En Fut

Autre Oeil
Lignes de fûts à l'Autre Oeil

L’Autre Œil déménage

Le Bistro L’Autre Œil, en opération depuis presque 20 ans, quittera son local du 55, rue Principale, à Gatineau, le 21 octobre, pour ouvrir à nouveau au début novembre, à quelques pas de là, au 152, rue Principale. Le propriétaire Daniel Lagacé avait envie de devenir propriétaire, ce qui n’était pas possible, au prix souhaité, à l’endroit actuel. « La place va nous ressembler beaucoup. C’est encore une maison centenaire avec la même ambiance intime. Ce n’est pas trop grand, mais on a un deuxième étage supplémentaire et une plus grande cuisine donc on va pouvoir innover au niveau de la bouffe. On va avoir une quarantaine de places de plus. On va passer de 44 à une soixantaine de lignes de fût. On va se concentrer sur le fût québécois et l’importation en bouteilles. On a toujours voulu être différent. On veut offrir une expérience, permettre aux clients de tester de nouveaux produits et de se faire conseiller », explique M. Lagacé. D’ici cinq ans, il projette d’ouvrir une usine à une autre adresse et de se lancer dans le brassage artisanal. Pour l’instant, l’établissement propose surtout des produits invités.

Une nouvelle boutique pour le brasseur maison qui veut se démarquer

Depuis le début août, les brasseurs amateurs peuvent se rendre au Clan des Brasseurs au 565, boulevard du Séminaire Nord, à Saint-Jean-sur-Richelieu, pour se procurer tout ce dont ils ont besoin pour créer des bières à partir de leur domicile. « On vend des céréales, du houblon, des levures, des produits nettoyants, des assainisseurs, des additifs de brassage, des fruits déshydratés, des épices, de l’équipement pour ceux qui commencent et les plus expérimentés, du moût de bière déjà préparé et des articles promotionnels de microbrasseries québécoises. On offre même un service de nettoyage d’équipements et de brasse sur place. Notre but est de simplifier la vie des brasseurs maison », expliquent les propriétaires Hugo St-Amant et Guillaume Guertin. Les clients peuvent s’y rendre pour apprendre comment créer une recette et brasser ou pour préparer un moût à leur image avec les ingrédients de leur choix. Ils pourront ensuite l’utiliser à la maison pour la phase de brassage. Les proprios offrent même un service de dégustation à domicile. D’ici Noël, ils proposeront des systèmes de mise en fût. Dans deux-trois ans, si tout se déroule comme prévu, ils aimeraient ouvrir une nanobrasserie avec salon de dégustation. Renseignements : leclandesbrasseurs.ca.

Boswell a ses propres installations

Boswell Brasserie Artisanale, située sur Mont-Royal Est, à Montréal, a maintenant ses propres installations de brassage. Le resto-bar a ouvert ses portes en octobre 2015 et concocte ses produits chez MaBrasserie depuis août 2016. « Ça a toujours été le plan depuis le début. On est fan du milieu de la brasserie artisanale. On va pouvoir brasser de plus petits volumes, expérimenter et avoir un meilleur contrôle continu sur tout ce qui se fait », explique le brasseur et copropriétaire Philippe St-Cyr. Boswell continuera tout de même à brasser certains produits à gros volume à MaBrasserie. Sur place, on touchera à tout. La brasserie a commencé avec une Smash (single malt and single hop) faite à 100 % avec du houblon Cascade québécois. Tout ce qui est brassé sur place est disponible uniquement chez Boswell en fût ou en cruchons de 750 ml pour emporter. Un ou deux produits par semaine sortiront. Kettle sour, Double IPA et Porter en collaboration avec la Pâtisserie Crémy seront au menu. M. St-Cyr vise une production annuelle de 500 hectolitres sur place. Au cours de la semaine du 9 octobre, Boswell célèbrera l’ouverture de sa salle de brassage avec des soirées thématiques toute la semaine. brasserieboswell.com

La micro Le Prospecteur se lance dans le kombucha

Les deux propriétaires de la Microbrasserie Le Prospecteur, Philippe Lord et Jonathan Deschamps, ont décidé de se lancer dans une nouvelle aventure qui leur permet maintenant d’offrir à leur clientèle du kombucha, une boisson au thé fermenté contenant moins de 0,5 % d’alcool. La micro et l’entreprise Maikan Environnement sont propriétaires de la nouvelle compagnie Fermentations Prospecteur avec le président de cette dernière, Yan Lapointe. Le premier produit, Ékorce Kombucha, sera disponible en différentes saveurs, au fil du temps. « On va se démarquer en allant chercher des goûts qui représentent bien la région de l’Abitibi-Témiscamingue. Il va sûrement y avoir un produit nature et un autre énergétique bio. Il y aura aussi des recettes de saison et à la saveur de houblon. En octobre, les premiers produits sortiront en fût dans des bars et restos d’Abitibi et en cruchons de 750 ml à la boutique du Prospecteur. C’est une alternative aux boissons sucrées et pour les gens qui ne peuvent pas boire d’alcool », explique M. Lapointe. Éventuellement, les produits seront offerts en bouteilles et à plus grande échelle. « Nous avons des formations en ingénierie et nous possédons un bon background scientifique, donc l’exploration de nouveaux horizons et produits fait partie de nos objectifs. Nous connaissons les vertus du kombucha et nous avons de plus en plus de demandes pour le sans alcool et sans gluten », ajoute M. Lord. En ce qui concerne Le Prospecteur, quelques bouteilles de 750 ml et plusieurs produits en fût de chêne sortiront prochainement. À suivre!

Deux nouveaux cidres pour le Groupe Geloso

Le Groupe Geloso a lancé, au début octobre, de nouveaux produits. Cidrerie Beaupré Verglas est l’équivalent d’un cidre de glace et possède 6,9 % d’alcool. Il est disponible en bouteilles de 500 ml. Cidrerie Beaupré Houblonné est un cidre aux arômes d’houblon à 5,6 % conçu avec des houblons Citra et Cascade et offert en cruchons d’un litre. Des pommes McIntosh du Québec ont été utilisées pour fabriquer ces deux produits. Le groupe a également récemment lancé, sous la marque Casal Domingo, des spritzer : un Zinfandel fraise rosé, un Cabernet cassis et un Pinot Grigio poire non alcoolisés à 90 calories, offerts en canettes de 355 ml. Du mousseux Bulles de nuit, original et rosé à 10,5 %, est aussi offerts en canettes de 355 ml, depuis peu. Les produits alcoolisés sont disponibles dans plus de 6000 épiceries et dépanneurs, à l’échelle de la province, et ceux sans alcool sont en vente dans 7500 épiceries, dépanneurs et grandes surfaces comme Walmart et Costco. Pour en savoir plus : groupegeloso.com.