BR-77, seulement industrielle… pour l’instant

Trois des quatre copropriétaires de l’entreprise : Gaetan Girard, Bruno Lemieux, brasseur, et André Girard. Photo: Courtoisie

Trois des quatre copropriétaires de l’entreprise : Gaetan Girard, Bruno Lemieux, brasseur, et André Girard.
Photo Courtoisie

La nouvelle Microbrasserie BR-77, située à Saguenay (secteur Arvida, Jonquière), a déjà quelques produits en distribution. Elle souhaite également ouvrir un salon de dégustation vers la fin 2018 ou au début 2019.

Les quatre premiers produits disponibles sont une Kölsch blonde facile à boire à 4 %, une Witbier à 6,1 %, une Irish Red Ale à 5,6 % et une American Brown Ale à 6 %. Pour l’instant, on peut se les procurer au Bistro Sainte-Marthe, au Restaurant La Couquerie, au Bar Le Magic Night, au Bar Sainte-Anne et au resto-bar Jet 7, tous situés au Saguenay. Les points de distribution augmenteront au fil du temps.

À court terme, les proprios prévoient distribuer 2000 litres de bière par semaine. Offertes pour l’instant en fût, elles seront éventuellement disponibles en bouteilles. Un brassin limité d’Ida, une American Sour aux framboises à 7 %, brassée en collaboration avec la Microbrasserie St-Ho de Saint-Honoré, devrait être disponible sur les tablettes au moment où vous lisez ces lignes. Quatre cents bouteilles de 500 ml sont disponibles au Marché Centre-Ville, chez Super Sagamie Marché du Coin et chez Broue et Cie, tous au Saguenay.

« On veut se rendre à l’échelle de la province, mais pas avant un an », précise le maître-brasseur et copropriétaire Bruno Lemieux, qui a fondé cette brasserie avec André, Gaétan et Claude Girard, trois frères qui possédaient une usine et avaient besoin de quelqu’un capable de faire de la bière.

« Ça faisait plusieurs années que je brassais à la maison. J’aimais ça, j’avais envie de me lancer en affaires et j’ai eu la chance de trouver des partenaires financiers » – B. Lemieux.

Huit cents bouteilles de 500 ml d’une Saison en fût de chêne seront en vente en janvier, dans quelques rares commerces. « On veut inviter les gens à boire nos produits réguliers dans nos bars et à découvrir nos brassins spéciaux sur les tablettes. On va se démarquer par nos produits réguliers qui vont rester au Saguenay », poursuit le propriétaire qui a une façon différente de voir les choses.

Lorsque le salon de dégustation ouvrira ses portes, dans plus d’un an, les clients pourront y essayer gratuitement des produits afin de choisir ceux qu’ils veulent rapporter à la maison. À suivre…