Il y a dans cette récente affaire Comeau quelque chose qui sort tout droit du passé. Quelque chose comme un anachronisme, comme étranger à la marche actuelle du présent. Pourtant, cette histoire de droit qui paraît d’un ridicule consommé, ne pourrait être moins complexe. Besoin d’explications? Je ne peux pas tout couvrir, mais je vous […]
Pour lire ce contenu, vous devez être abonné au Club - Bières et Plaisirs. Cliquez-ici pour en savoir plus