs styles de blondes sur le menu, c’est vague et inefficace. Bien entendu, on ne s’attend pas à ce que tous les clients connaissent la différence entre une Pilsner tchèque et une Pilsner allemande, mais si vous devez parler de couleur, il sera apprécié de poser des questions plus précises comme « Avez-vous une bière blonde douce, peu amère et surtout pas surette? »

… Soyez conscients de ce qui se passe ailleurs dans le bar. Si le serveur est débordé, des petits gestes comme ceux qui suivent peuvent rendre son travail beaucoup moins stressant et surtout plus efficace pour tous ses clients :

  • Commander toute la table en même temps lui évite de faire plusieurs voyages de bière alors qu’il pourrait n’en faire qu’un seul (sauf pour le premier verre si vous attendez des gens; voir plus bas…)
  • C’est un plaisir de vous faire goûter à des échantillons de bière pour vous aider à faire votre choix, mais on le fait avec un encore plus grand sourire lorsque le nombre de clients qui attendent de se faire servir est raisonnable.
  • Nous apprécions vraiment lorsque vous gardez votre super anecdote très drôle (et autres conversations plus longues) pour un moment plus tranquille.

Prière d’éviter

Tout d’abord, un phénomène qui reste problématique pour le personnel de service est le fait de vouloir attendre qu’un groupe soit complet avant de commander un verre. Si votre groupe de douze personnes arrive étalé sur plus d’une heure et que vous attendez avant de commander votre boisson, vous privez le commerce et le serveur de revenus pendant tout ce temps, et il se peut que votre serveur doive accueillir d’autres clients lorsque vous serez fins prêts à commander, ce qui retardera votre service.

Aussi, sachez qu’il n’y a pas de temps parfait pour boire une bière; chacun a le droit d’y aller à son rythme. Mais si vous calez une pinte de bonne bière en une minute top chrono ou encore que ça vous prend deux heures pour boire votre galopin (petit verre de dégustation), on vous juge.

Enfin, soyez conscients que les blagues reliées à la bière sont du terrain un peu trop fréquenté pour nous. Le fait de mentionner que vous aimeriez que la p’tite rousse que vous venez de commander soit sexy ou célibataire sera peut-être accueuilli avec un sourire moins convaincant. Voyez ça comme la blague qu’un « mononcle » agaçant fait tout le temps : elle était drôle la première fois, mais de l’entendre à répétition, vous souhaitez de passer rapidement à un autre sujet.

Dans un autre ordre d’idées, on nous demande souvent si le fond d’une bière fermentée en bouteille devrait ou non être bu. Honnêtement, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire à ce niveau; c’est purement une question de préférence. La lie (dépôt) dans le fond de la bouteille est pleine de vitamines, plus goûteuse, mais peut parfois être un peu rude sur le palais en plus d’accélérer le transit intestinal dans les heures qui suivent. Un bon serveur doit, lorsqu’il verse ce type de bière, laisser un fond dans la bouteille et ce sera ensuite au client de déterminer s’il veut vider le restant dans son verre. Et d’ailleurs, j’en profite pour mentionner que boire une bière à la bouteille, surtout lorsque c’est un produit d’exception, même si ça n’affecte pas le service, n’est vraiment pas l’idéal, tant au niveau gustatif, qu’en plus d’être désagréable pour votre estomac.

Vous voilà maintenant plus au courant de la réalité des gens qui vous servent de la bière. Si jamais vous aviez un doute sur un de vos comportements, demandez gentiment : ou vous dira tout aussi gentiment si c’est dérangeant ou non, et on pourra ainsi tous vivre une meilleure expérience.