Un troisième resto-pub pour la bannière Balthazar

Le bar du Balthazar baignée de lumière mauve
Photo Le Balthazar

La chaîne de restos-pubs Le Balthazar, qui accorde une large vitrine aux microbrasseries québécoises, ouvrait une troisième succursale à la mi-novembre.

Installé au sein des Galeries de la Capitale dans les anciens locaux du populaire restaurant l’Académie, Le Balthazar de Québec partage ses 37 lignes de fûts entre une vingtaine de microbrasseries et offre en tout une centaine de produits brassés au Québec. Les associés ne s’en cachent pas : l’ouverture de ce troisième Balthazar précède d’autres projets de restaurants portant la signature à poindre en temps et lieu à travers la province.

Le menu, autant du côté des bières que de la bouffe, connaît un bon roulement tandis que chaque semaine, Le Balthazar propose une expérience différente avec une sélection de bières renouvelée et des nouveaux plats à découvrir. « Le menu bières sera similaire à nos deux autres établissements. Nous nous assurerons toutefois d’avoir une plus grande représentation des microbrasseries de la région de Québec et des environs », explique un associé de la chaîne lancée en 2011, Nathaniel Aubry.

Le pendant bouffe de la carte est le même qu’à Laval (Centropolis) et Brossard (Quartier Dix30). « On retrouve des classiques de pubs comme les ailes de poulet, burgers, poutines et nachos. On a aussi une cuisine plus moderne avec des tartares, dont notre nouveau tartare de tofu, des salades poké et nous avons également notre fameuse bavette de bœuf », termine-t-il, en spécifiant aussi qu’on suggère toujours un volet accords mets et bières du moment, qui lui aussi change au gré des arrivages et des découvertes.

Emplacement, capacité, calendrier et emplois

Accessible par l’entrée « A » des Galeries de la Capitale, le local qui accueille le nouveau Balthazar s’étend sur 6000 pieds carrés et permet une capacité d’occupation d’environ 220 personnes à l’intérieur et près de 130 en terrasse. Un investissement chiffré à près de 1,2 M$.

La plupart des événements sportifs d’importance seront projetés sur les télés et les soirées du jeudi au samedi seront animées avec différents artistes et groupes musicaux, une formule qui fait des heureux dans les deux premières succursales de la bannière.

Avis aux intéressés : l’administration qui prévoit employer au total une soixantaine de passionnés serait toujours à la recherche de serveurs appelés « biérologues » pour compléter l’équipe.